This is JP Hecq's Typepad Profile.
Join Typepad and start following JP Hecq's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
JP Hecq
Recent Activity
Je voudrais revenir amicalement sur le commentaire de Jean Sarrat qui fait un rappel historique de l'animation sous le mandat de X. Suquet qui, selon ma mémoire et mes notes, n'est pas tout à fait exact. Renaud a annulé lui même sa tournée, et de ce fait il n'a pas été indemnisé, au contraire. Sardou n'a pas été programmé,donc pas déprogrammé non plus. Et effectivement, Lavillier a été annulé par manque de réservations; il a donc fallu payer le dédit; mais 1)- ce fut un peu moins de la moité que le chiffre annoncé (160KF, l'euro n'était pas encore en vigueur), et 2)- ce n'est pas le casino qui a payé, mais l'organisateur de spectacle. On doit rajouter, pour évoquer la qualité des spectacles que l'affiche comportait alors des noms: dans le désordre, Stéphane Grapelli, Elie Kakou, Kasav, Bécaud, Jimmy Cliff, Paolo Conte, etc... Pendant que nous y sommes, un commentaire sur les propos du 1° adjoint. Il se plaint, à juste titre, d'être limité en budget. Or il connait très bien la recette: pour faire l'économie des organisateurs de spectacles qui prennent plus qu'une dime,il faut organiser les spectacles soi-même. Bien sur, il faut mettre en place une structure qui puisse disposer d'une licence. Cela aurait en outre l'intérêt de récupérer la TVA . Ce n'est pas grand chose, mais l'un dans l'autre on économise au moins 30%, ce qui augmente le budget « efficace » d'au moins 42% (si ce n'est 50) et on la programmation que l'on choisi soi même. On en parle depuis déjà longtemps, mais ca n'avance pas vite. Les structures sont-elles donc si lourdes à mettre en mouvement?
1 reply
cher monsieur chorel, la tenu de ce blog de fred metey est plutôt quelque chose de bien dans le paysage citoyen de bandol, en ce sens qu'il est pondéré, donne la parole aux uns et aux autres, n'hésite pas à citer les blogs du même genre avec fair play, même si la réciproque n'est pas toujours vraie. c'est pourquoi certaines pratiques sont à bannir si on veut demeurer dans le débat sans tomber dans l'invective. ainsi faut-il éviter les jugements préemptoires: le précédent maire aurait roulé ses concitoyens dans la farine au sujet du casino. qu'est ce qui vous permet d'affirmer qu'il n'était pas sincère. mois j'aurais plutôt tendance à penser que c'est lui qui a été roulé dans la farine par le casinotier. la délocalisation au grand pont est absurde! non elle a sa logique, vaste espace disponible, accessibilité et stationnement, les joueurs portent plus leur attention sur le jeux que sur l'environnement, etc; en contrepartie on libère un espace magnifique, (et c'est le dernier foncier disponible à bandol pourle faire) qui permettrait d'établir un pole touristique d'hébergement conséquent qui fait cruellement défaut à notre station et qui lui, a besoin de la vue sur la mer! ce n'est dons pas si absurde que celà. il vous arrive, et c'est à votre honneur, de regretter de ne pas avoir eu de bonnes idées. moi, je regrette de ne pas avoir eu celle là. par contre la "vente" d'un terrain public à un particulier pour y édifier un casino qui, par destination, doit faire partie du domaine public, cela, oui, me semble relever de l'amateurisme. il y a, vraisemblablement, des transferts des droits du sol plus appropriés. pour la caravelle votre position est argumentée et je me range de votre côté. pour les impôts je suis d'accord sur le fait, mais pas du tout sur l'argumentation: vous pretez à la municipalité une intention de manoeuvre politicienne dont rien ne prouve qu'elle est la sienne. dans cet exercice, l'intervention du dr joseph est nettement plus probante, technique et sans insinuation perverse. autant que les jugements péremptoire, il ne faut pas entetenir les rumeurs par la rumeur. le "dossier de bandol station voile" que vous qualifiez de "sulfureux" ne l'a été que par une somme "rumeurs" qui n'ont pas résisté aux contrôles du cabinet d'audit du conseil général, de celui de la direction gnénérale de la consommation et de la répression des fraudes, de 2 juges d'instruction et, pour finir, du tribunal qui a complètement blanchi l'intéressé des 19 chefs d'inculpation que les rumeurs lui avaient accroché aux basques. ces sont ces "saloperies" de rumeurs qui ont enlevé au dr suquet l'envie de vivre, elles ont sali méchamment m bogi pour lui nuire politiquement, elles ont, comme dégâts collatéraux, rendu malade un président entièrement bénévole, ont fait perdre son job à un employé de la fonction territoriale,... on couté à m gad six mois de salaire et six semaine infamantes de prison pour rien, comme l'a reconnu la Justice. alors si vous avez des éléments précis qui appuient vos qualificatif injurieux tels qu' "illustre" ou "sulfureux", faite votre devoir, allez les livrer à la police. sinon cessez d'insinuer le doute sans preuve autre que celle de vous faire le "porteur de rumeur". sans rancune
1 reply