This is pomme's Typepad Profile.
Join Typepad and start following pomme's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
pomme
Recent Activity
Ah tiens, je trouve pas qu'elle se la pète plus que ça Garance (tu notes que j'ai compris tes allusions ;-) Je me revois lui dire bonsoir devant un théâtre du 9e, il y a quelques années... c'est sûr qu'elle a fait du chemin. Sinon pour le classement, je trouve ça largement mérité évidemment.
1 reply
Laura tu as mille fois raison, tant que nous serons jugés comme des bagnoles ou des brosses à cheveux, il y aura un gros problème. Mais être recrutée sur son physique pour un poste qui n'a rien à voir avec la tronche que tu as, ça reste quand même rageant. Plus encore que d'être obligé de travailler, en fait.
1 reply
Depuis quand, te demandes-tu. J'ai envie de répondre : depuis toujours. La différence c'est qu'aujourd'hui, on se sent de plus en plus autorisé à le dire, régression des acquis oblige. Caro je sais que tu es sériphile, tu dois connaître la série Mad men. Au début, quelque chose dans la façon de montrer la condition féminine au début des années 60 m'a gênée : j'ai fini par comprendre qu'au fil du temps, cette condition était restée la même, mais que les hommes avaient en quelque sorte perdu le droit de le dire. Ne leur restait "que" le droit de faire et de penser. On pouvait toujours traiter une femme comme une côtelette sur un étal de boucher, mais on ne pouvait plus s'en vanter : ça ne faisait pas assez moderne. Aujourd'hui il me semble que le droit de s'en prévaloir est tout simplement en train de regagner du terrain. Sinon, un livre passionnant sur le sujet : Le poids des apparences, de JF Amadieu. Une façon de relativiser, car nous avons TOUS des préjugés favorables envers les gens beaux, à notre insu...
1 reply
Ah mais comment ça fout les plombs ce genre de truc ! Ça me rappelle un briquet YSL qui m'avait été offert par mon ex (cet abruti) mais qui n'a JAMAIS fonctionné. On l'a ramené trois fois chez le marchand (pas un bijoutier, un tabac de luxe, genre) qui n'a rien pu faire. J'étais verte, il était magnifique ce briquet, rose St-Laurent bien flamboyant et tout. J'ai fini par laisser tomber, puis j'ai arrêté de fumer et j'ai oublié. Maintenant que j'ai recommencé la clope, ça me déchire le cœur à nouveau ;-( Bises Caro !
1 reply
Pareil, il m'est arrivé la même chose après une sinusite? Ca a duré une huitaine de jours, et je confirme que j'ai pensé à attenter à ma vie. C'est revenu progressivement, j'étais tellement soulagée que j'ai même pas eu l'idée de me gaver pour rattraper ;-) Courage Caro !
1 reply
Salut Caro ! Ta réflexion me rappelle le bouquin que je suis en train de lire http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=149 Elle parle aussi très bien de tout ça, et de bien d'autres choses.
1 reply
Comme d'habitude Agnès Maillard exprime magnifiquement ce que je pense : http://blog.monolecte.fr/post/2012/06/13/Faut-il-museler-Valerie-Treiwieler Je comprends ceux qui déplorent le boulevard ouvert à la droite, mais ne faire que ce que Copé trouverait décent, ça serait un peu raide non ? Je ne tiens pas spécialement à défendre VT, je ne la connais pas et n'ai pas d'avis particulièrement positif sur sa personne, mais la disproportion totale des réactions me laisse pantoise. Il y a tellement de travail, de décisions à prendre... gageons que François Hollande ne se laissera pas détourner de ses fonctions par une tempête dans un verre d'eau.
