This is Francois Martini's Typepad Profile.
Join Typepad and start following Francois Martini's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
Francois Martini
Malakoff
Recent Activity
Ils n'ont pas d'humour, certes, mais pas d'esprit non plus.
1 reply
Ben oui, c'est la vie, ça. C'est comme se taper des vieux pour de l'argent, ça forge le caractère. C'est ce qui manque au jeunes : vieillir.
1 reply
Eh oui, mon vieux Philippe (je peux me le permettre, ayant dix ans de plus que toi), les jeunes ne savent même pas le sens des mots. Je crois que mon temps, on disait "mon pote" (vers 1970). Bon, en attendant, t'as vu comment qu'i sont ? Anonymes, rageurs, incultes, envieux, et mêmes pas capables d'avoir publié un seul roman. Mais anonymes, surtout. Ah la la, on est pas gâtés ! Je vais voir les tumblrs.
1 reply
Vraiment aucun humour, ce garçon.
1 reply
Sens du théâtre ? J'en doute. Pas plus que celui de l'humour.
1 reply
Il devient mauvais. Ce n'est jamais bon de prolonger ce genre de dispute le jour d'après.
1 reply
Il n'en mérite sans doute aucun.
1 reply
Comment ça, nous sommes hors-sujet ? Le titre, c'est "Place aux vieux" ! Djian, c'est juste le sous-titre.
1 reply
Mais qu'il est pédant, ce Guillaume ! Quel Trissotin !
1 reply
Oui, Appolline. C'est vrai ce que vous dites. J'ai la peau douce. On me l'a dit, au moins. Et Gary a dit le reste. Vous savez bien : "Mesdames, prenez un sexagénaire qui a du mal à conclure et vous serez toujours satisfaites"
1 reply
C'est vrai qu'il manque d'humour, le khâgneux.
1 reply
Vous vous tropez, Guillaume : c'est des jeunes qui ont fait la guerre. Les vieux profitaient des femmes seules.
1 reply
Je suis sidéré de la justesse de vos observations, Bernard. C'est que du bonheur, comme on dit en djeunns. Avouons quand même que les djeunns ont deux avantages : ils ont la peau douce et la souplesse des reins. Je n'ai testé que les jeunes dames mais une de mes amies m'a confirmé que cet avantage valait aussi pour les jeunes hommes. Les homosexuels confirmeront, j'espère. Le problème, c'est le période post-coïtale, quand il faut faire la conversation et que le désir est assouvi.
1 reply
On s'en fout que ça soit cher, vous ne vous rendez pas compte de ce qu'on gratte à la banque, avec toutes nos actions et nos investissements. Où croyez-vous que passe l'argent qui manque aux salariés ?
1 reply
Et puis, en plus, nous, les vieux, avons du fric.
1 reply
@ Miette : ce n'est pas très important, que la race soit mentionnée ou pas, dans la Constitution. Le sexe n'est pas mentionné, par exemple. Dans ce qui préoccupe les Français, ces dernières années, ce n'est pas la couleur de la peau des gens (et les autres trucs qui vont avec), c'est leur culture délétère. On voit bien qu'aucun Asiatique ne pose le moindre problème, pas plus que les descendants d'esclaves de nos colonies. Ceux qui posent problème, c'est ceux qui, sous prétexte de diversité, imposent leur religion débile au pas de charge. Ils ont même réussi à faire passer cela pour du multiculturalisme, alors qu'il ne s'agit que de l'expansion d'une secte dangereuse. Multiculturalisme ? Cela nous ramène au petit texte de Millet et au crime de Breivik. Car c'est bien de ceci qu'il s'agit. Le crime de Breivik n'a d'ailleurs pas été inutile, le parlement norvégien a adopté quelques mesures anti-multiculturelles, cet été.
1 reply
On te considère déjà, à raison, comme un imbécile (cf Tom, page 1). Inutile d'insister.
