This is Florence Trocmé's Typepad Profile.
Join Typepad and start following Florence Trocmé's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
Florence Trocmé
Recent Activity
Image
Échanges entre Henri Droguet et Bruno Fern à propos de suites, éditions Louise Bottu, mai 2018, 162 pages, 14 € Henri Droguet : Commençons par le titre : Suites de quoi ? De quelle entreprise ? Pourquoi le pluriel ? Bruno Fern : À l’origine du livre il y a le fait que l’un de mes arrière-grands-pères, qui exerçait au Pays basque le métier de cordonnier tout en chantant, est revenu « fou » de la guerre 14-18 et a fini par se suicider. Une de ses filles fut ma grand-mère dont j’étais proche, ce qui fait que j’ai longtemps... Continue reading
Posted 3 days ago at Poezibao
Image
Le nouveau recueil d’Isabelle Lévesque tient le lecteur en haleine, engagé dans les arcanes d’une œuvre singulière. Il lui semble cheminer avec la promesse d’un domaine habité. En Ariane pour nos temps de doutes, Isabelle Lévesque nous tend un précieux fil de givre. Le lecteur sent, de manière intuitive, qu’il a sa place, que ses pas trouveront où se poser. Le monde suggéré par Isabelle Lévesque nous renvoie à un environnement complexe, inquiétant, en proie au tumulte. La terre tremble (20) dit assez la vision qu’en a l’auteure, et le temps qui passe n’arrange rien : Long jour agité de... Continue reading
Posted 3 days ago at Poezibao
Image
« Ce livre est le récit de la mort de Marina, ma compagne, survenue le 3 février 2015, puis le journal de ma première année de deuil », avise Jean-Michel Espitallier en ouverture. Un récit dont l’écriture débute le jour où eurent lieu les attentats meurtriers contre la rédaction de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015, et cette rencontre, provoquée (et non coïncidée), des Histoires, est une façon délicate de faire entrer la mort de sa compagne dans l’Histoire, car la mort de l’être aimé, néanmoins, entre dans l’Histoire de chacun. Il s’ensuit alors « une gigantesque information avec des... Continue reading
Posted 4 days ago at Poezibao
Claude Minière a proposé à Poezibao ce poème inédit qui vient prendre place tout naturellement dans l'anthologie permanente. Pour en respecter la mise en page, il est ici proposé au format PDF, à ouvrir d'un simple clic sur le lien ci-dessous. "La Météo des plages" Continue reading
Posted 4 days ago at Poezibao
Image
Écrire n’est pas un acte simple ou, pour être plus précis, l’acte d’une personne qui serait simple. Nous sommes tous ce Janus dont l’érosion du masque de pierre révèle l’effet d’un temps qui est aussi celui qui use nos vies. En nous veille quelqu’un qui détient un certain savoir et qui le médite, se le représentant dans sa propre langue quand l’occasion le permet, souvent un texte, ou une peinture, mais nous sommes aussi celui qui ne veut pas de cette sorte de connaissance et ferme ses yeux dans le texte même, ou l’image. Yves Bonnefoy, L’Écharpe rouge, Paris, Mercure... Continue reading
Posted 4 days ago at Poezibao
Image
Poezibao invite de nouveau cette année le PPP à prendre des vacances sous la forme d’un feuilleton baptisé Sept Eté. Le PPP est le projet poétique planétaire : chaque habitant de la planète doit recevoir par la poste un poème qui lui est adressé ; les trois poètes Jacques Jouet, Jean-Paul Honoré et Cécile Riou suivent l’ordre de l’annuaire téléphonique, commune par commune, l’Ain, puis l’Aisne, etc., et se permettent des anticipations dans d’autres communes que celles entamées, voire d’autres pays. À telle invitation, il fallait un habit neuf et une procédure taillée pour l’occasion. Pas un, pas deux, mais... Continue reading
Posted 4 days ago at Poezibao
Image
photo © florence trocmé Continue reading
Posted 6 days ago at L e f l o t o i r
Image
