This is Mathilde Tournier's Typepad Profile.
Join Typepad and start following Mathilde Tournier's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
Mathilde Tournier
Recent Activity
Image
L’histoire de N., c’est l’exemple d’un cercle vicieux. Un exemple qui n’a rien d’exemplaire. Mais un schéma par trop fréquent – celui de la récidive. N. est sorti de prison au début du mois de... Continue reading
Posted Mar 6, 2013 at Histoires de prétoires
Image
J. a 27 ans. Certains signes extérieurs – calvitie naissante, posture voûtée, vêtements démodés – lui en font paraître dix de plus. Mais les faits qui l’ont conduit en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel... Continue reading
Posted Feb 28, 2013 at Histoires de prétoires
Image
Pour certains, les embrouilles sont semblables à une mauvaise came. On a beau tout faire pour se ranger, on se retrouve encore devant le tribunal correctionnel. Continue reading
Posted Feb 12, 2013 at Histoires de prétoires
Bonjour, @Laurent M. : lapsus corrigé ! A force de voir des jugements, voilà où on en arrive. Merci à vous pour votre œil attentif ! @Marcel : pas d'humour. Seulement un peu d'ironie... La victime a bien "formellement reconnu" A., mais comme je l'ajoute, celle-ci reconnaît en lui (d'après ce qui est inscrit dans le dossier) le "jeune Noir à blouson noir" semblable à "l'un de ses deux agresseurs". Comme j'ai également tenté de le représenter sur le dessin, A. possède un physique et une tenue vestimentaire sans signes marquants. Je ne doute pas de la sincérité de la victime, et loin de moi l'idée de dénigrer ou de dénoncer son accusation que je pense sincère, mais l'état de choc et le physique somme toute commun de A. peuvent laisser planer le doute sur cet unique témoignage. Bien à vous, MT
Image
1. De l'enquête sociale rapide et de son utilité Avant une audience en comparution immédiate, tout prévenu est soumis à une enquête sociale rapide. "Rapide" n’est pas un vain mot : il s’agit d’un entretien... Continue reading
Posted Feb 5, 2013 at Histoires de prétoires
Bonjour, @Bilou et i. : concernant le préjudice physique, il ne me semble pas que le nombre d'ITT (qui sert à en évaluer l'ampleur) ait été indiqué à l'audience ce jour-là (je n'en ai pas le souvenir et surtout je n'en retrouve pas trace dans mes notes, ce que je fais d'ordinaire lorsqu'elles ont été chiffrées). D'où mon incapacité à vous répondre avec précision sur la gravité des blessures infligées. J'ai par ailleurs noté que les 700 euros de dommages et intérêts que le prévenu était condamné à verser à la victime l'était au simple titre du préjudice moral. Il est possible (comme c'est souvent le cas en comparution immédiate) que l'ampleur du préjudice physique n'ait pu être estimé ce jour-là faute de temps. Auquel cas, celle-ci sera abordée dans une seconde audience, uniquement civile. @Tom : merci beaucoup sur les précisions apportées sur l'application des interdictions de territoire... Ce qui explique que l'on rencontre régulièrement des prévenus dans ce cas. Bien cordialement, MT
Image
Ceux qui l’empruntent au quotidien le savent bien : le métro parisien est loin d’être le royaume de la courtoisie. Un rien suffit pour que le stress ambiant se mue en agressivité et, quand un... Continue reading
Posted Jan 24, 2013 at Histoires de prétoires
20
@Réflexive : il n'y a bien que trois magistrats. Mais ceux-ci siègent avec deux "citoyens assesseurs" (l'équivalent des jurés populaires aux assises). Le tribunal est donc composé de cinq personnes. C'était une réforme prévue sous la présidence Sarkozy qui a été mise en place à titre expérimental dans les tribunaux correctionnels des ressorts des Cours d'appel de Dijon et de Toulouse (dont Albi fait partie). Elle n'a jamais été généralisée, mais est toujours en vigueur dans les tribunaux test. Bien cordialement, MT
Image
Une connerie dans des brumes d’alcool, un samedi, quelque part entre Oberkampf et République, et voilà, le surlendemain en comparution immédiate au TGI de Paris, deux mecs aussi peu assortis qu’un costard avec des pompes... Continue reading
Posted Jan 18, 2013 at Histoires de prétoires
