This is Fractale's Typepad Profile.
Join Typepad and start following Fractale's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
Fractale
Recent Activity
Et dans tous les reportages, le fabuleux accent brestois !!!
1 reply
Et voilà le magasin d'usine de Brest et bien sur, Cathy ! http://vimeo.com/29726444 Je jure sur l'honneur ne pas travailler pour Empreinte, juste avoir plein de leurs modèles dans mon tiroir à dentelles! Un peu bidonné leur reportage ("je propose un modèle empreinte"... ben forcément, il n'y a que ça ! tsss
1 reply
Il y avait eu un très beau reportage de Renaud Martinez sur les femmes qui travaillent dans cet atelier. On peut en voir un extrait ici http://vimeo.com/6589325 et sur le site de la boite de prod allez jusqu'aux "dessous de Brest" pour voir un autre extrait http://iloz.free.fr/Docus.html Belle histoire de femmes
1 reply
Oui Empreinte a un magasin d'usine à Brest ! Très sympa, ils font lingerie et maillots de bain. Pour un SG, entre 20 et 40€, pour le bas, environ 15€, maillot de bain, eniron 40€. Lors des promos ou des soldes, ça descend encore plus bas. Les tailles commencent au bonnet C et vont, je crois, au G ou H (je crois je n'ai jamais prêté attention). Je finis toujours ma virée shopping brestoise par chez eux (d'ailleurs j'y vais demain, Brest inaugure son Tram !)
1 reply
Alors je regarde le paysage du Finistère nord rien que pour toi ce matin en ouvrant ma fenêtre : Un oeil sur l'île de Batz puis un coup d'oeil aux monts d'Arrée.
Toggle Commented Apr 13, 2012 on J'aime #19 at Pensées de ronde, le blog de Caroline
1 reply
Si quelqu'un a une recette pour avoir l'air inspiré quand on rencontre quelqu'un qu'on admire, votre prix sera le mien. Parce que si un jour j'ai le privilège de te croiser Caro je voudrais arriver à dire autre chose que "bonjour, j'adore ce que vous faites"... un peu comme l'été dernier quand dans un village presque désert j'ai croisé Tim Burton(je suis certaine que j'en rougirais encore sur mon lit de mort). Sinon, Arthur H, génial en concert, plein d'énergie, de douceur, une voix caressante et rugeuse à la fois, érotique et amie... hummm moi aussi j'avais eu des pensées vagabondes!
1 reply
Je ne sais pas si tu as vu "sur la route de Madison" quand Meryl Streep, à la fin du film, a la main sur la poignée de la porte, brule de désir de l'ouvrir pour courir vers ce bonheur qu'elle a connu et qui lui manque déjà... seulement voilà, elle repose sa main sur sa cuisse, et a travers l'eau de ses larmes et de la pluie regarde l'objet de son désir prendre une autre route... Ma porte c'est celle de la voiture, je brule de la laisser s'ouvrir, mais la raison est douloureusement là.
1 reply
Sans voix.
1 reply
Je n'ai pas lu les commentaires et je devine que nous sommes nombreuses à avoir laissé ou plutôt, à s'être fait arracher une partie de nous sur une chaise de couloir de maternité. C'était il y a 12 ans, je m'en souviens si bien... souvent, je retourne en rêve errer dans le couloir pour retrouver cette partie de moi-même. Que je ne retrouve jamais. encore plus que d'habitude je me sens proche de toi
1 reply
Mon up ce matin, c'est toi ! bonne journée à toutes !
1 reply
Casser son appareil photo un jour de changement de dizaine c'est aussi un bel acte manqué... mais il te reste un objectif... joli symbole !
1 reply
De ma Granny j'ai voulu récupérer la cuillère en bois qui lui servait à faire les crèpes, son scrabble, et un panier à linge en plastique jaune dans lequel je m'inventais des aventure quand j'étais petite Rien d'autre. Elle, c'était de l'amour au quotidien, logé dans les choses infimes de la vie. Plein de gribouillages à Rose&Rose !
1 reply
la vie c'est comme les louboutins... avancer en équilibre fragile... Bonne route à ton amie
1 reply
Je me demandais si tu allais en parler, j'ai entendu aussi de très belles critiques. Je crois que je vais l'ouvrir et le lire, mais c'est une plongée dans ce qui nous fait sans doute le plus peur : perdre nos enfants.
1 reply
Tu es depuis longtemps dans les liens que je conseille sur mon blog et tu apparais depuis toujours sous "le bog de Caro". Avant d'être ronde, blonde, drôle, sensible ou douée pour l'écriture, tu es Caroline et c'est comme cela que je te définis. Mais garde ronde, pour tes lectrices, c'est important je crois.
1 reply
Bravo Caroline, ce que je trouve le plus admirable dans ton évolution depuis quelques temps c'est ta faculté à être à l'écoute de toi même. Zermatti, ce changement de travail et sans aucun doute beaucoup d'autres choses de ton quotidien répondent toutes au besoin d'adéquation avec celle que tu es vraiment. C'est cette base de recherche d'équilibre qui fait que tu ne regretteras jamais ta décision. Je ne sais pas si tu sais à quel point tu influences les lecteurs de ce blog, on ne va sans doute pas toutes démissionner demain, mais en tous cas, je suis certaine que tu en a mis plus d'un sur la voie de sa petite voix intérieure. C'est mon cas, la lecture de ce blog a tout simplement changé ma vie !
1 reply
Et avant d'aller au square, il y a tout le déménagement, puis en partant, les larmes et les hurlements qui laissent penser aux autres que chez toi, l'enfant va retourner à son placard et son pain sec...
1 reply
Tout en haut du Finistère, les jours de pluie comme aujourd'hui ou hier, les petites lumières de bougies sont les bienvenues... alors Poudre de riz et fleur d'eau...
1 reply
Si quelqu'un croise un "porte-vues 90 vues" merci de me le signaler. enfin, seulement s'il est noir, sinon, c'est pas la peine.... Le coup du répertoire moyen, sans spirale m'a bien occupée aussi ainsi que le protège cahier à rabats...et les pinceaux brosse n°1... L'horreur cette année et comme c'était la rentrée en 6e, la pression était maximale ! Mais ça va, pour l'instant, ma puce fait toujours officiellement partie des effectifs du collège.
1 reply
J'ai consciemment procrastiné sur ce coup là... sachant très bien que j'allais arriver trop tard et sans doute regretter... Bravo à celles qui ont osé... Et j'en profite pour jouer à la fée au dessus du berceau de Louise... aie une belle vie petite chérie
1 reply
Premier geste du matin, dernier geste du week end.. au quotidien, billet par billet, une initimité toute virtuelle qui est comme une plongée en soi-même tant tes propos sonnent juste à chaque fois.
1 reply
Si ça se trouve, quelques unes des 300 paires d'yeux qui t'ont fusillée vont-ou se sont- délectées de l'excellent article que tu auras pondu en n'imaginant pas une seconde que la Briget échevelée avec quatre seins au lieu de deux et un collant comme un sarouel en est l'auteur. En tous cas, à lire ce minute par minute excellent, sens-tu comme toutes on te passe de bras en bras en chantant du gloria gaynor et que les hôtesses lancent des confettis sous une pluie de champagne débouché par le commandant de bord ?
1 reply
Bonne nuit! meilleure que la soirée...
1 reply
Luce, particulièrement cette semaine, et le titre... on m'a dit cette semaine que je n'étais pas si laide... pas beautiful mais pas si laide... Alors Luce...merci...
1 reply
Ils hibernent tous là en attendant la fin des saints de glace ?
1 reply