Retour du Docteur Faustus …dans le cadre de l’émission de philosophie d’Adèle van Reeth, série « lectures d’été ». Parmi elles, le Docteur Faustus de Thomas Mann et « pour en parler », selon l’expression consacrée, André Hirt. Et je me souviens que ce Docteur Faustus, sur suggestion d’André Hirt précisément, fut ma lecture de l’été et quelle lecture, il y a deux ans. Cette remarque me retient particulièrement, une remarque inspirée par Adorno : la musique n’est pas autonome, elle porte en elle tout un régime nerveux, physique, psychique qui la relie à son temps. Je pense à cette... Continue reading
Posted 6 days ago at L e f l o t o i r
Image
Pourquoi la Chine (sur une lecture de TXT) Pourquoi la Chine, sa poésie séculaire, le Tao ? Pour le corps. Le rapport au corps y est beaucoup plus souple qu’il n’est dans la culture occidentale. Le rappel s’en impose à la lecture du nouveau numéro de la revue TXT. Dans cette livraison, laissons de côté les routinières cui-cuisines de certains contributeurs, allons au seul écrivain qui prenne des risques, Valère Novarina. Vous savez que ce dramaturge est l’héritier de Claudel. Ici, il livre le texte d’une conférence sur la croix. La croyance, la croix. La croyance en la croix. Et... Continue reading
Posted Aug 9, 2018 at Poezibao
Image
Le livre aurait pu être titré « La Zone », ou « Zone », mais l’un ou l’autre titre eût été trop fléché, même si le poète arpente une zone bien circonscrite, un quartier précis de Gennevilliers, en banlieue parisienne, délimité par une rue, une avenue et ses cafés, ceint de bâtiments désaffectés, et qu’il désigne, dans ses poèmes, « la zone ». Un monde ancien dont il n’est nullement las. Entre journal-poèmes et récit, en vers ou en prose, selon l’humeur du moment de captation de la réalité, consignant dans des carnets, Guillaume Déloire narre, sans fatigue de le... Continue reading
Posted Aug 9, 2018 at Poezibao
Image
Poezibao invite de nouveau cette année le PPP à prendre des vacances sous la forme d’un feuilleton baptisé Sept Eté. Le PPP est le projet poétique planétaire : chaque habitant de la planète doit recevoir par la poste un poème qui lui est adressé ; les trois poètes Jacques Jouet, Jean-Paul Honoré et Cécile Riou suivent l’ordre de l’annuaire téléphonique, commune par commune, l’Ain, puis l’Aisne, etc., et se permettent des anticipations dans d’autres communes que celles entamées, voire d’autres pays. À telle invitation, il fallait un habit neuf et une procédure taillée pour l’occasion. Pas un, pas deux, mais... Continue reading
Posted Aug 8, 2018 at Poezibao
Image
Poezibao a appris d’Alexandre Gherban la disparition, le 18 juillet 2018, du poète, éditeur et typographe Tibor Papp. On peut lire notamment dans Poezibao : Un grand entretien avec Alexandre Gherban (1, 2, 3 avec pdf), et aussi : notes sur la poésie (Poezibao) à la soirée Polyphonix, dec. 06 (Poezibao) Autres références : La fiche de Tibor Papp sur le site du cipM Une vidéo de Tibor Papp (Libr-Critique) quelques poèmes visuels de Tibor Papp Photo ©florence trocmé, Polyphonix, 2006 Continue reading
Posted Aug 8, 2018 at Poezibao
Image
Comme tous les livres (on dit plaquettes, terme qui convient mal à des ouvrages majeurs) édités par le phare du cousseix, la récente publication d'Antoine Émaz se présente comme un ensemble de textes (treize, en l'occurrence) publiés sur seize pages. C'est là un format qui convient particulièrement bien à l'élaboration et la tenue d'une méditation poétique où se conjuguent le vaste et le limité, celui de nos perceptions. Mer, ciel, sable. Inévitablement, on pense d'abord au peintre impressionniste et à son chevalet, ou à Nicolas de Staël peignant Le Havre dans la seule épaisseur d'un trait entre ciel et mer.... Continue reading
Posted Aug 1, 2018 at Poezibao
Image
