This is BH78's Typepad Profile.
Join Typepad and start following BH78's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
BH78
Recent Activity
Je suis attristé par cette nouvelle. Il fut pour moi une voix si particulière et si claire au transistor du Tour les mois de juillet de mon enfance et adolescence. J'aimais à échanger avec lui, en postant des commentaires sur son blog, et j'avais eu le grand plaisir de l'approcher et de discuter avec lui lors de la dernière présentation du Tour en octobre à Paris. Sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
Bonjour Mr Brouchon, heureux de vous lire à nouveau ! 2 questions sur votre article: - le Paris-Roubaix Challenge; c'est une cyclosportive ? Quelle distance ? - le départ de Paris-Tours; à LA LOUPE (28)? ou ailleurs ? Bonne saison 2011.
Monsieur Brouchon, Meilleurs vœux pour 2011, et notamment une bonne Sante. Il me semble que vous avez supprime un tas de commentaires complètement débiles d'un certain "Marco". Vous avez bien fait !! Quant au dossier Contador (très intéressant) le dénouement sera très instructif. Encore bonne année pour de nouvelles aventures cyclistes (de toutes natures décidément !!).
".....C’est ainsi que la nouvelle formation luxembourgeoise des frères Schleck - dont on ignore toujours le nom (au passage, quelle belle opération publicitaire) mais répertoriée sous le vocable Luxembourg Pro Cycling Project - est désormais la première équipe mondiale sur le critère sportif....." En effet, je suis très étonné de cette situation. Je croyais qu'il y avait une date limite pour connaître les nouvelles équipes auprès de l'UCI, avec le nom de leurs sponsors. Ca contraste avec la situation minutée qu'a connue J.R.Bernaudeau avec EUROPCAR. C'est très surprenant qu'il n'y ait eu aucune fuite sur le nom de ce sponsor: tous les coureurs qui ont signé doivent bien savoir quelque chose, ainsi que leur entourage. Ce "secret", apparemment TRES bien gardé, me surprend beaucoup. Et si en fin de compte, ça débouchait sur une affaire "foireuse" ? Ce ne serait pas la première fois, mais quel scandale encore !
(Re)Bonjour, Je suis BH78 et nous avons fait connaissance ce midi au Palais des Congrès. Votre résumé est parfait, mais personnellement j'ai un regard tout particulier sur la 3ème étape Olonne-sur-Mer/Redon. Redon est mon pays natal, et est ville-étape inédite. Cette arrivée est présentée par le Directeur du TDF comme une étape classique pour sprinteurs, avec arrivée massive traditionnelle. Je connais très bien tous les sites susceptibles d'accueillir l'arrivée à Redon; il en est un, s'il est choisi, qui est une arrivée en côte d'1 km à 9% avec un bas de côte à 12%. L'arrivée de la 2ème étape du Tour de l'Avenir il y a 4 ans (départ de Belle-Ile)s'est déroulée en haut de cette côte, à AUCFER précisément. J'étais présent (Bernard Hinault également) et je puis vous assurer que l'arrivée ne s'est pas faite groupée. Je vais donc suivre personnellement ce dossier de près, et peser pour que ce soit ce site-là, qui peut réserver une surprise ! Ceci dit, en effet, Christian Prudhomme innove constamment, mais ce Tour 2011 apparait très dur dans ses dernières journées alpestres ! Cordialement, et portez-vous bien.
1. A quelle heure ce film-documentaire ? 2. Question autre et personnelle: me serait-il possible de suivre Paris-Tours le 10 octobre à bord d'un des véhicules de votre TV ou radio ? C'est une expérience qui me plairait beaucoup; est-ce possible et réglementaire ? D'autant que c'est la dernière fois avec ce final sur l'avenue de Grammont. Sachant que je fais mon affaire d'être au départ à La Loupe, ainsi que mon retour sur Paris (par TGV) le dimanche soir. Merci d'avance.
Vous avez raison; "A quand de VRAIS contrôles dans TOUS les sports ?" C'est une nouvelle occasion pour les dirigeants du cyclisme, à commencer par la FFC, de monter au créneau sur ce thème ! J'ai cependant noté une certaine retenue dans tous les commentaires, compte tenu de la très, très faible dose de produit en question. Moi qui l'avais contredit fortement en début de saison, j'ai entendu un très bon commentaire de Gilles Le Roch (?) sur Europe 1 ce matin; juste, mesuré, connaisseur. Ca fait du bien parfois d'entendre des arguments factuels et rationnels. Néanmoins, cette affaire tombe encore vraiment mal (mais est-ce un hasard ?) pour le cyclisme; en plein championnats du monde, et à quelques jours de la présentation du TDF 2011. Voilà qui ne va pas arranger les derniers managers en quête désespérée de sponsors !
