This is RobertBizolier - Marrakech's Typepad Profile.
Join Typepad and start following RobertBizolier - Marrakech's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
RobertBizolier - Marrakech
Marrakech
Recent Activity
O. Ben Laden est mort. Pouvons-nous espérer que les morts innocents de la place Jamaa El Fna soient les dernières victimes du terrorisme ? Ne rêvons pas et restons très vigilants et prudents. Une chose est certaine, nous sommes très nombreux à être fidèle à ce blog et à avoir été enthousiastes autour de vous Anne au moment de l'élection du POTUS. Nous étions aussi nombreux à émettre de temps en temps des réserves sur Obama et pour tout dire être un peu déçus devant la tiédeur de la politique américaine. Aujourd'hui félicitons Obama et les services américains. Un dernier mot pour dire que le discours d'Obama annonçant la mort de Ben Laden a été admirable, soulignant que ce n'était pas un combat contre l'Islam mais une victoire des non furieux. Belle et juste formule. Nous attendons avec impatience votre témoignage Anne car les images de DC que j'ai sous les yeux à cet instant sur I-télé montrent une ambiance de folie autour de la Maison Blanche.
Les informations qui déferlent à chaque seconde sur les médias sont un progrès considérable pour la liberté d'expression et la démocratie en général. Elles devraient cependant être à mon sens empreintes d'un peu plus de responsabilité et de bon sens de la part de ceux qui les divulguent. L'interview du ministre de l'intérieur français concernant l'attentat de Marrakech en est une illustration qui me laisse perplexe : A Paris, Claude Guéant a précisé qu'il n'y avait "pas eu intervention d'un kamikaze". "Quelqu'un a déposé un sac au sol et il y a eu déclenchement à distance", poursuit-il dans le JDD, ajoutant que l'engin était composé de nitrate d'ammonium, de TATP et de pentrite et que des clous avaient été ajoutés à la bombe pour en maximiser l'impact. Merci Monsieur le ministre pour ces détails fort instructifs mais pourquoi ne pas avoir également donné le dosage précis, le nom des fournisseurs, le tarif des ingrédients, le mode d'emploi détaillé et pourquoi pas la date limite d'utilisation !!! Est-ce ce genre d'informations que nous attendons d'un responsable politique en charge de la sécurité et du maintien de l'ordre? Vous avez-dit "responsable" ?
Oui Anne, cet attentat, comme tout acte terroriste est horrible mais permettez-moi un témoignage qui m'a confirmé que le Maroc a une capacité de rebondir qui l'honore. En 1998, je travaillais au Caire lorsque le pays a été cruellement victime d'un massacre de touristes à Louxor. Dés le lendemain, les restaurants et les sites touristiques étaient désertés. Je me souviens avoir fait visiter à mon frère les pyramides de Gizeh étrangement silencieuses et dépeuplées où seuls quelques chameliers et autres marchands ambulants se morfondaient. Il a fallu attendre près d'un an pour qu'y renaisse une activité commerciale et que des touristes reviennent. En 7 juillet 2005, c'est à Londres que j'exerçais mes activités. Ce jour là, 4 attentats suicides ont fait 56 morts et 400 blessés. Dés le lendemain, la vie reprenait son cours et tous les londoniens n'avaient qu'un mot d'ordre sur les lèvres : Ne cédons pas au terrorisme, mais terrorisons le ! Les restaurants étaient bondés, il fallait montrer aux criminels qu'ils avaient échoués dans leur tentative de déstabilisation. Hier soir, après avoir raconté ce souvenir à des amis français et marocains, nous avons décidé de montrer notre solidarité en allant prendre un verre place Djemaa el Fna. Nous nous attendions à trouver une ambiance morose pour ne pas dire macabre. A notre stupéfaction, la place avait repris son animation habituelle, les conteurs étaient à leur place, les marchands de brochettes, de jus d'orange et de fruits secs haranguaient les passants et rien ne pouvait faire penser au drame qui s'était déroulé quelques heures plutôt, sinon le cordon de sécurité qui bouclait le café-restaurant Argana et les badauds qui posaient (trop nombreux à mon goût) devant les décombres de l'attentat pour garder un "souvenir" morbide et de cet évènement. La quasi-totalité des restaurants étaient ouverts et la vie avait repris le dessus, même s'il régnait une étrange atmosphère dans le brouhaha habituel si typique de cet endroit unique au monde. Aucune plainte, aucun abattement, une volonté de montrer au monde que "le Maroc, ce n'est pas ça !". Une question revenait souvent : "pourquoi ici et maintenant", alors que le roi a engagé des réformes fondamentales pour ouvrir le pays vers plus de démocratie et que les dernières manifestations s'étaient passées dans le calme et la dignité. Alors oui, Anne, c'est horrible et nous avons mal pour les marocains et pour nous, mais croyons en l'avenir et soutenons les marocains et venant nombreux chez eux.
