This is papet croûton's Typepad Profile.
Join Typepad and start following papet croûton's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
papet croûton
Recent Activity
Cher ami (si je puis me le permettre), vous commencez à comprendre à qui vous avez affaire, paré des plumes de "Président de la République". Je pense qu'il serait de circonstance que toutes ses déclarations se terminassent (pardon, cela m'a échappé) par : "Parce que tel est mon bon plaisir". Consternant, mais il faut vivre avec...
Le portrait du "juge" Roy Bean (Cf Lucky Luke) était-il si caricatural que ça ? La justice américaine me consterne...
Je me suis posé la même question... Et j'ai abouti à la même réponse... Après tout, pourquoi n'iraient-ils pas infiltrer le grand banditisme ? Vous trouverez de vous-même !
Vous vous passez très bien de mon approbation, mais je trouve que vous avez tout à fait raison de prendre le taureau par les cornes et d'évoquer votre "entretien" en relativisant sa portée.
Cher monsieur, J'ai un (lointain) passé d'étudiant militant à la JEC, passé que je ne renie absolument pas, même si la foi m'a quitté. Dans la première version du Confiteor en français, on disait "J'ai péché par parole et par action", qui devint ultérieurement "Par parole, par action ou par omission". C'est bien là que le bât blesse. Trop de silences, trop de politique de l'autruche. Autrefois, les faits restaient circonscrits à un petit cercle, maintenant, ils sont étalés à la face du monde. (Comme Mao, j'enverrais bien les membres de la Curie faire un stage de missionnaires en Afrique ou en Amérique du Sud !)
Il ne me semble pas avoir lu une chose bien simple : quand le Président de la République dit à peu près : "Vous pouvez voter ce que vous voulez, je ne changerai en rien", pourquoi voudriez-vous que les citoyens se dérangent ? Il y a là un sentiment de terrible impuissance.
Toggle Commented Mar 16, 2010 on Déprime civique at Justice au Singulier
J'ai scrupule à écrire après tant de brillants commentaires ! Tant pis... Pour moi, les extrêmes sont indispensables comme défouloir d'un côté, comme épouvantail de l'autre (je me demande même parfois si, discrètement, les partis opposés ne les pousseraient pas un peu). Ils me font parfois penser au "Pour tout ce qui est contre, contre tout ce qui est pour" cher à Pierre Dac. Sans aucune illusion (en tout cas à gauche) sur leur arrivée à un pouvoir dont ils ne veulent aucunement, ils rêvent...
"Il n'est même pas obligatoire de faire référence à la perversion de l'islam modéré (s'il peut exister)". Alors là, mon cher, cela me choque de votre part ! Aurais-je mal compris ? @semtob : Je suppose que vous étiez autant scandalisé quand les élèves juifs n'allaient pas en cours le samedi, et qu'ils ont demandé le report d'un examen, car il se déroulait ce même jour ? Je précise que je suis libre-penseur au sens exact du terme.
Toggle Commented Dec 1, 2009 on Qui veut des minarets ? at Justice au Singulier
Je comprends votre indignation, mais sans la partager tout à fait. Vous vivez dans un monde qui (j'espère ne pas vous offenser en disant cela) n'a que peu de rapport avec celui de la majorité des Français. Je crois que vous ne mesurez pas à quel point beaucoup d'entre eux se sentent humiliés, le mot n'est pas trop fort, quand ils voient le salaire des traders et autres, et quand ils voient que les banques sont désormais en parfaite santé grâce à l'argent public, et que le chômage bat tous les records. Leur raisonnement est peut-être court, mais pour eux, c'est une forme de revanche... Avec toute ma sympathie.
En tant que prof retraité, je me permets de dire qu'il existe un lien impalpable entre un enseignant et ceux qu'il doit élever (je veux dire faire monter le plus haut possible) : ça passe ou ça ne passe pas pour de mystérieuses raisons. Si, au fond de lui-même, l'enseignant ne croit pas fondamentalement à ce qu'il fait, cela ne passera pas, en dépit de ses sincères efforts. Dans un discours à des enseignants, Jaurès a dit : "Vous n'enseignez pas ce que vous savez, vous enseignez ce que vous êtes". Je regrette d'avoir attendu 65 ans pour connaître cette formule... Donc, oublions ce coup de menton de monsieur Guaino.
Je suis étonné... que vous soyez étonné... Voilà bien longtemps que l'indépendance d'esprit d'un certain Etienne Mougeotte a disparu. N'auriez-vous pas suivi son évolution depuis le temps bien lointain où il travaillait à la TV publique ?
Toggle Commented Oct 18, 2009 on Etienne, Etienne... at Justice au Singulier
Pour faire bref : Je suis entièrement d'accord avec vous...
Je m'amuse de constater que vous avez pris (à mon sens) le problème à l'envers : Ce n'est pas les montrer ou non, mais les cacher ou non ! Nous n'avons plus le droit d'être comme nous sommes ; nous nous devons de correspondre une image. Nous n'avons plus le droit d'être différents. Un ami, hélas disparu, avait été amputé d'une jambe à hauteur du genou. "Il n'y a que sur une plage naturiste (pas celle du Cap d'Agde !) que je ne suis pas considéré comme une bête curieuse" me disait-il. Nous traînons une grande honte du corps, pour le plus grand bonheur des fabricants de maillots et autres !