Je pense à une absence, un peu incompréhensible dans cette sélection, celle de Samuel Dumoulin. Outre qu'il est toujours en course sur la Vuelta, il a fait un bon début de saison, il revient fort après avoir raté son TDF. Il a l'expérience et la maturité, il est vite au sprint, ce qu'il faut sur le circuit de Melbourne. Si Chavanel double (clm et route), sera-t-il performant le dimanche ? Samuel est en tout cas très déçu.
Laurent a marqué durablement de sa personnalité, de ses exploits, et de son courage, le monde cycliste, le monde sportif en entier, et bien au-delà. J'ai tenu à me déplacer anonymement au Père Lachaise; l'émotion était grande, chez les intimes et dans le public. Dans votre dernier billet sur Plouay, j'avais écrit mes souvenirs des exploits de Laurent sur ce circuit, et où il fit sa dernière course. J'ai vu que les organisateurs de Plouay se souviennent aussi fortement de ce sacré champion. Le 23 juillet 1989, je me trouvais à Versailles au départ de ce clm historique; je m'en souviens comme d'hier. Inoubliable pour moi. Et comment ne pas saluer son Paris-Corrèze, où il a imprimé toute sa vision du cyclisme, le cyclisme d'attaque, de battant. Comme titrait l'Equipe:"Dernière échappée d'un esprit libre". Au revoir et merci Laurent.
C'est la bonne adresse ? contact@jeanpaulbrouchon.fr Je vous l'adresse à nouveau.
Monsieur Brouchon, Je vous ai adressé un e-mail il y a quelques jours (le 26 ou 27/08 ?) "bhuet78@hotmail.com" avec mon tél. L'avez-vous vu ? et avez-vous des éléments ? Merci.
Il est sympathique que Christophe Moreau ait choisi Plouay pour mettre fin à sa carrière de compétiteur à haut niveau. Plouay: tout un symbole et toute une histoire (je suis morbihannais, pensez-donc !), et c'est actuellement la seule course française en circuit d'un jour au calendrier UCI PRO TOUR. Pourvu que ça dure ! Et vous avez bien fait de rappeler que c'est sur ce (presque) même circuit que Laurent Fignon fit sa dernière course en 1993. Il le raconte avec émotion dans son livre "Nous étions jeunes et insouciants". Il avait conquis sur ce circuit en 1984 le titre de champion de france, de haute volée, à sa sortie du Giro que Moser lui avait volé, et avant de gagner avec brio son second TDF en battant Bernard Hinault relevant certes de blessure et d'opération. Ah Plouay ! Devant cette suite d'arrivées du peloton au sprint sur ce nouveau circuit, et vu naturellement la défection continue du public, j'ai eu l'occasion de dire à l'organisateur que ce cher GP de Plouay était en danger; il ne semble pas de mon avis ! Mais en la circonstance, là comme ailleurs, le mieux est parfois l'ennemi du bien ! Car enfin, l'arrivée au sommet de la côte du Lézo jusqu'à la fin des années 90, avec parfois 300 000 spectateurs sur tout le circuit, c'était vraiment autre chose. Mais apparemment, autres décisions, autre destin !!!
En effet, très étonnant tout ce jeu de chaises musicales ! Les dirigeants d'Astana doivent être déçus, à commencer par Vinokourov, et aussi le manager français Yvon Sanquer. Il est vraiment loin le temps où les coureurs restaient (quasiment toute leur carrière) dans la même équipe (ex Poulidor, Duclos-Lasalle, Thévenet..). Autres temps, autres moeurs; mais je ne suis pas certain qu'ils y gagnent à long terme.
Le forfait de SAXO BANK ???
