This is Bloggy Bag's Typepad Profile.
Join Typepad and start following Bloggy Bag's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
Bloggy Bag
Recent Activity
@Gérard MENVUSA : ce serait formidable si c'était un Africain, ce ne serait pas étonnant si c'était un asiatique. Quant à Lagarde, cela serait un miracle. Qui tient la cagnotte des paris ?
Les américains ont raison de se poser la question du retrait, et nous avons tord en France de ne pas assez nous la poser. Quel sens à la présence des forces militaires étrangères ? On sait à peu près pourquoi on y est allé, mais on y reste plus parce qu'on y est qu'autre chose. Notre présence n'a pas d'impact sur le terrorisme. Notre présence n'a pas de légitimité démocratique locale, pas plus qu'humanitaire. Nous ne sommes là que pour maintenir un statu quo politique, ce qui est explicitement de l'ingérence, qui plus est stérile à tout point de vue. Il faut donc commencer à négocier notre départ, si possible en même temps que nos alliés, et sinon seul. Dans la foulée, il serait bon de réfléchir à une politique d'intervention internationale. Dans quels cas ? Sous quels critères de légitimité ? Dans quelles limites ? Les américains font comme ils veulent, mais je crois qu'il faut mettre une doctrine militaire internationale sur la table de l'élection de 2012.
oups : de bonne gu[err]e, même si finalement ce n'est guère bon...
@f.kn : on buzz beaucoup effectivement sur une manip' de communication lancée par Hortefeux. On peut dire que du côté de l'ump c'est de bonne guère même si à mon avis ils se sont gourés de symbole car la voiture de sport est dans l'imaginaire des Français un rêve et un signe de réussite ce qui est à mettre en perspective avec le Fouquets et les tocantes hors de prix de Sarko. Entre le vroum vroum et le bling bling, j'ai dans l'idée que les Français préfèrent la première option. Ce qui m'embête c'est que tout ce foin pour les ânes oblitère un article de Stiglitz sur la réforme du FMI menée par Dominique. Il en est ainsi des médias : c'est plus facile d'avoir des lecteurs avec une belle bagnole en 1ère page qu'un prix Nobel. PS : pour ceux qui n'ont pas vu l'article de Stiglitz http://wordpress.bloggy-bag.fr/2011/05/07/le-buzz-contre-linformation/
@Mélanie : est-ce que cela à avoir avec l'expression "seals my marines ?" PS : j'adore les blagues anglaises qui ne sont compréhensibles qu'en français et qui ne font rire que moi. Bon, je sorts...
En 2006 j'avais transformé cela en "it's energy stupid !" Je crois que c'est plus que toujours d'actualité.
@melanie : Woody Allen, le cow boy de toys story ? Comment je vais annoncer cela à mes filles moi ? Et non je suis pas jaloux, mon Picasso il est très bien, spacieux, et côte coffre alors là c'est imbattable !
Il y a les photos importantes que l'on ne veut pas montrer et celles sans importance que les médias s'empressent de diffuser. Ah chère Anne, en ces temps de tourneboulage mondial monsieur votre époux et vous-même réussissez à faire la une du buzz suite à votre balade en Porsche dans Paris. Personnellement mes gènes de fils d'ouvrier de chez Peugeot m'inciteraient plutôt à vous demander si c'est aussi cool que tous les jaloux l'imaginent, mais bon, pour éviter à l'avenir d'avoir droit aux critiques acerbes des misérabilistes de la gôche gôche, je vous propose, lorsque vous viendrez dans le Finistère, de vous prêter mon C4 Picasso, moins top moumoute mais fort fonctionnel. PS : ceci dit je ne craints pas les paparazzi et je veux bien faire un tour avec le bolide. :-)
Je crois que les révolutions en cours dans le bassin méditerranéen ont plus fait pour lutter contre l'organisation de Ben Laden que cette action, la guerre d'Afghanistan et encore plus celle d'Irak réunis. J'ai été quelque peu choqué d'entendre çà et là que la mort de BL était un succès de la démocratie. Beurk ! La démocratie est liée à l’État de droit et le vrai succès aurait été de prendre et de juger BL. En plus, pour ce qui me concerne, la démocratie conduit à refuser la peine de mort, y compris contre les pires criminels comme lui. Alors que nous soyons soulagés se conçoit aisément et c'est sans doute très justifié, mais que l'on soit en joie et qu'une mort serve de symbole politique voire morale, non. Perso, lorsque je me présenterai aux primaires socialistes (pour bientôt), je mettrai au programme deux ou trois principes que je voudrai voir défendre au plan international, des principes qui fassent tendre les nations vers un idéal partagé, des principes qui puissent être appuyés pas des outils supranationaux. Beaucoup existe déjà, continuons le travail. PS : et si je ne me présente pas, j'espère que l'idée pourra être reprise.