Le cœur de Marrakech vient d'être frappé et c'est tout le Maroc et les amoureux de ce pays si accueillant qui saignent à l'heure qu'il est. La folie des hommes va une fois de plus faire la une des médias : violence aveugle, fanatisme, victimes innocentes, familles brisées, économie touristique sur le flan, rejet d'une communauté qui ne le mérite pas, comment mettre des mots sur cette ignominie ? Bien que ces morts innocents ne représentent en nombre que moins de 1% des victimes annuelles de la route en France, l'image qui va être colportée à travers le monde va une nouvelle fois marquer au fer rouge la mémoire collective, comme ce fut le cas à Paris en 1995 dans la station St-Michel, à Louxor en 1997 ou à Londres en 2005. Souhaitons tous que le Maroc se remette rapidement de cet acte criminel qui n'est pas encore revendiqué à l'heure où j'écris ces lignes et ayons une pensée pour les victimes et leurs proches. PS - Permettez-moi de remercier ici tous ceux qui m'ont témoigné par SMS ou par mail leur sympathie à cette occasion, je prendrai le temps de leur répondre personnellement dés que possible.
Trois petites nouvelles qui redonnent confiance dans nos politiciens français, surtout quand ils prennent la parole : - Sarkozy a annoncé à sa descente d'avion, de retour du Japon : Ce peuple "irradie" de courage, de dignité et de fierté". De quoi rire… jaune non? - C'est le tailleur qui habille d'ordinaire Marine Le Pen qui a réussi à vendre le nouveau maillot rayé bleu et blanc façon J.P. Gauthier à l'équipe de France de foot. Comme quoi, avec la Marine c'est toujours le pompon ! - Coppé et Fillon ne peuvent plus se sentir. C'est normal a dit Coppé en parlant du premier ministre : "Sous ses airs passifs Fillon est comme un chien enragé ! et en plus, avec Pénélope, il a attrapé la Galles !" - Jeu de Meaux aurait ajouté Maître Cappello. Bonne journée à tous
@Gwen78 et pourtant si, notre ministre de la culture l'a bien dit sur Europe1. La preuve pour sur ce lien (vers la 38ème seconde): http://www.dailymotion.com/video/xhs2sr_taylor-star-jusqu-au-bout-des-ongles_news
Je viens d'entendre Frédéric Mitterrand, ministre de la culture daltonien, évoquer les yeux "émeraudes" de Liz Taylor. Alors Charlotte, saura-t-il en 2067 avoir les mots aussi justes pour évoquer les yeux oranges de notre hôtesse bien aimée... :-)
Bonjour Anne et vous tous, Je reste un lecteur assidu de ce blog mais j'avoue que l'actualité actuelle me dépasse et les mots qui me viennent me paraissent si dérisoires par rapport à tous ces évènements. Une Libye dans le chaos pour cause de démence de son chef, Une Ligue arabe frileuse et ne sachant prendre une décision qui risquerait de "remuer la vase", Un clone d'Amin Dada qui campe sur ses positions en Cote d'Ivoire sans aucun respect pour le résultat d'un vote démocratique lui demandant de quitter le pouvoir. Un Parti présidentiel français battant des records historiques d'impopularité. Un Japon dévasté avec des chiffres impalpables pour le commun des mortels… (les derniers chiffres publiés annoncent un cout cumulé des dernières catastrophes de 1.2 milliard de $ pour la Tribune de Genève alors que le Figaro annonce le même jour 235 milliards de $ !) Et malgré cet inventaire plus proche du père Ubu que de Prévert, je me suis surpris à être indigné ce matin en découvrant que le Maroc vendait dans ses supermarchés des boites de pêches au sirop importées de Chine alors que le Maroc, grand producteur de fruits en exporte sur l'Europe et que nous sommes voisin de l'Espagne qui ne sait plus quoi faire de ses fruits! Bonjour la limitation du dioxyde de carbone pour le transport… @ Mélanie Merci pour ce clin d'œil "macaronique" amical mais effectivement si dérisoire comparé à tous ces drames… Et dire qu'ici à Marrakech, le climat est actuellement si agréable et la vue sur l'Atlas enneigé si paisible qu'on aurait presque tendance à oublier un peu tout cela ! Carpe Diem.
