This is Laure Mezarigue's Typepad Profile.
Join Typepad and start following Laure Mezarigue's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
Laure Mezarigue
Pour me contacter : laure.mezarigue@yahoo.fr
Recent Activity
Image
Préambule : Ecrire sur la prostitution est un sujet éminemment difficile. Et prendre la posture d'un enfant de 10 ans pour aborder le sujet relève quasiment du suicide littéraire. Mais quand une histoire vous hante du matin jusqu'au soir, vous brûle l'imaginaire et fourmille au bout de vos doigts, il n'y a pas d'autre choix que de la déposer sur le papier pour qu'elle cesse enfin de vous tourmenter. Ma motivation était simple. Je voulais écrire sur les déclassés, les sans-grade et les inutiles. Ces gueules cassées trop souvent boxées par la vie. "Fleur de Bitume" est née de cette... Continue reading
Posted Oct 23, 2013 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Trinôme Editions organise une séance de dédicace pour 3 auteurs au Café-Livres à Paris le 16 novembre 2013 de 18h30 à 21h30. Si tu aimes les romans d'anticipation et que tu ne veux pas être sous champignons hallucinogènes pour en comprendre l'intrigue alors tu aimeras "Liverpool connexion" de Lisa Giraud Taylor. Le pitch : une femme à poigne appelée "Le colonel" est à la tête d'un groupuscule de mercenaires qui entre en clandestinité pour lutter contre un coup d'Etat à l'échelon mondial. Entre luttes intestines et enjeux militaires, l'auteur nous livre le combat intérieur de son héroïne déchirée entre son... Continue reading
Posted Oct 20, 2013 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Tous les week-ends un déballage investit les trottoirs de la rue Paul Bert. Les brocanteurs d'aujourd'hui sont les héritiers directs des premiers chiffonniers qui s'installèrent ici au XIXème siècle. Pourtant le commerce de récupération est une activité bien plus ancienne. A Paris, on connaissait les marchés au vieux linge, à la ferraille, la foire aux hardes qui se tenait à la halle aux veaux et d'autres marchés situés en bords de Seine. Ceux que l'on appelait les "pêcheurs de lune", parce qu'ils trouvaient leur butin de nuit dans les généreuses poubelles parisiennes, furent peu à peu forcés de se soumettre... Continue reading
Posted Sep 12, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Aux Puces de Saint-Ouen, Dauphine est le dernier marché à être sorti de terre en 1991. Il remplaça des ruelles sombres aux échoppes délabrées. Il a été construit dans l'esprit du pavillon Baltard. A la demande de Napoléon, l'architecte Baltard avait imaginé pour les Halles de Paris une architecture novatrice faite de fer, de verre et de fonte qui fut abondamment copiée, comme en témoignent le Grand et le Petit Palais construits pour l'exposition universelle de 1900. Le marché Dauphine abrite 180 boutiques réparties sur 2 étages. Au premier étage, on trouve des boutiques chics et des pièces des 18eme... Continue reading
Posted Sep 2, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Je connais Les éditions Le Passage à travers un écrivain qui s'appelle Antoine Laurain qui a écrit "Fume et tue", un excellent bouquin !