Je reste convaincu que c'est toute la Méditerranée qui est concernée par ce réveil de la liberté et que si la rive nord a mieux résisté que la rive sud (pour l'instant), c'est parce que la démocratie le permet alors que les vieilles dictatures se braquent. Étonnant de voir aussi que le péril islamique n'a que peu de place dans ce mouvement. Le terrorisme fait mal, comme encore aujourd'hui à Marrakech (mes amitiés à Robert) mais il ne mène à rien, sinon à la mort. La leçon algérienne n'a pas été comprise par ceux-là. Tous les pays qui s'arque-bouteront sur leur illusions totalitaires vont se retrouver dans une impasse sanglante. L'Algérie, encore elle, devra choisir, la Syrie devra évoluer et choisir, une fois encore, entre se tourner vers la Perse ou vers la Méditerranée. Mais quid du Liban et in fine, d'Israël, de Gaza et de la Palestine ? Il serait bon de réfléchir activement à proposer quelque chose de nouveau dans ce coin là, et aux moyens de l'imposer.
@Greg Shenaut : je vais être un peu lapidaire, mais la Lybie est en guerre civile et l'idée selon laquelle nous intervenons pour "protéger" les civils innocents n'est qu'un façon de se donner bonne conscience. Nous intervenons pour aider un camp à se débarrasser de l'autre, débarrasser veut dire tuer. Nous avons de bonnes raisons morales pour cela car effectivement le camp que nous combattons est celui d'un dictateur sanglant adepte du terrorisme, mais il n'empêche que c'est une guerre. Si nous hésitons à intervenir plus massivement, c'est d'une part parce que tous les pays du monde n'ont pas forcément envie de voir un dictateur balayé par l'ONU en 2 semaines (cela ferait un précédent embêtant) et d'autre part parce que des tirs fratricides fragiliseraient notre intervention. Il y a aussi sans doute des raisons techniques, culturelles, mais en tapant vite et fort, cela pourrait passer. Il n'empêche, et même si je souhaite me tromper, la campagne de Lybie est bien partie pour finir en eau de boudin. Il fallait (à mon avis) intervenir, mais il fallait aussi assimiler le fait que lorsqu'on intervient, on ne le fait pas à demi. Pour l'avenir nous devons nous doter d'une doctrine claire et audible en ce qui concerne le bassin méditerranéen (ce qui inclut Israël et la Palestine). L'Europe doit peser pour conclure un partenariat Méditerranéen en mesure de résoudre ce genre de conflits. Dit autrement, il faut envisager une structure militaire en méditerranée capable d'imposer le respect d'un ensemble de valeurs que les pays méditerranéens considérerons comme communes. Nous avons une histoire commune, nous avons des intérêts communs, c'est possible sans retomber dans le colonialisme ou l'impérialisme. A bon entendeur...