""Imagine-t-on un contrôle anti-dopage le matin d’une rencontre de Coupe du monde ? Bien sûr que non."" ""C’est pourtant ce qui est arrivé à Andy Schleck à sept heures du matin, le jour du repos palois."" Voilà le vrai scandale du sport mondial ! Au nom de quoi le football est exonéré de contrôles, notamment en CDM ? Monsieur Fréderc Thiriez a donc mis de l'eau dans son vin, lui qui ne se gênait pas il y a quelques mois de "narguer" (comme tout le monde bien sûr) le cyclisme pour le dopage. Il s'était d'ailleurs attiré une réplique publique (enfin !) du jeune président FFC. Mais le problème est précisément là: alors que le cyclisme en prend (en prenait) "plein la poire", aucun dirigeant ne montait au créneau, ni les journalistes cyclistes non plus ! Et bien, je pense que le moment est vraiment venu, après que les voyous du foot sont rentrés piteusement dans leurs trous, de ne plus s'en laisser compter, d'agir pour la FFC, de mettre les pouvoirs publics (de tous bords) au pied du mur, pour faciliter la vie du cyclisme: autorisations de voirie, construction de vélodromes, défiscalisation des recettes, etc... Il faut y aller, c'est le moment. Et le grand public sportif français est au diapason. Soyons militants !
Oui, ce fut beau et palpitant. Je suis personnellement heureux de cette victoire de Contador. Car, j'ai eu de plus en plus l'impression au fil des jours que tout le "microcosme" sportif et médiatique du TDF souhaitait la victoire de Schleck. Je ne sais pas pourquoi ! Parce qu'il a nettement battu LA l'an dernier, en dépit des coups tordus...et cette année aussi ? Et cette année, il n'a pas joué que de chance: - il "attend" AS sur chute à Spa, sinon c'est 4 mn de débours pour celui-ci. - il perd 1 mn à Aremberg, sur incident de roue,...AS ne l'a pas attendu ! - il lâche AS à Mende. - à Bagnères de Luchon, quoi qu'on en dise, AS ne "revient" pas suite à son saut de chaine. - au Tourmalet AC ne joue même pas l'étape. - dernier point, dans le clm d'hier, AS a encore failli "dérailler"; qu'aurait-on dit alors ? Bref, un beau Tour somme toute, avec beaucoup d'audience TV. Qui a fait oublier aux français la calamiteuse bande de voyous de football ! Très, très bon pour le cyclisme en général, et français en particulier. Notre Président NS ne s'y est pas trompé, et va recevoir à l'Elysée les vainqueurs français. Je l'ai déjà écrit ici; que le cyclisme français en profite pour se réformer, se moderniser, et avoir droit de cité partout, tant que les "vents politiques" sont favorables.
Ca ressemble au TDF 1989 (Fignon/Lemond) à l'envers ! 8" d'écart entre les 2 premiers au départ du dernier clm; l'écart se transformera-t-il en 50" au bénéfice d'AC à l'issue du chrono ? Je pense qu'il sera plus conséquent encore.
Très juste explication de la construction du TDF, et excellente suggestion d'exercice d'organisateur (virtuel). Cependant, j'ai un point que je ne partage pas: le clm par équipes. Je souhaite même qu'il disparaisse totalement. Je n'arrive pas à y voir le côté "spectaculaire" tant vanté ! Cette étape, quoi qu'on en dise, fausse le TDF. C'est tellement vrai que l'organisation, soit fait des parcours "courts", soit "plafonnent" les écarts à 3 mn ? 5 mn ? Tout cela ne veut rien dire sportivement, sans compter la spécificité d'organisation d'une telle étape.
Ne regrettez-vous pas un peu vos écrits de suspicion après sa victoire dans LBL ? Quel concert de méfiance quand même à l'époque, au mois d'avril ! Je me sentais un peu seul à le défendre. Eh bien, il a répondu une nouvelle fois "à la pédale". Deux belles étapes (Mende et Revel) à son actif, dont une victoire. N'avez-vous pas aussi remarqué que certains "vieux" marchent bien sur ce Tour 2010: Vino, Moreau, Charteau, Evans. Et que d'autres "vieux" marchent moins bien: Kloden, Hincapie, ... et LA ? Les médias annonçaient pourtant la "revanche" de 2009 avec AC. Elle n'a pas eu lieu, et LA est même apparu très diminué, ce qui semblait quand même très probable pour quiconque suit le vélo de près !
Vous n'avez pas honte les 2 ? Un peu de décence quand même ! On aime ou on n'aime pas Laurent Fignon; personnellement j'apprécie son sens de la course, son esprit d'attaquant de toujours. C'est cet esprit qu'il met en oeuvre dans l'organisation de son Paris-Corrèze (4 et 5 août), qui a toujours révélé des jeunes talents que l'on retrouve ensuite au niveau supérieur. Dernier exemple: Boassen Hagen.