Bonjour Brigitte, On se croise souvent sur mon blog notamment au détour des Puces de Saint-Ouen. Je me demandais si je pouvais vous adresser "L'agrément" mon deuxième roman. C'est un roman de société qui parle d'une association d'insertion professionnelle avec toute une galerie de personnages qui s'arrachent littéralement à eux-mêmes pour surpasser leur difficultés à exister en tant que salariés et en tant qu'individus. Si vous êtes intéressée, laissez-moi vos coordonnées sur mon mail et je vous l'enverrai : laure.mezarigue@yahoo.fr Au plaisir, Laure
Toggle Commented Sep 1, 2012 on Qui suis-je ? at lillyinthevallee
Image
A cette question les Puciers vous répondraient de différentes façons. On devient brocanteur pour plusieurs raisons. Pour la plupart, c'est une question d'indépendance, de liberté et de passion. Et pour d'autres, c'est juste un travail comme un autre pour gagner sa vie. Mais avant tout, c'est parce que l'on est attiré par une certaine curiosité, par une soif de connaissance, de poésie et de culture. Il n'y a pas de standard dans le métier. Les brocanteurs restent individuels à l'image des objets qu'ils vendent. Ces derniers sont le reflet de la vie des gens, à une période donnée, en fonction... Continue reading
Posted Aug 30, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Le marché Malassis, rue des Rosiers à Saint-Ouen, est un bâtiment moderne surmonté d'une immense verrière, tel un parapluie translucide déployé sur le coeur de la ville. Ce marché a été l'un des derniers à avoir été construit aux Puces en 1989. Son architecte s'inspira d'un paquebot des années 30. Effectivement, les coursives courant le long du premier niveau nous font irrémédiablement penser au bastingage d'un navire qui aurait curieusement échoué dans ce no man's land urbain coincé entre le périph' et la cité HLM des Boutes-en-train (oui les urbanistes ont beaucoup d'humour dans le 93). Ce marché abrite aujourd'hui... Continue reading
Posted Aug 29, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Les fortifications et la zone Les Puces de Saint-Ouen sont le premier marché au monde avec 17 marchés, 2000 marchands et 1300 brocanteurs et antiquaires. On appelle Les Puces « Le grenier du monde ». On y trouve de tout de l’objet d’usage courant à l’antiquité haut de gamme, en passant par les objets qui ont le plus marqué notre enfance. C’est une profusion de meubles, de bronzes dorés, de lustres géants, un déballage d’argenterie et de céramique et des vêtements vintage qui vous attendent dans ce musée à ciel ouvert. En 1841, sous le règne de Louis-Philippe, on décide... Continue reading
Posted Aug 19, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Ce dimanche a été l'occasion d'une balade street art orchestrée par Emmanuel Schafroth alias @emschaf sur Twitter dans les rues de Belleville avec une dizaine d'afficionados. Le parcours a commencé rue Ste Marthe avec ses façades colorées et ses oeuvres éphémères disséminées ça et là. Ensuite direction la rue Denoyer qui évolue constamment sous l'assaut pluriel de graffeurs aux inspirations multiples. Ensuite direction le Zoo de Belleville qui est une petite enclave en chantier qui donne l'opportunité de voir un Zoo Project géant. Enfin terminus place Fréhel entre un monumental montrant un homme accroupi et une oeuvre de Ben accrochée... Continue reading
Posted Jul 31, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Le bâtiment des douanes est un immense vaisseau en friche dominant les berges du Canal de l'Ourcq du côté de Pantin. A l'occasion de cet été 2012, il est devenu le terrain de jeu d'une équipe de graffeurs chargé de redonner vie à ses murs défraichis. Le trio "Podama" formé de Art of Popov, Da Cruz et Marko 93 vont investir ses façades extérieures pour en faire un spot artistique jusqu'à fin août. Suite à cette performance, le bâtiment des Douanes fera peau neuve pour accueillir une agence artistique dans ses 23000 m2. Les murs alentour ont été largement siglés... Continue reading