Bonjour ! @Un peu de calme : la position du parquet est en effet un peu surprenante. Il a fait appel parce qu'il a jugé les peines prononcées trop en-deçà de ce qui avait été requis à l'audience. Comme s'il voulait aller jusqu'au bout de sa logique dans une affaire où, à la base, le motif des poursuites reste flou. Et puis le commissariat était partie civile. La cellule de garde à vue a été très endommagée et je pense que le parquet cherche à faire un exemple. D'autant que les syndicats de police se sont élevés par voix de presse, après la première audience, contre l'argumentaire de la défense qui avançait que la BAC avait sa part de responsabilité dans l'affaire. Bien cordialement, MT
Image
Trois jeunes gens désoeuvrés qui chahutent devant un commerce à Albi, dans le Tarn. (Voir la première partie) Un artisan-boucher persuadé que ceux-ci ont volé les clés de sa grille. Et pour tous, le début... Continue reading
Posted Dec 21, 2012 at Histoires de prétoires
Image
Le président du tribunal demande à A. de se lever. T-shirt US Marshall, tempes rasées, et les signes du régime gardav’ : visage hâve et fermé. « Vous comparaissez devant le tribunal correctionnel d’Albi pour... Continue reading
Posted Dec 14, 2012 at Histoires de prétoires
Image
Il arrive que la frontière entre le statut d’agresseur et celui de victime soit ténue. Si, dans l’enceinte du prétoire et au regard de la procédure, celui-ci ne fait pas d’équivoque, au regard des faits,... Continue reading
Posted Dec 6, 2012 at Histoires de prétoires
Image
« W. B. Né le ../../1970 à Paris 20e, sans domicile fixe. - Si, j’ai un domicile fixe ! - En l’occurrence oui parce que vous êtes détenu, mais sinon ? - J’vis chez ma... Continue reading
Posted Nov 28, 2012 at Histoires de prétoires
Image
Il y a des fois où tout concourrait à ce que justice soit rendue, là, tout de suite, qu’on déleste la pile d’un de ses dossiers, qu’on n’en parle plus et qu’on passe au suivant.... Continue reading
Posted Nov 19, 2012 at Histoires de prétoires
Image
Il réalise des documentaires mais conduit sans permis et paie avec un chéquier volé... la justice ordinaire devant la 10e chambre correctionnelle de Paris. Continue reading
Posted Nov 9, 2012 at Histoires de prétoires
Image
Il ne touche pas à la drogue. Aucun problème avec l’alcool. Pas de troubles psychologique ni de la personnalité. Pour le rapport d’expert, l’homme est clean. L’enquête sociale est proprette, elle aussi. Égyptien, 35 ans,... Continue reading
Posted Nov 2, 2012 at Histoires de prétoires
19
Image
Une agression sans raison apparente. Les caméras de surveillance ont tout filmé, mais s’il y a bien une chose qu’elles ne captent pas, ce sont les intentions. Et c'est bien ce qui chiffonne le tribunal.... Continue reading
Posted Oct 26, 2012 at Histoires de prétoires
Image
Il fait un peu peur, ce grand échalas dégingandé, avec son air hagard et son œil poché, réduit à une fente, qui rend son visage asymétrique. Alors on n’a pas de mal à imaginer la... Continue reading
Posted Oct 19, 2012 at Histoires de prétoires
Image
Le prévenu est un récidiviste de l'arnaque au pied de la Tour Eiffel. Les faits sont simples, mais la solution, elle, ne l'est pas. Récits de la justice ordinaire. Continue reading
Posted Oct 11, 2012 at Histoires de prétoires
28
Image
Un 19 tonnes. Une file de véhicules. L’assoupissement du routier. Un ralentissement. Un temps de réaction trop long. Devant, un scooter à trois roues. Une mère de famille de 39 ans. Une tragédie. Et le... Continue reading
Posted Oct 3, 2012 at Histoires de prétoires
Image
C'était le 21 juin, il faisait beau à Albi. Un 19 tonnes. Une file de véhicules. L’assoupissement du routier. Et une tragédie, jugée aujourd'hui. Continue reading
Posted Oct 2, 2012 at Histoires de prétoires
18
Image
Un 19 tonnes. Une file de véhicule. L’assoupissement du routier. Une tragédie. Et le prétoire. Continue reading
Posted Sep 26, 2012 at Histoires de prétoires
11
Image
Dans une fiction, on hurlerait au cliché tant la physionomie de l’homme dans le box colle à l’image d’Épinal du bistrotier qui ne sait plus très bien de quel côté du comptoir il se situe.... Continue reading
Posted Sep 26, 2012 at Histoires de prétoires
Image
Cet anniversaire, c’était pas du gâteau. Pour tout champagne, des packs de douze. On bulle place d’Italie, avachi sur les bancs du square. Pas de chanson, trop occupé à pioncer, assommé par la binouze, le... Continue reading
Posted Sep 20, 2012 at Histoires de prétoires
10