This is Christophe Grébert's Typepad Profile.
Join Typepad and start following Christophe Grébert's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
Christophe Grébert
Puteaux, France
Un habitant de Puteaux qui a décidé de résister
Interests: la vie, les gens, la politique, apple, mon job, le web citoyen
Recent Activity
En réalité, des milliers de citoyens ont vendu leur vote... pour une place de parking, des vacances en Corse ou un four micro ondes...
1 reply
Comme Maître Fedida, malgré sa renommée et ses tarifs élevés, a perdu toutes ses procédures engagées contre moi, malgré ma méconnaissance à l'époque de ces questions juridiques et mon absence totale de moyen, j'engagerais bien le Canard à faire comme Joëlle Ceccaldi : changer d'avocat. :) :) :)
1 reply
Se donner la possibilité de se servir, c'est déjà de la corruption. C'est un système généralisé qui permet les dérives, faute de transparence et de contrôle
1 reply
La transparence permet le contrôle citoyen de l'action d'un élu tout au long de son mandat. C'est la chose la plus normale qui soit en démocratie. Ce n'est pas de l'inquisition. Il n'y a pas le peuple d'un côté et la caste dirigeante de l'autre qui serait intouchable. Prenons pour modèles les pays du nord de l'Europe qui pratiquent une démocratie représentative simple et proche des citoyens. Les scandales à répétition sont provoqués par cette intouchabilité des élus dans notre 5e République. Il en résulte un sentiment d'impunité de la part des moins construits d'entre eux. Ils usent et finissent par abuser du sytème. Ils le font d'autant plus facilement, qu'ils ne sont bien souvent soumis qu'au contrôle de leurs pairs. Ce faisant ces affaires fragilisent coup après coup la démocratie représentative... Un cercle vicieux qu'il faut stopper par une exigence de transparence. Si quelqu'un refuse cette transparence, personne ne l'oblige à se présenter à un mandat où le niveau de probité doit être élevé, surtout en cette période de doute démocratique. Pour finir, si le fait de voler et de mentir est semble-t-il répandue, et que cela ne touche pas plus les parlementaires que le reste de la population, cela me navre franchement s'agissant d'un candidat à l'élection présidentielle. Ma déception est immense
1 reply
Ce n'est pas la même pétition : http://www.change.org/penelopeGATE : 412.000 signatures http://www.change.org/lesbonselus : 134.000 signatures
1 reply
Image
Un "rassemblement contre la corruption des élus" aura lieu dimanche 19 février, à 15h, place de la République à Paris. Cet évènement non partisan et citoyen rassemble 46.000 PERSONNES INTÉRESSÉES sur Facebook. Des rassemblements auront lieu également dans une trentaine... Continue reading
Posted Feb 18, 2017 at Christophe Grébert
Mais ne vous excusez pas de préciser cela. Je suis d'accord avec vous : les incivilités ne sont pas pour autant acceptables. mais ce n'est pas le cas ici.
1 reply
Phil, j'ai ajouté des infos dans mon commentaire précédent
1 reply
La question n'a pas été tranchée par les juges administratifs. Voilà ce qu'on trouve sur le net : En droit, le déchet est considéré « res nullius », autrement dit, il n’appartient à personne. Conséquence : le premier à s’en emparer en devient propriétaire. La fouille d’une poubelle est tolérée dès lors qu’elle se trouve sur la voie publique et à condition que les déchets qu’elle contient ne soient pas dispersés sur la chaussée et que la fouille n’engendre pas de troubles à l’ordre public. En clair, il est donc autorisé, en France, de fouiller les poubelles, sauf si celles-ci se trouvent sur une propriété privée. En Ile-de-France, le tribunal administratif de Melun (Seine-et-Marne) a suspendu l’interdiction de fouiller les poubelles à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne) le 17 novembre 2011. Cet arrêté avait été pris par Jacques JP Martin, le maire UMP, provoquant la colère d’habitants. La Ligue des droits de l’homme avait attaqué cet arrêté. Même scénario à Saint-Etienne (Haute-Loire) où en janvier 2016, la justice administrative a ordonné la suspension de l’article d’un arrêté pris par le maire (LR) Gaël Perdriau, qui interdisait « sans limitation de durée » la « récupération et le chiffonnage » du contenu des poubelles présentes sur la voie publique. Cependant, certains arrêtés du même genre ont été validés par les tribunaux, lorsqu'ils ont été bien motivés, notamment pour des raisons sanitaires. Cet arrêt récent de la cour d'appel administrative de Douai semble valider un arrêté municipal interdisant les fouilles des poubelles : https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?idTexte=CETATEXT000032853004 C'est donc une question d'appréciation de la part maire qui est chargé de la sécurité et de la salubrité publique. Considérant la nécessité d'assurer la salubrité publique et de fixer des règles s'imposant à tous, Est-il toutefois moralement acceptable de mettre 33 euros d'amende à un citoyen pauvre qui veut se nourrir en regardant ce qu'il y a à l'intérieur de poubelles sur la voie publique ? Je voudrais bien connaître les instructions données à la police municipale par le maire. Le débat entre ce qui est "légal" et ce qui est "moralement acceptable" étant d'actualité !!!!!!!
