This is DDupagne's Typepad Profile.
Join Typepad and start following DDupagne's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
DDupagne
Recent Activity
Bonjour Hervé, Je me suis abonné à S & PS car je trouvais la démarche louable. J'y ai lu de très bonnes choses. Malheureusement, ce positionnement critique nécessite d'être irréprochable (bien plus encore que ceux qu'on critique), or j'y ai lu des âneries, dans des domaines que je connais bien, non signés, et je me suis désabonné. C'est vraiment dommage, car il y a une attente pour ce regard critique sur la pensée unique ou "politicoscientifiquement correcte"
Ce qui est surtout inquiétant, c'est que la subjectivité du meta-analyseur dans ses choix, associée au biais de publication (ne sont publiées que les études positives) enlèvent beaucoup de valeur à ces publications, souvent considérées à tort comme d'un niveau de preuve élevé.
Bonjour Hervé, Les faits ne sont pas difficile à évaluer, l'étude Regulate est accablante. Je suis très surpris que tu te laisses impressionner par les rodomontades de Bardet, qui fait partie des aveugles soumis à une dissonance cognitive douloureuse. Le groupe SERVIER n'a quasiment sorti que des merdes et a plus compté sur la prévarication que sur la science pour les promouvoir. Ses méthodes faisaient peur. C'est le seul groupe pharmaceutique que j'hésitais à attaquer avant 2009 car je craignais pour ma vie. Je ne plaisante pas. Quand on fait des enquêtes aussi fouillées avant d'embaucher quelqu'un, c'est que l'on a beaucoup de choses à cacher. Je pense que tu te sentiras très mal d'avoir écrit ces lignes quand le procès aura mis à jour l'horreur de cette histoire. Le débat sur le nombre de morts ne prendra jamais fin, mais il me rappelle d'autres domaines où le nombre de morts a aussi été contesté. C'est à gerber. Ne te commets pas là-dedans.
N'oublie quand même pas que Google a fondé son algorithme sur un facteur d'impact (le PageRank), qualifié par Chris Anderson de mariage entre l'anarchie et la science, avec le succès que l'on sait. L'avenir du ranking des publications repose sur des algorithmes inspirés du facteur d'impact. Il faut juste trouver le bons, et SURTOUT, les garder secrets !
C'est très impressionnant de bêtise, de liens d'intérêts suintants, et d'une certaine forme de stupidité des élites. Laissons les fumeurs fumer et mourir, dans le doute. Tu as bien fait de garder ça au chaud, dans quelques années, on se demandera qui avait bien pu pondre une connerie pareille.
Bonjour Hervé, Tu parles de chasse au sorcières. Tu veux apparemment parler de la chasse aux experts ayant trop de conflits d'intérêts. Or, il me semble que c'est justement faute de cette chasse que nos recommandations sont si médiocres, comme l'a montré Louis-Adrien Delarue dans une thèse mémorable http://www.voixmedicales.fr/2011/08/27/les-recommandations-pour-la-pratique-clinique-elaborees-par-les-autorites-sanitaires-francaises-sont-elles-sous-influence-industrielle-a-propos-de-trois-classes-therapeutiques-these-l-a-delarue/ Personnellement, je crois surtout aux conférences de consensus. http://www.atoute.org/n/article/rendez-nous-nos-conferences-de.html Elles donnent, dans mon expérience, les meilleurs résultats, justement car les experts n'y sont pas tout-puissants.
Apparemment, le bon prix actuel est tout simplement le maximum que l'éditeur se sent capable de soutirer à ses abonnés. L'augmentation anormale du prix par rapport à celui de la vie en est la preuve. Il en est de même au cinéma : la vente de DVD permettant de multiplier par 5 les revenus des films, ceux-ci ont multiplié leur budget dans les mêmes proportions, et ne peuvent plus se suffire des revenus liés à la diffusion en salle (alors que celle-ci augmente toujours). Pourtant, les meilleurs films du XXe siècle ont été réalisés sans revenus autres que la diffusion en salle.
Merci pour ce regard décapant. Je voudrais juste préciser le point de vue que tu cites et qui pourrait être mal interprété : voir ici En fait, les données de santé ont vocation à rester confidentielles pour la majorité d'entre-nous, mais pas forcément plus que nos idées politiques ou notre orientation sexuelle.
Bravo Pierre, bravo Serge. Ca c'est intelligent. On attendait ça avec impatience. Laissez les autres croire qu'il est préférable de gonfler le torses dans des kermesses sponsorisées par Mc Do, Sanofi ou Coca-cola. C'est de ce genre de travail dont nous avons besoin, c'est ça qui fait honneur à la MG française. Je me souviens avoir, en 2004, interpellé la HAS(ANDEM) au MEDEC pour lui demander si elle envisageait de traduire des recommandations internationales. La réponse avait été à la fois typique et désespérante : "Oui, nous allons traduire nos recommandations en anglais" ... Etape suivante : s'investir massivement dans Wikipedia ? L'avenir de l'information santé est là.
Bonjour Denise, Merci pour ces informations. Je ne suis pas étonné comme tu l'imagines. Je rappelle ton article de 2004 http://www.mmt-fr.org/article131.html et le mois de mai arrive ! Le SCR présente donc sur le DMP l'énorme avantage de contenir une information structurée. Car un "tas" de documents, comme le DMP, est bien fastidieux à lire, surtout pour les patients "lourds" pour lesquels il est le plus utile. Donc, même sous cette forme structurée, il n'a pas convaincu les médecins anglais. Comme tu le signales, on ne s'approprie les outils que si on a participé activement à leur élaboration. Et encore ! Les médecins n'utilisent les produits électroniques que si ceux-ci apportent un gain de temps ou d'argent immédiat, comme tout le monde. Peu de gens sont prêts à perdre du temps pour "la beauté de l'art" ou une hypothétique sécurité. En fait, j'irais, avec Philippe Ameline, plus loin que toi : le DMP marchera quand il sera créé par les médecins où les patients eux-mêmes. Et je penche plutôt pour les patients. Et en effet, en attendant la mise en place de cette nécessaire subsidiarité, le DMP ne fait que démontrer les incohérences du système, par exemple le délai invraisemblable entre la sortie du malade de l'hôpital et la création du compte-rendu d'hospitalisation.
Bonjour Denise, Les anglais ont-il expliqué aux français pourquoi ils avaient abandonné leur projet de DMP, pourtant assez avancé ? Il manque la référence de l'étude citée (WSD) dont les résultats paraissent surprenants.
@Cathcoste : je découvre votre blog à l'occasion de votre commentaire. Félicitations ! Au passage, je présente mes excuses pour la qualité du son. La Webcam que j'avais préparée n'a pas voulu marcher avec Skype.
DDupagne is now following The Typepad Team
Jan 27, 2012