Dans un même étui sont réunis Jacques Abeille et son double, Léo Barthe, et l’objet n’est pas un tombeau, mais un coffret réunissant deux bijoux d’écriture (et sur chaque étui est collé un fragment différent du manuscrit original de Tombeau pour un amour dans la lumière de sa perte). Les doubles dialoguent, se répondent, puisque le personnage central de chaque histoire se prénomme Anne ; résolument femme et féminine dans le « tombeau » ; ambigu dans son rôle de jeune page : « Il était une fois à la cour de Bourgogne un page qui s’appelait Anne car, en... Continue reading
Posted Jul 30, 2018 at Poezibao
Image
Poezibao invite de nouveau cette année le PPP à prendre des vacances sous la forme d’un feuilleton baptisé Sept Eté. Le PPP est le projet poétique planétaire : chaque habitant de la planète doit recevoir par la poste un poème qui lui est adressé ; les trois poètes Jacques Jouet, Jean-Paul Honoré et Cécile Riou suivent l’ordre de l’annuaire téléphonique, commune par commune, l’Ain, puis l’Aisne, etc., et se permettent des anticipations dans d’autres communes que celles entamées, voire d’autres pays. À telle invitation, il fallait un habit neuf et une procédure taillée pour l’occasion. Pas un, pas deux, mais... Continue reading
Posted Jul 28, 2018 at Poezibao
Image
Les quinze articles publiés par Poezibao les deux dernières semaines : Un hommage à Christophe Marchand-Kiss, disparu le 8 juillet 2018 (Hommage) à Christophe Marchand-Kiss, par Véronique Pittolo Le feuilleton Sept été, deux nouveaux épisodes, 7 poètes, 14 poèmes : (Feuilleton) Sept été, #2 (Feuilleton) Sept été, #3 Les notes de lecture : (Brèves de lecture) Alexis Pelletier, Lambert Schlechter, Marie-Hélène Archambeaud et Michel Dugué, par Jean-Pascal Dubost (Note de lecture), Pétrarque, "L'Afrique", par Marc Blanchet (Note de lecture), Jérôme Bertin, "Lettre à Nina", par Christophe Esnault (Note de lecture), Felip Costaglioli, "Ce qu’on vaut de poussière", par Béatrice Machet... Continue reading
Posted Jul 28, 2018 at Poezibao
Image
Les dix-neuf livres et revues reçus par Poezibao ces deux dernières semaines. Christian Tarting, Voci Sprecate, Tarabuste, 2018, 11€ Jean-Michel Frank, "Les funestes roses de me tête", (une anthologie), Obsidiane, 2018, 16€ Alain Marc, En regard sur Bernard Gabriel Lafabrie, Dumerchez, 2018, 19€ Gérard Titus-Carmel, Serpentes, Obsidiane, 2018, 15€ Béatrice Brérot, dix mille êtres dedans, estampes de Nadège Druzkowski, Color Gang, 2018, 13€ Lysiane Rakotoson, Dans l'enclos des hanches, Cheyne éditeur, 2018, 17€ Emanuel Campo, Puis tu googlas le sens du vent pour savoir d'où il venait, Gros Textes, 2018, 6€ Florence Saint-Roch, Parcelle 101, p.i.sage intérieur, 2018, 10€ Laurent... Continue reading
Posted Jul 28, 2018 at Poezibao
Image
Véronique Pittolo rend ici hommage à Christophe Marchand-Kiss, décédé le 8 juillet 2018, à Chateaubriant à l’âge de cinquante-quatre ans Christophe Marchand-Kiss, un homme pressé. 1964 - 2018 Écrire sur, autour, ou à propos de Christophe Marchand-Kiss, c’est faire la généalogie d’une époque. Poète, critique d’art, traducteur et directeur de collection, son œuvre était aussi sa manière d’être, son personnage. Je le rencontre en 1990, alors que Les Lettres Françaises venaient de se reconstituer, sous les auspices de Jean Ristat et de Henri Deluy. Nous écrivons des articles sur l’art contemporain et la photographie. Je revois son visage à l’affût,... Continue reading
Posted Jul 28, 2018 at Poezibao
Image
Le rapport à l’espace est ancien et important chez Michel Collot ; il suffit de reprendre ses livres sur « la structure d’horizon » (PUF, 1989) ou « la Pensée paysage » (Actes Sud/ENSP, 2011), par exemple. En ce sens, le titre de ce livre de poèmes enfonce le clou : la poésie exprime notre rapport au monde, dans le même geste poétique, elle est une exploration de soi et du dehors. C’est viser, ou saisir, pour Collot, « un certain accord entre moi et le monde, entre le ciel et la terre, entre la nature et les hommes »,... Continue reading