1 reply
Je ne savais pas que M. Bartolone voulait devenir Président de la République ! Quand on veut diriger un pays, on doit être parfaitement clean. Ce n'est pas le cas de Fillon. Et encore, on ne sait certainement pas tout.
1 reply
Le problème supplémentaire avec Penelope Fillon, c'est qu'elle déclare partout qu'elle ne travaille pas pour son mari... Si elle a reçu 500.000 euros, c'est donc du détournement de fonds publics, de l'abus de biens sociaux et du recel. Elle et son mari devront aller devant les tribunaux pour s'expliquer.
1 reply
Heureusement que ce que vous appelez des "boules puantes" sortent de temps en temps pour révéler des vérités sur le fonctionnement de la politique en France. Ainsi des élus peuvent distribuer 500.000 euros d'argent public sans aucune justification du travail rendu en retour. Madame Fillon a pu être payé 6.000 euros par mois (!!!!!), alors qu'elle a déclaré dans la presse n'être jamais intervenue dans la vie politique de son mari. Mais comme c'est "légal" et que "tout le monde" en profite, alors personne ne cherche à mettre fin à ce système pourri. Il s'agit de nos impôts. C'est notre argent. Pas le leur ! Que Madame Fillon et son mari justifient chaque euro reçu me semble être la moindre des choses. et cela doit s'appliquer bien entendu à tous les responsables politiques, de gauche, de droite, du centre et d'ailleurs.
1 reply
Merci. J'ai envoyé un message à l'institut
1 reply
Les dossiers sont toujours motivés. Mais la délibération elle-même porte sur les indemnités d'éviction. Le projet d'extension de l'école devra faire l'objet d'une autre délibération, qui doit être forcément postérieure à l'achat ferme de l'immeuble.
1 reply
Ici, le problème vient au contraire directement de la mairie. Si j'ai bien compris, le remplacement de la barrière par des grilles ouvertes a permis aux automobiles d'entrer dans la résidence et de se garer n'importe comment.
1 reply
Comme nous l'expliquons dans notre programme (https://puteauxpourvous.wordpress.com/programme/scolarite-et-formation/), nous souhaitons permettre l'accès des parents à la forme de garde qu'ils souhaitent pour leurs enfants. Il faut assurer une offre diverse. C'est pour cela que nous faisons cette proposition : "Nous développerons les modes de garde alternatifs en ouvrant l’aide municipale pour la garde d’enfants à domicile (AMGED) à toutes les familles, sans condition de revenu. Cette mesure permettra de libérer un maximum de places en crèche." Sur la forme publique ou privée des crèches, il ne doit pas y avoir de dogme. Je suis favorable au service public qui peut-être effectivement plus attentif au qualitatif qu'au quantitatif. Cela doit être la base de notre offre de crèches. Mais le privé possède une certaine souplesse également bénéfique pour la collectivité : répondre à une demande de places plus importante que prévue, offrir des services différents donc complémentaires à ceux du public. Sur la question des effectifs et donc des moyens de la commune : la réforme territoriale est en marche. Il faudra effectivement être prudent à l'avenir sur cette question, même nous à Puteaux ! Cependant nous avons toujours les moyens d'agir. La politique c'est faire des choix. Choisir des priorités. Par exemple, utiliser les millions d'euros consacrés chaque année à la communication clientéliste du maire pour créer des emplois utiles aux familles
1 reply
Toutes les formules de garde doivent être mises à disposition des parents. C'est dans notre programme : "Nous souhaitons proposer une solution de garde d’enfants adaptée à chaque famille en nous appuyant sur l’analyse des besoins sociaux (ABS) qui sera faite annuellement. Un mode de garde sera proposé à toutes les familles dont les parents désirent continuer à travailler". https://puteauxpourvous.wordpress.com/programme/scolarite-et-formation/
1 reply
haha ! Cette image et sa légende sont amusantes. Elles le seront moins pour l'avocat de la mairie lors de notre prochain procès où sera étudié la responsabilité du maire quant à un contenu diffamatoire de Puteaux infos.
1 reply
il y a aussi les élections professionnelles et d'autres. Mais ici la précision était inutile. J'ai donc supprimé.
1 reply
Vous avez raison. je l'ajoute donc à mon article.
1 reply
La carte ci-dessus vous indique où vous devez aller voter, en fonction de votre lieu d'habitation à Puteaux. Et oui, si vous êtes inscrit à Puteaux, vous pouvez voter à Puteaux.
1 reply
C'est annoncé partout. C'est 1 euro.
1 reply
Certes mais attention : ces données sur Puteaux prennent-elles en compte le quartier d'affaires de la Défense ?
1 reply
Vous avez tout à fait raison KA. Dans les années 60, la vieille église devait être démolie ! C'est grâce à la mobilisation de quelques personnes que le monument a été sauvé et restauré, après avoir été classé monument historique en 1975. Le plus vieux cinéma de la région n'aura pas cette chance. A moins que quelques citoyens décident d'agir ...
1 reply
D'une part je n'ai jamais dit cela, D'autre part, cet agrandissement peut se faire ailleurs, sans détruire ce bâtiment historique. Cela fait des années que l'opposition réclame la création d'une nouvelle école dans le bas de Puteaux. Ce n'est pas parce que la municipalité n'a pas anticipé l'évolution démographique de notre commune que cela doit justifier la disparition de notre patrimoine. Et en général, j'essaye d'être sérieux oui.
1 reply