Il arrive que des journalistes aient de l'humour... Voici ce que je viens de lire dans le quotidien du tourisme : Récemment, je me trouvais de façon tout a fait fortuite dans l'un de ces lieux peu recommandables où l'on sert à volonté des boissons alcoolisées accompagnées de quelques chips salées, cacahuètes grillées ou cochonnailles aillées. Autrement dit, j'étais attablé dans un bistrot. Là, je surprend à la table voisine une conversation entre deux individus à propos d'un projet hôtelier de Michèle Alliot-Marie au Maroc. Malgré le bruit assourdissant je tends discrètement l'oreille pour en savoir un peu plus. "Tu sais ce qu'est devenu Mam ?" dit le premier. "Non" répond le second. "Il paraît qu'elle ouvre un hôtel à Marrakech !" Surpris par cette révélation, je me rapproche sensiblement de mes deux voisins. "Oui, conclut le premier en s'esclaffant bruyamment, il s'agit de la Mam-ounia !"… Oh Mam-ma mia Bonne journée à tous
Deux ou trois choses… vues du Maroc Dimanche dernier, les expatriés du Maroc ont tremblé avec toute la population, particulièrement à Marrakech. Après des manifestations pacifiques dans tout le royaume (Casa, Rabat, Marrakech, Fes…) des bandes de casseurs comme il y en a dans les manifestations occidentales ont cassé des vitrines et des cabines téléphoniques pour les piller et tenter de mettre le feu aux poudres. Ajoutons à cela quelques voitures brûlées avec l'espoir de faire la une des journaux internationaux et faire croire que l'Egypte, la Tunisie, le Maroc, le Yémen, et pourquoi pas la Lybie étaient à mettre dans le même panier. La police est restée très discrète et à ma connaissance il n'y a eu aucun blessé. Ces manifestations ne portaient aucun slogan contre la monarchie, aucun slogan religieux mais réclamaient moins de corruption, un meilleur service de santé, un pouvoir d'achat plus élevé, une meilleure éducation ouverte à tous… tout ce que nous revendiquons légitimement dans nos mouvements sociaux occidentaux. Si Kadhafi et sa folie sanguinaire n'avaient pas fait la une de l'actualité, il aurait suffit de quelques journalistes en mal de sensation pour faire des incidents marocains le centre de l'actualité en ajoutant le Maroc sur la liste des pays arabes à feu et à sang, ce qu'il n'est pas. Merci (!) donc à Kadhafi d'avoir évité au Maroc une crise touristique et économique qu'il ne mérite vraiment pas en détournant l'attention des médias sur son despotisme, sa mégalomanie sa cruauté et le mépris de son peuple. Merci au Roi Mohamed VI d'avoir autorisé ces manifestations comme dans toute autre démocratie, sans débordements policiers ou militaires. Merci à certains journalistes d'avoir pris le recul nécessaire pour ne pas avoir transformé de simples débordements de voyous en symbole de révolution. Merci enfin aux touristes de toutes nationalités de conserver le Maroc dans leurs destinations privilégiées. PS. … et merci à notre hôtesse de garder ouvert cet espace de liberté malgré l'utilisation qui peut en être fait par certains…
@ Yul Rassurez-vous, je ne me serais pas permis de faire figurer les coordonnées de ce professeur s'il ne l'avait pas explicitement souhaité et si sa démarche, relayée aux quatre coins du monde n'avait pas été publique. Une preuve de plus du courage de ce peuple révolté !