Posted Jul 27, 2018 at Poezibao
Image
Le poète ne vient pas d’ex nihilo, et avec cet opus de faux alchimiste, Laurent Albarracin inscrit le titre dans la pierre ancienne, dans le temps et en droite lignée de la poésie didactique du De Natura Rerum de Lucrèce, mais ironiquement, et invite à une lecture d’un contr’ars poetica des plus spirituels. « Car c’est un système qui comprend et le ciel et les dieux que je prétends t’exposer ; ce sont les principes des choses que je vais te découvrir ; je te dirai de quoi la nature les crée, les entretient, les nourrit ; à quoi, après... Continue reading
Posted Jul 27, 2018 at Poezibao
Image
Une femme hérite de manière inattendue d'une maison inconnue, abandonnée de ses derniers occupants. Elle s'y installe. Ainsi s'ouvre le beau livre de Sabine Bourgois, dans lequel entre le lecteur comme dans une maison inconnue. La femme a hérité de la maison mais aussi de "l'espace autour". Qui compte autant que les murs de pierre, les dalles du sol - l'espace qui lui aussi fait maison. On pourrait dire que La neige à l'envers explore ce qui fait maison pour la femme qui y parle, et y écrit. Car la maison qu'elle aime dès qu'elle la découvre n'est pas le... Continue reading
Posted Jul 26, 2018 at Poezibao
Image
Continuum discret Conformément à l'énoncé aristotélicien selon lequel « forme un tout ce qui a un début, un milieu, une fin », l'ouvrage poétique doit satisfaire à une double exigence : la clôture, d'une part, l'enchaînement logique, de l'autre. Poète désigne ainsi quiconque se montre capable d'avoir affaire, sous le rapport d'une langue, à la nécessité de commencer puis de poursuivre avant d'envelopper le tout d'un discours au terme d'un procès qui se veut aussi cohérent que consistant. Si le caractère de la nécessité s'avère crucial, c'est que le poème lui doit rien moins que sa détermination. Tout début, quel... Continue reading
Posted Jul 26, 2018 at Poezibao
Image
Cézanne dans les plis de la vie de Rainer Maria Rilke. Pour le poète allemand, Cézanne invite à un « revoir » qui se manifeste, un an après sa mort du peintre, par des visites répétées à l’exposition parisienne de 1907. Rilke n’est pas ici essayiste ; il ne formalise pas ses pensées dans l’unité d’un ouvrage (comme pour Rodin). Non, il écrit après le motif, sur les toiles de Cézanne, esquissant, précisant, reconnaissant sa difficulté à établir une vision de ces peintures, tant celles-ci récusent le discours, déplacent les impressions, troublent tout saisissement. La pensée de Rilke trouve sa... Continue reading
Posted Jul 25, 2018 at Poezibao
Image
Le livre s’ouvre sans bruit sur l’évocation d’une des plus anciennes églises de la Grèce, au cœur de l’île de Naxos. Le lecteur est convié aux confins de la chrétienté, à travers le temps et l’espace, et invité à se recueillir devant une « vierge peinte / aux couleurs décaties / presque oubliée / sous ces voûtes humides ». À ce qui reste de cette figure biblique, effacée par l’usure, le poète répond par un lyrisme sans emphase et dépouillé des chevilles du discours. Ici, au seuil d’une méditation qui va nous amener à l’autre extrémité de l’Europe, ses mots... Continue reading
Posted Jul 25, 2018 at Poezibao
Image
« Malgré quelques tentatives, moi qui n'ai pas tellement de théorie sur ce que peut la poésie, ou ne peut pas, ce qu'elle est ou n'est pas, qui ne sais pas si elle est admissible ou pas, ni même si elle existe, comme disait l'autre, ou bien n'existe pas et qui finis par concevoir que je ferais mieux de me remettre au travail — au métier — et à poncer du vers plutôt qu'à les triller de slogans ridicules voulant rivaliser avec les marques déposées : coup de dés, inspiration, résistance, perversion de la communication, illuminations, chanson d'amour ou rage... Continue reading
Posted Jul 24, 2018 at Poezibao