This is Christophe Grébert's Typepad Profile.
Join Typepad and start following Christophe Grébert's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
Christophe Grébert
Puteaux, France
Un habitant de Puteaux qui a décidé de résister
Interests: la vie, les gens, la politique, apple, mon job, le web citoyen
Recent Activity
Ici, le problème vient au contraire directement de la mairie. Si j'ai bien compris, le remplacement de la barrière par des grilles ouvertes a permis aux automobiles d'entrer dans la résidence et de se garer n'importe comment.
1 reply
Comme nous l'expliquons dans notre programme (https://puteauxpourvous.wordpress.com/programme/scolarite-et-formation/), nous souhaitons permettre l'accès des parents à la forme de garde qu'ils souhaitent pour leurs enfants. Il faut assurer une offre diverse. C'est pour cela que nous faisons cette proposition : "Nous développerons les modes de garde alternatifs en ouvrant l’aide municipale pour la garde d’enfants à domicile (AMGED) à toutes les familles, sans condition de revenu. Cette mesure permettra de libérer un maximum de places en crèche." Sur la forme publique ou privée des crèches, il ne doit pas y avoir de dogme. Je suis favorable au service public qui peut-être effectivement plus attentif au qualitatif qu'au quantitatif. Cela doit être la base de notre offre de crèches. Mais le privé possède une certaine souplesse également bénéfique pour la collectivité : répondre à une demande de places plus importante que prévue, offrir des services différents donc complémentaires à ceux du public. Sur la question des effectifs et donc des moyens de la commune : la réforme territoriale est en marche. Il faudra effectivement être prudent à l'avenir sur cette question, même nous à Puteaux ! Cependant nous avons toujours les moyens d'agir. La politique c'est faire des choix. Choisir des priorités. Par exemple, utiliser les millions d'euros consacrés chaque année à la communication clientéliste du maire pour créer des emplois utiles aux familles
1 reply
Toutes les formules de garde doivent être mises à disposition des parents. C'est dans notre programme : "Nous souhaitons proposer une solution de garde d’enfants adaptée à chaque famille en nous appuyant sur l’analyse des besoins sociaux (ABS) qui sera faite annuellement. Un mode de garde sera proposé à toutes les familles dont les parents désirent continuer à travailler". https://puteauxpourvous.wordpress.com/programme/scolarite-et-formation/
1 reply
haha ! Cette image et sa légende sont amusantes. Elles le seront moins pour l'avocat de la mairie lors de notre prochain procès où sera étudié la responsabilité du maire quant à un contenu diffamatoire de Puteaux infos.
1 reply
il y a aussi les élections professionnelles et d'autres. Mais ici la précision était inutile. J'ai donc supprimé.
1 reply
Vous avez raison. je l'ajoute donc à mon article.
1 reply
La carte ci-dessus vous indique où vous devez aller voter, en fonction de votre lieu d'habitation à Puteaux. Et oui, si vous êtes inscrit à Puteaux, vous pouvez voter à Puteaux.
1 reply
C'est annoncé partout. C'est 1 euro.
1 reply
Certes mais attention : ces données sur Puteaux prennent-elles en compte le quartier d'affaires de la Défense ?
1 reply
Vous avez tout à fait raison KA. Dans les années 60, la vieille église devait être démolie ! C'est grâce à la mobilisation de quelques personnes que le monument a été sauvé et restauré, après avoir été classé monument historique en 1975. Le plus vieux cinéma de la région n'aura pas cette chance. A moins que quelques citoyens décident d'agir ...
1 reply
D'une part je n'ai jamais dit cela, D'autre part, cet agrandissement peut se faire ailleurs, sans détruire ce bâtiment historique. Cela fait des années que l'opposition réclame la création d'une nouvelle école dans le bas de Puteaux. Ce n'est pas parce que la municipalité n'a pas anticipé l'évolution démographique de notre commune que cela doit justifier la disparition de notre patrimoine. Et en général, j'essaye d'être sérieux oui.
1 reply
Les Ceccaldi vont là où ça leur rapporte. Un billet de 500... ou bien un lingot ... leur tient lieu de dieu
1 reply
La préfecture essaye de placer des dossiers DALO dans les HLM de Puteaux, mais la maire fait barrage. je l'explique ici : http://www.monputeaux.com/2016/12/office-hlm-puteaux-direction.html (la scène lors de la commission d'attribution) Généralement, la préfecture travaille en collaboration avec les maires. Ce n'est pas le cas dans notre ville. Les Ceccaldi considèrent la ville comme un bien familial. Il n'y a qu'une solution : les écarter du pouvoir, d'une manière ou d'une autre.