Bonjour à tous Anne, je reçois ce SMS de mon amie Cairote. Si vous pensez qu'il sa place sur le blog, merci de diffuser. Je vous laisse juge. Subject: To those at home or goin to work... To those at home or goin to work tomorrow, whether you are in Egypt our OUT of Egypt: If you are SUPPORTING ppl in Tahrir, then try to wear RED tomorrow. This will show everyone that even if you can't join the square, but you are supportive and agreeing. We want to tell ppl that we're all TAHRIR SQ even if we're not there. We're 80 million..Plz share and Spread.. - Feisal A. Yunis, CPsychol., Ph.D. Professor of Psychology Faculty of Arts. Cairo University
Bonjour à tous, Comme je l'ai déjà écrit sur ce blog, j'ai eu la chance, par mon métier, de voyager énormément et le hasard fait que j'ai commencé ma carrière internationale en Tunisie, j'ai eu également l'opportunité d'exercer mon activité au Caire. Quelle tristesse de voir ces pays dans la souffrance après avoir vécu des années dans la crainte et l'absence de démocratie ! De l'Egypte, j'ai gardé d'excellents souvenirs d'un peuple chaleureux et accueillant malgré le malaise que je ressentais face à d'inadmissibles inégalités sociales. Dés la reprise hier des liaisons internet avec l'Egypte, j'ai envoyé un mail à une amie cairote pour m'inquiéter de ses nouvelles. Sa réponse touchante et spontanée, empreinte de toute la fierté qu'elle a pour son pays mérite, je crois d'être publiée ici sans autres commentaires. La voici : ------------ Cher ami bonjour, Je te remercie de ta gentillesse inouïe et de ton attention. C'est vrai, nous passons par des moments très difficiles... Hier, sur la place El Tahrir, au centre du Caire, le monde entier a assisté à un vrai massacre contre les manifestants égyptiens qui s'étaient rassemblés par centaines de milliers pour réclamer leurs droits : "Le pain, la liberté et l'égalité sociale". Nous allons encore lutter pour les obtenir. Malgré les victimes et le sang, le régime de Moubarak ne pourra pas nous ôter notre droit à la liberté et à la vie. L'Egypte restera digne et grande Vive mon pays Vive l'Egypte Manal ------------
Bonjour à Tous, Absent du blog depuis plusieurs semaines pour raisons professionnelles (et j'avoue que certains sujets abordés me faisaient un peu décrocher…) je le retrouve avec un grand plaisir en découvrant ce passionnant billet "carte postale" d'Alger. Anne, je n'en rajouterai pas, mais je valide à 120% le commentaire de Michèle. Je dirai simplement que vu du Maroc, vos remarques touchent encore plus ma sensibilité tant l'Algérie est un sujet délicat à aborder au Maghreb ou l'on ne sait pas toujours si l'on doit parler du voisin algérien, de l'ennemi redouté ou du frère arabe
@French Biscuit Désolé pour votre retour non désiré en France et bienvenu dans le cercle grandissant des DCDLC (dégâts collatéraux de la crise). Je me retrouve comme vous dans le pétrin, lieu plus prédestiné aux boulangers qu'aux pâtissiers… Baisse du pouvoir d'achat, rumeurs insécuritaires relayées chaque jour par les médias, crise immobilière, offre touristique démesurée par rapport à la demande actuelle, nous sommes nombreux à nous retrouver sur le carreau… et ce n'est que le début semble-t-il. (raison actuelle de mon manque d'assiduité sur le blog que vous voudrez bien j'espère excuser) @ Charlotte Votre sens de la responsabilité vous honore mais vous n'avez été témoin "que" de l'emportement de cet homme, sans même en connaitre la cause (simple mouvement d'humeur, comportement relevant de la psychiatrie, alcool, drogue…) Faire un rapprochement entre l'énervement de cet homme et son accident malheureux n'est déjà pas une évidence. Quant à engagé la responsabilité du médecin cela me parait encore plus hasardeux. Cela me fait penser à ces tenanciers de bars qui sont tenus responsables de l'ébriété de leurs clients et qui seraient censés évaluer d'un simple coup d'œil l'état de leurs consommateurs, ce qui n'est pas toujours évident. Il me semblerait donc sage à votre niveau de n'intervenir qu'en faisant passer l'information telle que vous en avez été le témoin à votre généraliste. A lui ensuite de prendre ses responsabilités. @ à vous tous Profitons de cet accident pour relayer une information étonnante : La baisse des accidents mortels sur les routes françaises à une répercussion inattendue et dramatique pour de nombreux malades. En effet, les hôpitaux manquent cruellement de donneurs d'organes et le temps d'attente pour une greffe du rein par exemple a doublé en deux ans. Faute d'information, 50% des dons potentiels ne peuvent être utilisés en raison du refus des familles. Il suffit de se déclarer donneur volontaire ou de porter sur soi une simple carte stipulant notre volonté d'être donneur d'organes pour résoudre cette crise, les familles étant plus facilement consentantes lorsqu'elles connaissent la volonté du défunt. Pensez-y, vos proches ou vous-même serez peut-être un jour bénéficiaire d'un donneur anonyme…
Anne, Magnifiques vos photos de Kiev et Yalta mais vous auriez pu faire preuve d'humanité en couvrant également les palmiers de couvertures... Ils ont l'air tout droit sortis de 10 années de goulag et ont l'air autant à l'aise que des brins de muguet à Marrakech...☺☺☺
Bonjour à tous en passant, Un rendez-vous à ne pas manquer : France5 diffuse demain soir, jeudi à 21h35 un documentaire inédit sur la grande Simone Signoret avec entre autres, la participation de Guy Bedos et d'une certaine Anne Sinclair. A vos magnétos !
