This is julienhenzelin's Typepad Profile.
Join Typepad and start following julienhenzelin's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
julienhenzelin
Une opinion est un choix que l'on fait en ne connaissant qu'une partie des choses, en supposant qu'on en voit le tout et le tout des conséquences. Paul Valéry
Interests: Basket ball, natation, fitness, histoire, economie, création d'entreprise.
Recent Activity
Oups quelques petites erreures : c'est que personne ne peut s'écouter dès que l'on sait de quel bord se trouve l'un ou l'autre. J'ai toujours l'impression que vous vous cassez du sucre sur le dos sans jamais admettre que l'on peut faire de bonne chose dans l'autre "camp".
1 reply
Bonjour Loic, Je viens de temps en temps sur ton blog et je dois dire que quand ça parle politique on a vite tendance à se dire : "Tiens, on dirait bien qu'on parle de politique française". Je viens de Suisse (le pays du concensus et du compromis) et je dois dire qu'en Suisse, on parle beaucoup de la France pour ses débats politiques stérils (sans aucunes méchancetés) plutôt comme un exemple à ne pas reproduire. Je vois surtout les notes que tes visiteurs ajoutent depuis que tu as posté (160 et quelques) et ce qui me fait graincé des dents, c'est que personne ne peut s'écouter dès que l'on de quel bord se trouve l'un ou l'autre. Et je pense que les maux de la France proviennent en partie de cette non communication. J'ai toujours l'impression que vous vous cassez du sucre sur le dos sans jamais admettre que l'on peut faire de bonne chance dans l'autre "camp". Quelques remarques sur l'émission (n'engage que moi) : De mon point de vue neutre, je dois dire que j'ai trouvé que pour une fois, en France, on a pu entendre ce que les candidats avaient à dire jusqu'au bout. Je sais bien que la France à une tradition de débat type "houleux et ravalement de façade" et j'ai trouvé intéressant de voir les forces et les faiblesses des candidats d'un un univers différent. Dommage encore, que la plupart des Français en soient encore aux éternels débats de fond (Les acquis sociaux, la rivalité gauche-droite, etc.) sans voir les réels problêmes qui seraient plutôt, à mon humble avis, tenter de se décentraliser un peu, d'arrêter de réinventer la roue à chaque fois, essayer de travailler ensemble et respecter l'avis des autres un peu. Bon je crois que je vais m'arrêter là. Et j'espère que mon commentaire fera réfléchir certains. Julien
1 reply