This is Françoise Dumont's Typepad Profile.
Join Typepad and start following Françoise Dumont's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
Françoise Dumont
Recent Activity
@ Charlotte : qu'ai-je dit qui me vaut cette réaction ?
Je me demande ce que deviendra ce blog dans quelques semaines. Chacun comprendra. J'attends d'un futur chef de l'état en premier lieu, de la cohésion sociale, c'est-à-dire de cesser que les inégalités se creusent. Des avancées environnementales, on le voit, les agriculteurs souffrent du manque d'eau mais nous aussi classe moyenne on va souffrir des prix alimentaires qui en découleront. L'environnement est une cause majeure qui est loin très loin d'être compris par le plus grand nombre. Tant qu'il s'agit des autres, ça passe comme un nuage au-dessus de la tête. J'attends aussi de la hauteur : pas de Fouquet's avec les riches de la planète ni de Yacht de quelqu'un qui pille l'Afrique. Bref, la droite devrait balayer devant sa porte. Les vidéos de Ben Laden que la maison blanche a décidé de publier montre un vieillard, pas quelqu'un de 54 ans. Pas vraiment une preuve de sa mort. Heureusement qu'il y en a d'autres des preuves.
@ Vladimir : vs ne connaissez pas encore Jog ; quand on n'est pas de son avis, pas d'accord avec lui, il ne lâche pas. Moi j'ai mon avis sur le nucléaire, proche du vôtre, je sais, je vais m'attirer ses foudres mais je laisserai tomber car j'ai vraiment d'autres chats à fouetter. D'accord avec Charlotte, il y a des messages dont la longueur tue l'envie de lire. Il y a longtemps pour moi qu'au delà de 20 kilomètres je ne lis plus. Chacun se reconnaîtra.
Même contre la peine de mort, on ne peut tout de même pas vibrer de compassion pour la mort d'Hitler, Saddam Hussein, ou Ben Laden. Il savait tout de même bien ce qu'il risquait. Les pressions autour d'un éventuel procès auraient été telles qu'elles l'aurait largement entravé. Tout ce que je sais c'est que je vais redoubler de prudence pour mes sorties parisiennes, car plus que jamais ns ne sommes pas à l'abri d'un Londres bis ou de ce qui est arrivé à cette gare à Madrid. Bien sûr, je crains pour nos otages détenus par Aqmi ; on croise les doigts pour eux. Tant qu'il y aura des fous de dieu, il y aura des terroristes, on ne peut raisonner ces gens là qui ne sont pas dans le rationnel mais l'irrationnel. Malheureusement, je crains qu'il faille faire avec.
J'étais chez moi ce jour-là vers 11h ; j'ai donc allumé le petit écran ce qui arrive vraiment très très rarement. Pour nous peuple qui s'est battu pour la république, cela semble complètement désuet et surtout, pour quelqu'un de gauche attaché à la bagarre pour la justice sociale, on ne peut s'empêcher de penser au coût d'un tel événement. On ns dit que cela ne coûtera au contribuable anglais que le service de sécurité. Ok, mais cela n'empêche pas la Grande Bretagne de vivre la crise et une grande partie de la classe moyenne souffre. J'ai entendu que lorsque William s'est inscrit dans cet établissement de st Andrew, beaucoup de jeunes filles rêvaient de s'y inscrire également pour avoir LE petit ami adequat, ce qu'a su faire Kate. C'est un établissement où l'enseignement n'est pas forcément mieux qu'ailleurs mais il est utile d'y être pour construire un réseau.
@ Robert de Marrakech : on a bien sûr immédiatement pensé à toi dans cet événement. On est donc très heureux de te lire. Je savais que tu continuais de nous lire mais que ton emploi du temps ne permet pas trop de contribuer. C'est un grand dommage pour nous, tu manques beaucoup à ce blog, à son niveau ; heureusement il en reste encore un peu qui manient et qui respectent notre langue comme toi, il n'y en a jamais trop toutefois. Décidément, dans les pays arabes, ça bouge, pas toujours dans le bon sens. Les analyses et les éditoriaux concernant cet attentat disent tous la même chose : ce sont les islamistes qui veulent freiner les projets de démocratisation du régime. On va nous distraire avec le mariage royal afin que les peuples puissent continuer de rêver malgré tout.