Je ne comprends même pas que l'on soit parti sans cela ! Cette guerre ressemble de plus en plus à du n'importe quoi. Les avions ne servant manifestement plus à grand chose, il faut donc mettre d'autres moyens en route, les drones et les hélicoptères. Naïvement, je pensait que les drones étaient déjà en œuvre, comme ce n'est pas le cas j'imagine qu'il en est de même pour les hélicos... En gros, la situation aujourd'hui est la suivante : * la bataille de l'air est gagnée mais les avions ont maintenant peu d'utilité * il faut aller chercher les troupes de façon rapprochée, mais les Lybiens n'en n'ont pas les moyens et on ne veut pas les armer, mais la coalition n'a pas le droit d'aller au sol (ce qui est justifié pour le coup) et ne met pas en œuvre ce qu'il faut pour finir le travail. Conclusion : le désengagement de la France en Lybie (et en Afghanistan) est à mettre sur l'agenda de mai-juin 2012. A défaut d'une glorieuse victoire, cela fera quelques économies d'argent et de ridicule.
Les révolutions se mènent en chantant et j'espère que ce soir là fut entonné le champ du départ (du changement italien ou de Berlu, à chacun de choisir). En tout cas, cela met du baume au cœur !
@melanie : "- que le cerveau des hommes est organisé soit pour parler, soit pour écouter, mais ils ne peuvent pas faire les 2 en même temps" Ce qui prouve que nous sommes fondamentalement écolos, nous économisons les ressources de la planète et prenons notre part de diminution du CO2. Et toc !
Toggle Commented Apr 12, 2011 on Fin at " Deux ou trois choses vues d'Amérique "
Puissent les Ivoiriens mener une politique de réconciliation aussi sage et efficace que les Africains du Sud après la fin de l'apparteid.
Toggle Commented Apr 11, 2011 on Fin at " Deux ou trois choses vues d'Amérique "
Zut, cela aurait été l'occasion pour eux de passer du black berry à un système androïd. Une économie manquée dites donc !
Pour Césaire, il me semble bien qu'il ne reposera pas au Panthéon puisqu'il a voulu rester aux Antilles. Sarko a juste voulu faire une cérémonie. Me trompe-je ?
@RZdI (j'ai racourci le pseudo...) : Ces enfants sont en vie, et leurs parents trouvent la force de mener leur combat par amour. A moins de tuer tout le monde, je ne crois pas que cela s'arrêtera. Il ne tient plus alors qu'à nous de faire ce qu'il faut pour que la loi évolue, surtout lorsque les conventions internationales vont dans ce sens. J'ai peut-être été trop lyrique ou sentimental dans ce que j'ai écrit, mais il y a bel et bien un fond rationnel qui doit conduire cette évolution. Aujourd'hui, un enfant peut avoir 3 "mères" et 2 "pères". On peut le nier comme la loi française actuellement, dire que ces enfants la n'existent pas, à l'évidence c'est faux. Il est de notre devoir de faire avancer les choses. Si on ne le fait pas, alors il y aura effectivement menace de trouble à l'ordre public car les choses se feront dans la clandestinité et il sera impossible d'empêcher les vrais dérapages, les vrais crimes. Nous devons changer la loi parce que les choses ont changé, parce que dans tout changement nous devons aller vers ce qui est bien et empêcher d'aller vers ce qui est mal. Ce cas est exemplaire de ce qui pourrait être bien si c'était correctement encadré.
Je sais que je vais être hors sujet, faire de la pub à un de mes posts, faire part de ma mauvaise humeur au milieu de l'assemblée, mais ce soir je suis remonté. La justice de notre beau pays réussit à être encore plus réac que ces bons républicains du congrès : ils ont une fois encore refusé que les jumelles de Sylvie et Dominique Mennesson aient une existence légale : http://www.lepost.fr/article/2011/04/06/2458226_mais-pourquoi-la-republique-refuse-t-elle-a-ces-enfants-le-droit-d-exister_1_0_1.html Voilà, c'est pas poli, mais comme je crois savoir que le sujet de l'évolution de la famille est un combat assez ancien chez les Strauss-Kahn, j'espère que vous me pardonnerez.