1 reply
L'affaire est très certainement lamentable. J'ai du mal à croire qu'elle ait fait ça par dépit amoureux, mais soit. Je trouve tout de même TRES disproportionnée la curée médiatique que ça a déclenché. Tout ça a des relents de "le président de la République ne sait pas faire taire sa femme". Ca me rappelle la "chanson" (gros guillemets) que Joey Starr avait "chantée" (énooooormes guillemets) quand il y avait de l'eau dans le gaz entre Sarkozy et l'ex Cocogirl. Tiens ta femme et tu tiendras la France, de mémoire. Très chic. Bref, Valérie T. a manifestement fait une grosse boulette, mais je suis prête à parier que les réactions auraient été bien plus modérées si c'est un homme qui avait fait la même. Mais bien sûr, pour ça, il faudrait que ce soit une femme qui ait été élue. Poules qui ont des dents et compagnie ;-)
1 reply
Aaaaaaah Bacri... soupir... Sinon pareil pour Paoli, ça détonne un peu sur FI, où ça a plutôt tendance à ronronner en ce moment... Bonne journée tout le monde, bises Caro !
1 reply
Oh c'est tout frais ici ! Bravo ;-) Perso Pascale Clark je ne peux plus la saquer depuis un moment, elle a même réussi à me rendre Frédéric Lefebvre sympathique. Je songe à inventer une machine à claquer le beignet par radio interposée. Bonne rentrée à tout le monde !
Toggle Commented Aug 31, 2011 on Tout neuf at Pensées de ronde, le blog de Caroline
1 reply
Gaffe quand même, le bain dissolvant c'est super pratique mais il y en a pas mal à qui ça a carrément flingué les ongles (voir topics sur Beauté Test). Donc si tu commences à avoir les ongles qui se dédoublent ou qui se fragilisent, jette sans attendre le petit pot orange... Bonnes vacances !
1 reply
Hé bé ! Encore un livre que je ne lirai pas. L'image de la grosse sous-tendue par ce bouquin est évidemment à gerber (et bien sûr que non, il n'est pas nécessaire de l'avoir lu pour le comprendre ; les quelques extraits lus çà et là suffisent à donner la nausée). Mais je crois que ce qui me choque le plus, c'est tous les trucs et astuces pour choper MALGRE le fait qu'on soit grosse. Déjà, les mille et un trucs pour trouver un mari quand on est mince, ça me donne envie de tuer, mais alors là, ça revient carrément à essayer de séduire en s'annihilant complètement. Bah oui, quand on est normale (pardon, mince ;-)), il faut déjà être intelligente mais pas raisonneuse, drôle mais pas caustique, gentille mais pas conne, bonne cuisinière mais pas bobonne, bref il faut une fois encore correspondre à une couverture de magazine. Mais au moins, on a presque tout bon sur le physique. Quand on est grosse par contre, on est pas baisable. Donc en plus d'être la femme parfaite mais pas trop, il faut désespérément essayer de faire oublier son gros cul. Je me demande toujours qui sont ces hommes séduits par des femmes qui se contorsionnent à ce point pour entrer dans des cases. Et je me demande ce qui passe par la tête de Marlène Schiappa qui fait manifestement partie des grosses. Plus ça va, moins je comprends la nature humaine. Ca doit être mon surcroît de graisse qui m'obstrue les neurones.
1 reply
Caro le sac zèbre quoi ! Fashion de la mort qui tue. Bon sinon rien à voir : Apfeldorfer et Zermati sont les invités de l'émission "La tête au carré" sur France Inter à 14h, réécoutable en podcast : http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/lateteaucarre/ Chai pas vous, mais moi je l'écouterai !
1 reply
Hornby, à mort, tout. Mais aussi Jonathan Coe et Ian McEwan, du premier au dernier. Les nouvelles de McInerney, j'ai encore plus aimé que Trente ans... et la suite, c'est dire ! Mon conseil à moi, puisqu'on m'a rien demandé ;-) : Russell Banks, tous, mais surtout American Darling. Je n'ai jamais lu un écrivain qui même aussi bien l'émotion et la distance. Virtuose, vraiment.
1 reply
T'en veux du carambolage ? En v'là : une des participantes à la table ronde de mercredi aprèm n'était autre qu'une chère amie à moi, dont Julie et toi avez fait la connaissance il y a deux ans lorsque nous sommes venues à Paris pour la pièce de théâtre. Remember ? ;-)
1 reply
Joder ! Je vais passer le WE de l'Ascension à Madrid, s'il neige je vais être obligée de me suicider par injection de gras de jambon. L'Espagne c'est trop bien.