Il me semble que ces révolutions arabes vont se dérouler chacune de façon singulière : exemple, personne ne sait aujourd'hui quelle sera la situation de la Syrie dans les prochains jours. Une chose est certaine : ils s'accrochent. Si Saleh est prêt à négocier c'est qu'il s'y est trouvé contraint. Je conseille la lecture de "la régente de Carthage" de Nicolas Beau que je viens de terminer. Ce journaliste avait tout dit avant l'heure. C'est littéralement édifiant : comment cette Leila a fait fermer un lycée extrêmement réputé et dirigé d'une manière admirable (le lycée Louis Pasteur) qui faisait de l'ombre au sien ..... On y apprend également que notre diplomatie ne s'est pas montrée très à la hauteur pour défendre ce haut lieu de la francophonie ; comme quoi, bien avant Mam, ça n'était déjà pas le top. On ne sait pas ce qu'elle devient ni où elle est à cette heure. Comme quoi, tout est possible dans une dictature. Je rêve d'écouter un matin à ma radio que Kadhafi est tombé. Comment, peu m'importe.
Ce dimanche midi sur France Inter dans l'émission de Stéphane Paoli en direct du théâtre du Rond Point et en 2ème partie, il est question de Verdi et de Berlusconi. Les analyses y sont très intéressantes ; on y apprend entre autre que Berlu n'assistait pas à la séance où Muti a décidé de bisser cet air, mais aussi plein d'autres choses. A vos podcasts.
@ Mélanie : ça veut dire quoi, que le blog et ses commentateurs est "monotorisé" ?
Dans Envoyé spécial jeudi on a pu avoir une idée de la situation concrète de la vie à Abidjan juste avant l'arrestation de Bagbo. Suffisamment dramatique pour que l'on puisse imaginer ce que vivent les habitants de Misrata : plus d'eau, plus de nourriture, de soins, d'électricité ; bref une catastrophe humanitaire. La protection des populations civiles ne semble pas être aussi aisée à réaliser concrètement ; c'est facile juste sur le papier. On a vraiment un psychopathe qui "dirige" ce pays. Il faudra remercier celui -ou celle- (il est entouré de ses amazones, sait-on jamais) qui lui donnera le coup de grâce et qui résoudra tout ce dont nous parlons. Obama est entré en campagne électorale et cela est obligé de changer la donne.
Mon message s'est évanoui dans la nature. J'y disais en gros qu'en presque 30 ans d'abonnement à l'opéra je n'avais jamais vu ça et je ne pensais que cela fût possible. C'est énorme. Comment se fait-il que l'on en n'ai pas entendu parler ici. L'expo Dogon est dans mes tablettes ; j'ai d'ailleurs visionné un dvd magnifique pour la préparer. Elle dure jusqu'au 24 juillet donc je programmerai les autres avant. C'est mon organisation maintenant pour les expos : je regarde la date de fin et commence par celles qui finissent le plus tôt. Je suis une fan du quai Branly où j'ai eu de grands moments, aussi bien avec l'université populaire dirigée par Catherine Clément que par les expos. J'ai encore un grand souvenir de Teotihuacan. La prochaine sera probablement le musée d'Orsay car bien que Manet dure jusqu'au 3 juillet il y a en même temps Mahler qui se termine -au même endroit- le 29 mai.