Posted Jul 22, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Cet après-midi a été l'occasion pour moi de me rendre rue de l'Ourq dans le 19eme arrondissement de Paris afin d'aller photographier une fresque murale s'étendant sur plus de 100 mètres. Dans ce no man's land situé entre la rue de l'Evangile et le boulevard Jean Jaurès c'est une véritable explosion de couleurs qui vous attend et qui tranche radicalement avec la grisaille architecturale alentour. J'ai ainsi fait la connaissance de certains artistes comme "Art of Popof" ou "Da Cruz" et j'ai même eu le plaisir de retrouver une silhouette blanche de Jérôme Mesnager dans cette rue dédiée au Street... Continue reading
Posted Jul 8, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Apéro-dédicace à l'O-Paris 23 juin 2012 Au 1 rue des Envierges A partir de 20 h ! Venez nombreux ! Continue reading
Posted Jun 22, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Aujourd'hui gros programme : balade dans le 20eme à la poursuite de Space Invaders sur les murs de Paris. Cette rencontre entre amoureux de street art a été orchestrée par Alexis Messire et Christophe Legros et a regroupé une dizaine d'afficionados de soucoupes volantes murales. La balade commence rue de Charonne où quelques ovnis ont pu être retrouvés. La balade se poursuit rue de Bagnolet : de la cité Aubry en passant par la rue de la Réunion, Invader a laissé son empreinte dans chaque recoin du quartier. A chaque fois, les mosaïques changent, offrant au quidam une multitude de... Continue reading
Posted Jun 17, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
10
Image
La balade commence rue Paulin Mery avec un magnifique pochoir de Johnny Depp. Elle se poursuit Passage du Moulin des Prés avec un magnifique oiseau bleu de Philippe Baudelocque souligné avec grâce par un flûtiste signé Jef Aérosol. Dans ce passage, vous trouverez également des silhouettes signées Janaundjs et d'autres forfaits stylisés de Jef Aerosol comme ce magnifique Arno. Rue du Moulin des Prés, le long de la piscine de la Butte-aux-cailles, vous pouvez apercevoir un mur littéralement moucheté par Jef Aerosol et Janaundjs qui s'y sont donné à coeur joie. Lorsque vous remontez la rue de la Butte-aux-Cailles, vous... Continue reading
Posted Jun 16, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
La balade commence rue Jourdain dans le 20ème arrondissement de Paris avec un véritable bestiaire qui se feuillette allègrement sur les murs offerts de la jungle parisienne. Elle se poursuit un peu plus loin avec un artiste se nommant Alias dont les mômes colorés hantent votre rétine durablement. En poursuivant un peu plus loin rue des Couronnes, on peut admirer un membre de ma famille qui étend tranquillement ses tentacules pour encercler les petits hommes de Philippe Hérard, dont on peut admirer les oeuvres semblant s'inspirer du mythe de Sisyphe dans les rues de Ménilmontant, De quoi "vous mettre les... Continue reading
Posted Jun 3, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
La rue Gustave Geffroy dans le 13eme arrondissement de Paris se situe juste derrière la manufacture des Gobelins. Au commencement de la rue, vous salue un pochoir de Miss.Tic accompagné de son inséparable aphorisme : "Ce qui nous crève les yeux nous rend aveugle". Plus loin vous attend l'"Homme à la tête de chou" accompagné d'une curieuse épitaphe dermatologique écrite avec les coudes par un probable adolescent boutonneux en manque d'amour : "Sans toi les émotions d'aujourd'hui ne seraient que de la peau morte des émotions d'autrefois". Juste à côté vous tomberez sur un Bob Dylan qui vous toise tranquillement... Continue reading
Posted Jun 2, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
La balade commence à l'angle de la rue Piat et de la rue des Envierges dans le 20eme arrondissement de Paris. Vous devez avoir l'une des plus belles vues qui soit avec le parc de Belleville et la jungle parisienne en arrière-plan. La Tour Montparnasse et la Tour Eiffel s'y provoquent en duel et nous on baisse les armes devant ce panorama renversant. On continue dans la rue de Belleville, cosmopolite et bigarrée, avec une foule d'anonymes qui se presse tous les jours dans les commerces et restaurants chinois. Je vous recommande une boulangerie chinoise dont vous me direz des... Continue reading
Posted May 19, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