Bonjour à tous, Début août, le ramadan a comme chaque année, débuté au Maroc et dans plusieurs pays un jour après la France. En toute logique, la fin de cette période de jeûne aurait donc dû avoir lieu un jour plus tard qu'en France, le choix de la date se faisant en fonction de l'observation de la lune. Le conseil des Imams s'est donc réuni à Rabat et curieusement a décidé cette année que la fête célébrant la fin du Ramadan (l'Aïd el Fitr) se déroulera le même jour, soit aujourd'hui 10 septembre. Non seulement cela permet aux musulmans de bénéficier d'un jour férié supplémentaire qui aurait été perdu dans le week-end mais cela permet surtout de ne pas faire coïncider cette fête religieuse si importante pour les musulmans avec la commémoration de l'attentat du 11 septembre. Quand la religion fait preuve de bon sens et d'apaisement en évitant de mettre de l'huile sur le feu, il faut le reconnaitre et s'en féliciter. Quant un abruti décide de brûler 200 corans le 11 septembre, même s'il revient sur sa décision, il faut par contre se poser la question sur la liberté de la presse et se demander s'il n'aurait pas été plus sage de ne pas en faire un évènement mondial qui aurait pu tourner au cauchemar.
Bonjour à tous, Privé d'internet depuis plusieurs jours je viens de lire vos derniers commentaires alors que je souhaitais intervenir sur BHL. On peut critiquer BHL mais il faut reconnaitre, comme le précisait ces derniers jours Alain Minc dans la nouvelle émission de F.O.G. (semaine critique) qu'il s'est rarement trompé de camp et que ses combats ont toujours été justes et souvent courageux. Ajoutons à cela que, contrairement à nombre de philosophes contemporains, il n'a jamais retourné sa veste au gré du vent et des mouvements d'opinions. Quand à l'académicien de 85 ans qui était sur le plateau, avec son esprit vif et son regard si bleu, Sarko de vrai le prendre en exemple pour inciter les français à prendre leur retraite à partir de 100 ans ! Chapeau Monsieur Jean Bruno Wladimir François-de-Paule Le Fèvre d’Ormesson
Un petit additif à mon précédent commentaire : J'avais oublié le code O pour les œufs bios. Pendant que j'y suis, Anne, vous pouvez manger votre omelette à condition qu'elle ne soit pas baveuse comme certains de vos confrères journalistes français... les salmonelles sont détruits à une température de 74°C (165°F)
"Ils sont plutôt blancs (industriels) que bruns (bios)." Non Anne, désolé de vous contredire dans ce débat si crucial mais la couleur de la coquille des œufs n'a rien à voir avec la qualité de l'élevage ou de la nourriture. C'est seulement un problème génétique et certaines races de poules pondent des œufs blancs, les autres des œufs roux. On ne peux même plus se fier à la couleur du jaune car les éleveurs incorporent de la carotène (vitamine A) pour leur donner une couleur orangée et donner l'impression que les poules ont gambadé dans les prés ! Seule la classification officielle européenne doit guider le client : • le chiffre 1 sur les œufs correspond aux poules élevées en plein air • le chiffre 2 aux poules qui sont aussi bien dehors que dedans!! • le chiffre 3, le pire à l'élevage en batterie. Je ne sais pas si une telle réglementation existe aux USA Moralité, pour éviter la salmonellose, mangez des œufs en chocolat !