L'abonnée de 30 ans à l'Opéra que je suis modestement n'a jamais vécu un tel moment !!!!!!!! Je ne soupçonnais pas que cela puisse tout simplement se produire !!!!!! Muti est un grand homme. J'ai vu que cette vidéo a été vue plus de 10000 fois et ns ici on en n'avait pas entendu parler. Vraiment merci pour une telle info. Pour le cavaliere c'est tout simplement une honte énorme ; pire on ne fait pas. Mais que faisait-il là dans cet opéra ??????? Il a beaucoup mieux à faire de ses soirées semble-t-il. Vincent : tu étais présent à cette soirée que l'on peut qualifier d'historique ???? Nico l'écolo (il va falloir préciser maintenant car ns avons dorénavant 2 Nicos) gagne 33 000 euros par mois. C'est le Canard toujours très bien informé qui ns le dit. On peut très bien gagner sa vie et être de gauche. C'est le cas de l'époux de notre hôtesse. Seules les valeurs et les idées font la différence. J'ai rencontré dimanche où je faisais le parcours des impressionnistes sur l'île de la Jatte, une femme de ménage avec qui je discutais devant le tableau de Sisley, qui a voté Sarko. Un tel monde, fossé, sépare cette femme, du monde très "gated community" (excusez mon franglais que j'utilise très très rarement respectant beaucoup ma langue) de l'île de la Jatte. J'en ai profité pour militer pour la prochaine élection afin qu'elle ne renouvelle pas un tel vote. C'est facile quand on sait qu'on ne reverra pas cette personne.
C'est l'actualité brûlante à l'heure qu'il est. Il est trop tôt pour connaître les tenants et aboutissants de cette arrestation. Je souhaite le meilleur pour l'avenir des habitants de la Côte d'Ivoire.
Toggle Commented Apr 11, 2011 on Fin at " Deux ou trois choses vues d'Amérique "
@ Gwen 78 : Le yen ne se porte pas si mal au Japon, dites-vous. Lire le livre excellentissime "la stratégie du choc" (dont j'ai déjà eu l'occasion de parler tant il m'a marquée. Le titre déjà est éclairant : plus les catastrophes sont grandes et meilleur c'est pour l'économie, en effet, il faut reconstruire. Ce livre est d'ailleurs écrit par une économiste qui connait très bien son sujet. Avec elle, Milton Friedman est habillé pour l'hiver. Je rigole bien sûr car il est décédé.
J'ai enrichi mon vocabulaire anglais. Ce mot a déjà servi sous Bill Clinton mais je suivais beaucoup moins la politique américaine à cette époque où je devais être peut-être sans l'internet et sans ce blog qui ns permet de suivre et de mieux comprendre. Décidément, ces consensus permanents obligatoires ne doivent pas faire beaucoup avancer les besoins sociaux dans ce pays. On avait déjà compris mais encore une preuve tangible que les pouvoirs du président sont vraiment très limités dans ce pays.
Quelqu'un peut ns dire ce qui rapproche et ce qui est différent entre le parti du thé (moi qui adoooooooooooore le thé ...) et notre Marine à nous ? D'accord avec Céline : on parle beaucoup trop de ce Raphaël. Ne plus le lire, l'ignorer et il s'évanouira.
@ Anne : je fais partie des gens qui survolent ou qui carrément sautent Raphaël. Je continue à visiter et lire le blog malgré que le temps soit une denrée rare, ce n'est pas pour le perdre. Il en a à perdre lui apparemment. Ns avions eu une discussion avec Jog il y a quelque temps sur ce sujet. Mais, reconnaissons lui cette différence : il est beaucoup plus drôle et colle aux sujets du moment. Rien à voir.
Je vois que je ne suis pas la seule à apprécier Voltaire ..... A mourir de rire.... Quand même, l'internet et ses nouvelles possibilités, c'est top.