1 reply
Je n'ai pas l'intention de répondre à la moindre question venant de toi. Je ne suis pas à ta disposition. Tu dis des conneries, cela m'amuse de te baffer. mais t'informer, non. Tu connais la citation d'Audiard, sur ce point.
1 reply
" j'essaye simplement de vous dire, à Miette et à toi, que le terme "race" est indigne d'une discussion digne de ce nom" Mais on s'en fout, de tes leçons de morale. On te dit que les races existent, puisqu'on les a créées. Qu'elles ne te plaisent pas, quelle importance ? Tu dis : "C'est une réalité historique, en cela qu'elle a été considérée comme une vérité scientifique" Si la jaune existe, les autres aussi. Le débat est clos. Tu t'es fatigué pour rien, puisque tu es d'accord : les races existent. Ceci dit, si elles n'existaient pas, cela sa saurait. On ne pourrait pas les voir.
1 reply
Oui, et alors ? Ils n'en sont pas pour autant d'une autre race que la jaune. Pas la peine de faire ton jésuite, ça ne change rien. Ils sont de la jaune parce que les asiatiques sont de race jaune. Et si leur peau est claire, eh, bien, ils sont de race jaune avec la peau claire. Visiblement, tu as du mal avec le principe de classification.
1 reply
D'autre part, si 50% d'une population présente une particularité génétique qui n'est présente que, par exemple, à 10% ailleurs, eh bien, cela la définit éventuellement comme catégorie *à condition qu'on le décide* et uniquement si, par exemple, cela permet une finesse de classification des individus de l'espère humaine. Évidemment, cela ne peut être la définition d'une race, laquelle est une sous catégorie de l'espèce basée sur l'aspect extérieur des individus. Mais bon, c'est une discussion sans intérêt autre que de se divertir. Il y a vingt ans, sur Compuserve, elle pataugeait déjà et il y a trente ans, du temps de la vraie convivialité, autour d'une bonne bouteille, c'était déjà pareil. Les bien pensants sont des croyants.
1 reply
Dans l'article que j'ai cité, il est écrit : "The findings also deflate a few other myths about male genitalia. The notion that penis size varies according to race, for example, is false." Oui mais comme ce n'est pas argumenté, je n'y crois pas. C'est d'ailleurs sans importance, vu l'importance mythique du pénis chez les hommes - et le peu d'importance réelle du machin. D'ailleurs, en général, tout est plus petit, chez les asiatiques. Eux-mêmes n'étant, en général, pas bien gros. Mais, quelque soit la problématique pénienne de ces gens : - la taille du pénis n'entre pas dans la définition des races, - les asiatiques ont la peau jaune, ce qui les range dans la race jaune. Et baste.
1 reply
Mais il est bête, ou quoi ? On lui dit taille des pénis, il répond perception de l'importance de la taille des pénis chez les femmes. d'autant que pour cet échantillon d'humanité (les femmes), ce n'est pas la longueur du pénis qui compte, mais leur diamètre. Il n'est, d'ailleurs pas question, dans l'article, d'asiatiques ou d'africains. Seule l'illustration ouvertement raciste (elle ne montre que des asiatiques, trois jeunes filles se moquant d'un homme), suggère le handicap de ces pauvres gens.
1 reply
Ben oui, quoi, la bonne pensée ne tolère pas qu'on pense mal, c'est un intégrisme comme un autre. Bon, pirouette, c'est moins grave que blasphème. J'ai droit à un sursis.
1 reply
En fait nous sommes face à un vaste complot (important la théorie du complot) visant à interdire l'usage de certains mots et concepts, sous prétexte de bonnepensée (je l'écris ainsi à dessein), pour, comme Orwell l'explique dans l'appendice à 1984, réduire l'expression et, par là même la pensée, à quelques réflexes conditionnés par le langage. C'est le newspeak, ou novlangue. Big Brother is watching you.
1 reply