A mon avis, c'est dommagne que les oreillettes ne soient pas interdites; l'UCI a été faible sur ce coup. Elles aseptisent la course, et rendent le coureur en véritable automate, sans intelligence de course, sans intuition, sans panache ! L'argument de la sécurité est un peu court; c'est aux organisateurs de veiller à une bonne voirie. Comment faisaient donc les champions d'antan ? En la matière, la FFC a bien fait, en les interdisant dans toutes ses épreuves fédérales (coupes de france, championnats). D'ailleurs, nous avons vécu un dernier CDF pro très vivant, et à rebondissements.
Je suis très surpris de la tonalité de cet article et des deux commentaires précédents. Pourquoi entretenir cette suspicion ? Encore une fois, les détracteurs du cyclisme n'attendent que ça. Et puis, comme on dit en matière judiciaire, Alexandre Vinokourov (AV) a payé sa dette au sport cycliste; on ne doit plus lui en parler. Voyez-vous, cette victoire m'a fait plaisir. J'ai toujours bien aimé ce Vino; venu de l'Est avec la "faim" aux tripes, dur au mal, débuts pros en France, francophile (il a recommencé en 2009 en France: Castillon la Bataille, Tour de l'Ain, Chrono des Herbiers). Et puis, cette belle victoire à 36 ans; croyait-on l'avoir tué avec cette suspension de 2 ans. Une belle résurrection ! Et au prix de quelle somme de travail: 7 heures de selle quotidiennes en montagne ! Les pros français feraient bien de s'en inspirer (il parait que la plupart d'entre ne s'entrainent que 3h maximum). Cherchez l'erreur ! Et puis je voudrais dire ceci aux passionnés des années 50, 60, 70 (c'était mieux avant quoi !). J.Anquetil est mort à 53 ans, L.Bobet est mort à 58 ans, les 2 d'un cancer. Ca mérite réflexion. Et même R.Poulidor. Les années 69, 70, 71; creux de vague dans sa carrière. Et à 36 ans, à partir de 1972, découvrant la "diététique" dans sa nouvelle équipe Gan avec L.Caput, sa carrière resplendit à nouveau. 2 victoires consécutives en 1972 ( à 36 ans) et 1973 (37 ans) dans Paris-Nice en battant Merckx ! Faillit battre Merckx dans le TDF et le CDM en 1974 (38 ans)! En 1976, à 40 ans, 3ème du TDF, 2ème de Tours-Versailles ! Et LA, après un cancer, revient plus fort et changé morphologiquement, et 3ème du TDF à 37 ans après 3 années d'interruption de compétitions ! Etonnant non ? Voyez-vous, quand un athlète a "la classe", et "fait le métier", et c'est le cas de Vino; il n'y a pas de "mystère". Les grandes victoires arrivent.
Très belle 1ère étape en effet; cousue main, certes involontairement, pour AC. Et puis force est de constater que l'Espagnol apparait serein, sûr de lui, vers le sommet de son art en quelque sorte, ce qui contraste avec la trajectoire sportive de LA. Oui, s'il vient vraiment pour gagner, AC sera très dur à battre.
Assurément, son équipe n'apparait pas dominatrice. C'était prévisible dès le recrutement hivernal. Mais au TDF il aura vraisemblablement à ses côtés Vinokourov et Kloden, ce qui en changera un peu l'ossature, et apportera des expériences. Mais quand même, quelle maîtrise de la part d'AC; il n'a jamais paniqué sur ce Paris-Nice. Il a encore gagné en maturité et semble comme au sommet de son art. Sauf pépin sur le TDF, notamment sur les pavés, il faudra être fort pour le battre, me semble-t-il.
Information très intéressante en effet ! Dans un post précédent, relatif au (presque) rachat du Dauphiné par ASO, j'avais même écrit qu'il n'était peut-être pas exclu de voir LA racheter le TDF ! Affaire à suivre en effet, car je crois savoir, mais à confirmer quand même, que Mr Lagardère est déjà partie prenante du Tour d'Allemagne, et qu'il lorgne aussi sérieusement vers la France. Autre info dans le même registre des organisateurs: la disparition pour 2010 du Trophée des Grimpeurs, qui se déroulait début mai depuis quelques années à Argenteuil-Sannois (Val d'Oise). Retrait budgétaire de la Ville et du CG95. L'organisateur le projette pour (2011 ?) soit dans les Hauts de Seine, soit en Normandie. Les temps sont durs pour les petits organisateurs indépendants.