1 reply
Je sais bien que Joëlle Ceccaldi ment. elle le fait systématiquement. C'est maladif chez elle. un problème avec son père...
1 reply
Là, cela ne peut pas être la compétence. Cette personne sait tout juste faire fonctionner une caméra : on/off ! :)
1 reply
Surement ses relations familiales. Il fait partie de la classe des protégés. son parcours est celui d'un "fils de" qui n'a jamais eu de véritable travail, sauf si on considère la politique comme un travail, ce que je ne crois pas.
1 reply
Un "pot de fin d'année" ? Vous n'y êtes pas. A Puteaux, c'est la fête toute l'année. Les dépenses de réception du maire se comptent en millions d'euros ! C'est absolument dingue. Rien qu'en supprimant ces dépenses, on pourrait réduire nos impôts locaux de 20%. Et ce sont les mêmes élus mafieux qui soutiennent un candidat à la présidentielle prônant la rigueur budgétaire ?Quelle hypocrisie et quel cynisme.
1 reply
Nous voudrions tous "travailler" de cette manière... avec champagne et petits fours... Le problème ici est double : la gabegie d'argent public, mais aussi et peut-être surtout le mensonge - lui aussi public - de la maire.
1 reply
"Des jeux et du pain" pour distraire le peuple Pendant que d'autres perçoivent des lingots...
1 reply
Ce n'est pas bizarre, c'est honteux. La vente des terrains des Berbères aux promoteurs va rapporter 270 millions à la commune. Le coût des infrastructures du quartier est évalué à 150 millions. Il était donc parfaitement possible de dégager l'argent nécessaire à l'enfouissement de la D913... Mais la mairie n'a pas voulu consacrer 10 ou 20 millions d'euros pour un ouvrage qui aurait été utile à tous, préférant dépenser cet argent en fêtes et cadeaux.
1 reply
la question n'est pas de savoir ce que les parents veulent offrir à leurs enfants, mais si c'est à une municipalité de le faire. je propose par exemple qu'on dépense moins pour les fêtes extraordinaires et qu'on baisse les impôts locaux. ainsi nous aurons chacun plus d'argent pour faire ce que nous voulons avec. Et donnons plus de moyens aux écoles, où des fêtes de fin d'années seront organisées. comme c'est le cas généralement dans les autres communes.
1 reply
Je comptais acheter des lingots d'or avec, comme la maire (http://www.rtl.fr/actu/politique/la-maire-de-puteaux-joelle-ceccaldi-raynaud-cachait-102-lingots-d-or-au-luxembourg-7779777367), et les cacher dans mon jardin. C'est bête ! :p Ne vous affolez pas : ces noms de domaine valent ce qu'un éventuel acheteur veut bien en offrir. En l'occurence, pas grand chose.
1 reply
Parce que nous sommes dans un système capitaliste ! :)
1 reply
Pour les ceccaldistes, je rappelle qu'eux ont cherché la protection successivement de Peretti dans les années 70, Pasqua dans les années 80/90 et Sarkozy dans les années 2000, et qu'ils se rallient maintenant à Fillon. Pour ma part, je ne choisi pas de soutenir un leader politique parce qu'il peut me protéger des juges ou pour obtenir des faveurs, mais parce que j'adhère à ses idées. J'ai servi, je ne me suis jamais servi.
1 reply
Je suis fier de m'être engagé toutes ces années, d'avoir milité et d'avoir travaillé avec d'autres pour présenter en 2008 et en 2014 une liste et un programme municipal à Puteaux. Mon engagement est sincère. J'ai toujours défendu les mêmes valeurs et j'ai toujours été transparent sur mes positions, même lorsque celles-ci ne plaisent pas à certains électeurs de Puteaux : par exemple, je suis contre les cadeaux qui transforment les citoyens en clients. Cela ne fait pas plaisir, je le dis quand même. Si vous ne comprenez pas mon parcours sur 15 années de ma vie et de la vie politique locale et nationale, c'est peut-être par manque d'expérience personnelle. Les gens qui ont fait l'expérience de l'engagement public sur la durée et qui en connaissent les difficultés comprendront. Par ailleurs, comme je ne dois rien aux partis politiques, je n'en suis pas prisonnier. Je suis donc un homme libre qui agit comme il l'entend.
1 reply