@Céline Permettez-moi de compléter la réponse d'Anne à vos questions "pourquoi parle-t-on tellement partout du Ramadan ? C'est à la mode ??? Ce n'est qu'une pratique religieuse après tout. Non ? Je ne comprends pas pourquoi on en fait des tonnes sur le sujet." Comme vous je ne suis pas croyant mais les chiffres parlent d'eux-mêmes. Parce qu'aujourd'hui, et c'est le Vatican qui le dit : "Avec ses 1,322 milliard de fidèles, soit 19,2 % de la population mondiale, contre 1,130 milliard de catholiques, soit 17,4 % de l'humanité, l'islam est devenue la première religion du monde" Parce qu'on estime à 95% la proportion des musulmans qui respectent avec plus ou moins de rigueur le jeûne du Ramadan. Comparativement, "Près des deux tiers des Français continuent à se considérer comme catholiques, mais seuls 4,5% d'entre eux disent fréquenter une église tous les dimanches" selon un sondage publié dans "La Croix". Parce que la France recense 4 millions de musulmans pratiquants dont plus de 65% se rendent au moins une fois par semaine dans une mosquée. Parce qu'il faut arrêter de confondre "musulman" et "arabe" et savoir que la grande majorité des musulmans vivent en Indonésie, en Inde, au Pakistan. Sur un total d’1,3 milliard de musulmans environ, 930 millions vivent en Asie. Parce que, sur ces 1.3 milliards de musulmans, quelques dizaines de milliers d'extrémistes terroristes on réussi à créer une psychose et créer un rejet de cette religion chez nombre de non-musulmans. Comme vous le savez, je vis à Marrakech ou toutes les religions cohabitent sans problèmes. Bien sur les mosquées sont largement majoritaires mais il y a aussi une synagogue et à la surprise de nombreux touristes, l'église est à 20 mètres d'une mosquée dans le quartier de Guéliz. Alors oui, le ramadan est un marronnier qui chaque année fait la une de l'actualité mais certainement moins que Noël et pas plus que les déplacements du pape qui est actuellement contesté par 54% des catholiques pratiquants.
Bonjour Anne, A la relecture de votre longue intervention sur le mariage gay, l'utilisation du terme "maïeutique" interpelle le cruciverbiste (et le verbicruciste) qui sommeille en moi. Je n'arrive pas à saisir le lien entre cette doctrine de Socrate et le fait d'être assis entre deux chaises. Dans mon esprit, la base de la maïeutique est de permettre de découvrir les vérités qu'on porte en soi sans le savoir. Y aurait-il un autre sens ? Michèle, notre helléniste érudite, saura sans doute me répondre. Mais est-ce bien raisonnable de se poser de telles questions par cette chaleur ?
Merci Anne pour ce remarquable article sur un sujet si contreversé et si complexe mais traité avec tant de clarté que je ne trouve rien à ajouter. Beau devoir de vacances qui mérite la mention TB !
Quand le ramadan a une influence inattendue sur la vie de tous les jours… Cette nuit, certains pays du Maghreb comme le Maroc et la Tunisie, malgré les grosses chaleurs estivales, sont repassées à l'heure d'hiver. Cette décision prise à quelques jours du début du mois de ramadan a pour seul objectif d'avancer d'une heure le "ftour", moment traditionnel de la rupture du jeûne au moment du coucher du soleil. Le ramadan interdisant à tout musulman adulte de consommer nourriture, boisson et tabac du lever du soleil à son coucher rend encore plus difficile et fatigante cette période pour tous ceux qui travaillent durement. Tous les horaires sont bouleversés. Les maçons par exemple travailleront surtout la nuit au détriment du sommeil des voisins…, les cités prendront des allures de villes mortes à l'heure du ftour, ce qui permettra aux quelques retardataires de rouler à des vitesses folles au mépris de toute règle de sécurité, ignorant les feux tricolores, sens uniques ou panneaux stops. Le prix des tomates va tripler du jour au lendemain en raison de la demande décuplée, chaque rupture du jeûne étant accompagnée de la fameuse Harira, soupe composée de tomates, pois chiches (et viande lorsque le budget le permet). Les restaurants vont, pour la plupart, restés fermés le midi et l'alcool sera rigoureusement interdit de consommation pour les musulmans dans les hôtels, restaurants et boîtes de nuit. Les expatriés qui eux sont autorisés à acheter de l'alcool sur présentation de leur passeport vont se voir sollicités sur les parkings des grandes surfaces pour jouer les recéleurs de boissons prohibés, comme au bon temps d'Elliot Ness. Autre "dégât collatéral" du ramadan, la ville qui chaque année voit l'invasion des RME (Résidents Marocains à l'Etranger) qui remplacent généreusement les expatriés partis en vacances dans leur pays d'origine reste déserte au grand dam des commerçants. En effet, la plupart des marocains vivants dans des pays au climat modéré et qui aiment habituellement revenir l'été chez eux hésitent à passer leurs vacances dans le jeûne et la chaleur caniculaire. Ils viendront donc plus tard, à une période plus clémente. C'est aussi ça l'effet papillon. Bon dimanche à tous.