Pour ma part je trouve très perturbant cette idée que le débat démocratique a à ce point besoin d'argent pour une campagne. De fait cela favorise l'émergence au choix d'une ploutocratie ou a minima d'un lobbying des groupes qui ont de l'argent. Est-ce que les nouvelles technos sur internet permettront de minimiser l'impact de ces groupes ? Après tout, le clip d'Obama n'a pas dû coûter très cher mais a eut une diffusion internationale y compris dans les médias classiques où l'on diffuse des clips politique débiles si coûteux. Peut-on contourner ce barrage de l'argent par l'innovation sur ces nouveaux médias ? Je l'espère. J'espère que les millions d'esprits créateurs derrière leur écran pourront mieux faire entendre leur voix et leur espoir que les quelques centaines de grands donateurs. L'argent n'est qu'un moyen accessible à peu auquel nous pouvons opposer d'autres moyens accessibles à tous. Cela vaut le coup d'essayer et de se battre pour se faire entendre, pour convaincre et au bout du chemin gagner.
Diantre, j'ai cru à la lecture du post du jour que vous annonciez, l'air de rien, le sourire en coin et la pupille pétillante, la candidature de Jog à la présidentielle. Quel foin cela eut fait dites donc (déjà qu'avec les chaleurs précoces les allergies vont bon train, c'est été à coup sûr une alerte de niveau 3 sur l'échelle de l'OMS). Heureusement, rien de cela, il ne s'agit donc que de l'hôte de Washington qui a titillé le monde médiatique par web interposé, rien à voir avec nos doctes échanges et préoccupations interstélaires. Cependant, sur la lancé de Clara (même si je n'ai aucun stage à EuroRSCG à mon actif) j'ose proposer comme slogan à ce fringant candidat un "va-z-y coco !" ou encore "la route fut longue et semée d'embuches mais le rivage tant désiré est en vue" (j'aime bien le côté voyage avec les cocotiers à l'arrivée). En attendant, c'est kick off en webivision : http://www.barackobama.com/ Et les premières analyses en France n'ont pas tardée : http://www.youtube.com/watch?v=HD54UhAnbxc
C'est plutôt inédit cette double élection USA/France en 2012. Cela s'était déjà produit dans le passé ? Cela se passera à quelles dates ? Doublement inédit au cas où le candidat français habiterait actuellement Washington. Je trouve cette collision de date et de situation plutôt amusante (cela doit être dû au beau temps estival de ce samedi).
Je me permets au prix d'une capilotractation qui frise l'élongation neuronale, de vous signaler ma dernière production parlant elle aussi d'un nouveau candidat comparé à un autre qui pourrait l'être : http://wordpress.bloggy-bag.fr/2011/04/01/primaires-2011-portraits-croises/ J'espère ne pas avoir quelques commis quelque oubli ou contre-vérité. Sinon pour l'ami Donald, trouvez-lui un divorce (Mélanie s'est proposée si j'ai tout compris), cela devrait l'occuper (à moins qu'il ne pense vouloir faire passer une loi anti-divorce dans un paquet global anti-tout).
A Bercy non plus ils ne manquent pas d'air, ! http://www.lepost.fr/article/2011/03/29/2449780_l-ump-et-la-democratie-0-0.html Encore un effort et les pare-feux de Sarkozy vont aussi interdire votre blog Anne. Quelle sera l'étape suivante ?
"Et si on lançait tout de suite les primaires du PS avec les candidats déjà prononcés et en laissant aux votants de pouvoir ajouter à la liste un candidat de leur choix, sans demander l'avis de celui-ci." Ainsi, pendant un an le PS bataillerait dans le vide contre un candidat de droite qui se déclarera le plus tard possible car c'est une règle non écrite de la Vème. Personnellement, je ne présenterai ma candidature aux primaires qu'au début de l'été en profitant d'un événement médiatique qui mettra, n'en doutons pas, ma personne et ma candidature en avant (j'ai lu Sun Tsu) et jusque là, je laisserai les militants faire leur boulot en les encourageant discrètement (jusqu'ici, ils n'ont pas été trop mauvais). Bien sûr, si un autre candidat plus dégourdi que moi devait se présenter et faire mieux l'affaire, je retournerait sagement derrière mon clavier pour lui laisser la place. :-)