1 reply
Euh mais tu t'es renseignée à l'institut Carita pour le laser ou bien ? Parce que pour 1000 euros on peut épiler le Yéti hein ! Non, pour le maillot, en comptant 3 séances, c'est 300 euros maxi. Et encore, on peut trouver sans problème des séances à 80 euros, du coup 240 en tout. Fonce Caro, tu ne le regretteras pas !
1 reply
C'est triste à dire, mais face à l'éditeur, l'auteur n'a aucun poids, sauf à être Marc Lévy ou Anna Gavalda. Je suis persuadée que Zoé a dû accepter à contrecoeur ce type de mise en avant pour voir son texte publié. Mais si refuse absolument toute compromission avec le grand Kapital, on ne fait hélas plus grand-chose aujourd'hui... je pense qu'il faut s'abstenir de juger. PS : Caro les banquiers SONT tous pourris ;-) Blague à part, je comprends qu'on soit exaspéré par les campagnes permanentes de dénigrement à l'encontre de certaines professions, mais est-ce une raison pour en arriver à souhaiter une sorte de censure ? Il faut bien sûr s'exprimer librement, et essayer d'avoir confiance dans le lectorat pour faire la part des choses.
1 reply
Félicitations Zoé ! Albin Michel, la classe ! Non mais je confirme, je travaille dans une boite tout ce qu'il y a de privé et je travaille bien moins que pas mal d'amis fonctionnaires. Pour les 2/3 du temps disons, je suis là parce qu'il faut bien que quelqu'un y soit. Un téléphone qui sonne dans le vide ça le fait pas ;-) PS : J'ai racheté Elle pour la première fois deux ou trois ans (je boycottais). Une vraie GROSSE en couv', eh ben ça fait du bien. Bon OK elle est magnifique, mais quand même. Et big up pour Big Beauty, resplendissante !
1 reply
Hiii c'est la Nouvelle Star avant l'heure ici ! Caro bravo pour ton nouveau tweet, n'en déplaise aux esprits chagrins ;-)
1 reply
Non mais 2 séances seulement pour les aisselles, c'est possible, ça dépend des gens en fait. Moi c'est le maillot qui est parti le plus vite par exemple. Et 70 euros pour une séance aisselles (ou maillot, en général c'est le même prix), ça parait normal. En revanche il faut se méfier des trucs proposés par les instituts genre lumière pulsée ou flash ou chépakoi. Le laser dépilatoire, ça doit être fait par un médecin (c'est la loi), et surtout ça doit être du laser !
1 reply
LE LASER C'EST FORMIDABLE !!! FAITES-LE SI VOUS EN AVEZ LA POSSIBILITE !!! Non mais sinon il a l'air bien ce rasoir hein ;-) Mais le laser c'est vraiment la fête. Parce non seulement, à terme, on n'a plus de poils (ou alors un vague duvet), mais en plus on a une peau de bébé puisque les bulbes pileux ont disparu aussi : fini cette sensation de chair de poule quand on touche ses jambes, elles deviennent aussi lisses qu'un cul de bébé. Alors bien sûr ça reste pas donné : il faut compter 300 euros par séance pour 1/2 jambes/aisselles/maillot, et il faut y aller au moins trois fois (plus pour les jambes, dans mon cas). Et il faut appliquer une crème cicatrisante avant, parce que quand même ça fait mal à crever. Mais après, c'est un peu le rêve.
1 reply
Yeahhhhh, la classe !!! M. Jaenada chapeau, et merci !
1 reply
De lui j'ai lu "Néfertiti dans un champ de canne à sucre", et je me souviens avoir été frappée par le mélange d'absolu désespoir et de burlesque irrésistible. Deux dimensions qui finalement s'accordent de façon surprenante. Il faut absoluement que je mette la main sur ce Chameau.
1 reply
PS : t'es encore sourde ou bien ?
1 reply