J'ai de bonnes raisons de ne pas aimer beaucoup l'avion que je prends fort peu. Cet été, ça devrait être la France, donc le train. J'ai lu dans la presse un article sur cet événement qui semble complètement surréaliste. Personnellement, dans mon petit immeuble de mon département le 92, ns avons un petit jardin d'environ 100 m2. Ns l'apprécions tous beaucoup, mais personne ne rêve d'y mettre une éolienne !!!!!!!! D'autant que le vent n'est pas énorme ici : ns ne sommes pas en rase campagne où rien n'empêche celui-ci de circuler. J'ai fait beaucoup de séminaires et de débats sur ces questions d'énergie ; avec les Verts de ma ville que je connais bien et qui en organisent souvent, mais également souvent sur Paris avec des intervenants divers car toutes ces questions m'interpèlent. Si la question des énergies renouvelables était simple, ça se serait su. Voilà pourquoi la sortie du nucléaire ne sera pas pour la semaine prochaine. Pour celles et ceux qui ont eu un cancer de la thyroïde ici dans notre beau pays où le nuage de Tchernobyl s'était arrêté à nos frontières, ce qui se passe en ce moment au Japon et ses immenses conséquences, ça parle très très concrètement. Les hommes qui travaillent sur place, qu'on appèle les liquidateurs sont des gens qui pour beaucoup sacrifient leur vie. Il faut penser à tout cela quand on allume la lumière chez nous.
@ Vladimir : j'ai déjà dit à plusieurs reprises ce que je pensais de l'urgence planétaire de Fukushima. Il est faux de dire que sur ce blog tout le monde s'en fout. Je ne veux pas répéter ici ce que j'ai déjà dit, je n'ai pas le temps de tartiner des pages. Juste je rajouterais que je guette le projet du ps et d'y lire le programme énergétique ; j'espère vivement que cette catastrophe va faire bouger les lignes.
Ici, de ce côté de l'Atlantique, on n'a pas encore entendu parler de cet illuminé. Comme on a les nôtres, dirigés au féminin, qui se sont trouvés malheureusement aux portes de nos conseils généraux, ça ns suffit largement. @ Gwen 78 : pour entendre parler de Salah Hamouri, totalement oublié de nos dirigeants, de droite il faut le rappeler, il faut lire l'Huma par exemple. J'ai déjà personnellement pétitionné pour lui, sans grand succès.
Les nouvelles ne sont pas bonnes ce matin ; aussi bien pour la Libye que pour le Japon. Une lueur peut-être en Côte d'Ivoire. Un des fidèles de Kadhafi l'a lâché mais je crains qu'il en faille plus pour faire vaciller le "guide". Je n'ai pas lu grand chose de Robert Badinter. Je le connais bien en tant que sénateur de la circonscription de mon département. Il m'a littéralement bluffée à la fin d'un meeting où j'ai découvert qu'il connaissait par coeur des passages entiers de Victor Hugo- notre dame de Paris je crois. Je connais mieux Elisabeth Badinter, le dernier que j'ai lu -qui n'est pas le dernier qu'elle a écrit- est sa bio de Condorcet que je conseille bien évidemment. Si seulement Fukushima pouvait ouvrir les yeux de celles et de ceux qui ne sont pas au fait des désordres environnementaux qui ns attendent et de leurs conséquences, ça serait au moins un point positif.
Mon esprit est plus occupé ce soir avec les résultats dans mon département des Hauts-de-Seine. Devedjian a eu chaud. La défaite de Mme Balkany n'est pas pour me déplaire tant ces gens dans ce département si acquis à la droite, pensent que tout va de soi et que tout leur est acquis. Elle avait déjà bâti sa bataille pour emporter la présidence du département. Quant aux combats droite-droite, autre spécialité de ce département, c'est à mourir de rire : Fromentin a largement gagné, Balkany perdu. Le système ump de ce département vacille un peu. Il parait que les villes qui étaient par le passé dirigées par le fn n'ont pas voté pour ce parti lors de ces élections : la mémoire a fonctionné.
Dans le site "la règle du jeu", on peut y lire la rencontre intéressante qu'a fait Bhl et le CNT libyen.
Merci Laurent de parler de Mohammed Nabbous : j'avais oublié son nom. C'est de lui qu'il s'agit dans le reportage d'Envoyé Spécial qui lui rendait un hommage plus que mérité.