La balade commence à l'angle de la rue Piat et de la rue des Envierges dans le 20eme arrondissement de Paris. Vous devez avoir l'une des plus belles vues qui soient avec le parc de Belleville et la jungle parisienne en arrière-fond. La Tour Montparnasse et la Tour Eiffel s'y provoquent en duel et nous on baisse les armes devant ce panorama renversant. On continue dans la rue de Belleville, cosmopolite et bigarrée, avec une foule d'anonymes qui se presse tous les jours dans les commerces et restaurants chinois. Je vous recommande une boulangerie chinoise dont vous me direz des... Continue reading
Posted May 19, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Tout commence rue Charlemagne avec la vision de la plus longue portion encore existante de l'enceinte de Philippe Auguste qui a été construite au 12eme siècle pour protéger Paris. On poursuit la balade rue de Prévôt où l'on peut observer quelques figurines de Fred Le Chevalier. Je l'avais déjà repéré le long des escaliers de Montmartre, mais je ne savais pas qu'il sévissait aussi dans Le Marais. L'ami Fredo lui c'est papier et pot de colle pour maroufler à sa façon les murs de Paris et quand on a vraiment de la chance on a le droit à l'aphorisme qui... Continue reading
Posted May 18, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Lorelei Blue a accepté de répondre à 11 questions sur le fil de Twitter, ses réponses sont à la hauteur de sa poétique réputation, je vous laisse seuls juges. 1/ Si tu étais un conte de fées qui finit mal, lequel serais-tu ? (oui je sais ça commence bien ^^) Je serais sans doute Edward Scissorhands. Parce que je n'aime pas la neige. Et que dans ce conte-film elle est synonyme de rejet et de renoncement. 2/ Si tu devais embarquer un twitto sur une île déserte, qui est-ce que ce serait ? Pourquoi ? Je n'ai pas rencontré assez... Continue reading
Posted Feb 24, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Theia__ a accepté de répondre à mon questionnaire suite à la patate chaude lancée par MissBlogdel qui consiste à poser 11 questions à 11 personnes en leur demandant de répercuter à leur tour 11 questions vers 11 vict... personnes de leur choix. Ci-joint ses réponses. 1/ Si tu étais un conte de fées qui finit mal, lequel serais-tu ? (oui je sais ça commence bien ^^) Pour les contes de fées, hormis les variantes de Disney qui terminent toujours bien, les premières versions écrites étaient plutôt cruelles. Donc, je serais la «Belle au bois dormant » entourée d'une tripotée de... Continue reading
Posted Feb 20, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Vous connaissez les chaînes de solidarité bidons ? Là il s'agit de répondre à 11 questions moisies venues de nulle part puis de refourguer le bébé avec l'eau du bain à 11 nouvelles victimes. Comme j'ai été taguée par MissBlogdel sur Twitter (traîtresse), je vais répondre à ses onze questions avant de dégainer les miennes. 1 – Je te sers un verre, tu bois quoi ? Je ne bois pas d'alcool, mais je dirais un verre de Mojito pour le refiler de ce pas à Missblogdel. 2 – Qui es-tu, en 3 mots ? Sensible, drôle et espiègle. 3 –... Continue reading
Posted Feb 18, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Le week-end, j'ai pris pour habitude de prendre un café en bas de chez moi avec mon carnet d'écriture à l'affût de la moindre idée à griffonner. Mais parfois, il n'est pas besoin d'humer l'air à la recherche d'une histoire à raconter, elles viennent s'installer d'elles-mêmes à votre table sans que vous ayez eu besoin de les y convier. Anne-Juliette, cela fait des années maintenant que je la croise de loin en loin depuis les 4 ans que j'habite ce quartier. Au début, elle ne parlait pas Anne-Juliette, elle était comme cloîtrée dans un quotidien moribond trop dur à dépasser... Continue reading
Posted Feb 18, 2012 at Chroniques d'une pieuvre
Image
Je ne sais pas si comme moi, vous aimez vous laisser happer par une image fugace déposée par un artiste au coin d'une rue. Me concernant, je les glâne précieusement comme une gamine collecterait des images pour ses albums Panini le temps d'une récréation. Des silhouettes blanches de Mesnager en passant par les figurines délicates de Fred Le Chevalier pour arriver aux pochoirs provocants de Miss.Tic, je les compile comme autant de trophées qui transforment une simple ballade de week-end en véritable chasse aux trésors. On peut admirer trois pochoirs de Miss.Tic sur la façade de la galerie W rue... Continue reading
Posted Feb 4, 2012 at Chroniques d'une pieuvre