This is Florence Trocmé's Typepad Profile.
Join Typepad and start following Florence Trocmé's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
Florence Trocmé
Recent Activity
Image
Il est des choses qui blessent l’âme quand la mémoire les fait resurgir. Chaque fois qu’on y repense, c’est la gorge serrée. Quand on les dit, c’est pire encore, car elles engendrent peu à peu, si on cherche à les faire partager par ceux qui les écoutent, qui tendent leur visage, qui attendent ce qu’on va dire, une peine ou, du moins, un embarras qui les redoublent. Elles font un peu trembler les lèvres. La voix se casse. J’arrête de parler. Mais alors je commence d’écrire. Car on peut écrire ce qu’on n’est plus du tout en état de dire.... Continue reading
Posted 13 hours ago at Poezibao
« Des livres m’avaient fait comprendre que ce qui regarde autrui peut aussi me regarder moi, publier m’a implanté l’idée en miroir que ce qui me regarde peut en regarder d’autres. Je n’ai pas su voir qu’en acceptant la possibilité qu’un lecteur puisse devenir moi – et plus encore en promouvant des matières et manières exigeant cette identification – je deviendrais ce lecteur devenant moi et du même coup perdrais toute chance d’accéder à ce qui ne regarde pas, ni moi ni personne. » Poezibao propose dans ce feuilleton, conçu avec Philippe Grand, des extraits de son livre Appendice(s). A... Continue reading
Posted 14 hours ago at Poezibao
Image
Auxeméry avait proposé une série de poèmes de tous temps et toutes provenances pendant la période qui vient de s'achever. Quelques propositions seront encore publiées, quelque temps, à raison d'une à deux par semaine environ. Aujourd'hui Rémy de Gourmont (et André Breton) On peut ouvrir ce dossier par un simple clic sur ce lien. Continue reading
Posted 14 hours ago at Poezibao
Image
Poezibao tente de donner leur place aux livres parus juste avant le confinement, voire pendant. Par exemple Le poète du futur de Sophie Coiffier publié aux éditions Lanskine. Sophie Coiffier est docteur en arts plastiques et a enseigné pendant plusieurs années à l’Université de Paris 1, puis dirigé des mémoires de fin d’étude et animé des ateliers d’écriture à l’École nationale Supérieur de Création Industrielle (ENSCI) et à l’Université de Rennes 2. Aujourd’hui écrivain et chercheuse indépendante, elle participe à plusieurs projets d’exposition et de publication. Elle a publié Le Paradoxe de l’instant (2007), Les Ciels (220), Me and my... Continue reading
Posted 15 hours ago at Poezibao
Image
Les articles parus dans Poezibao cette semaine : Une nouvelle disparition à déplorer : (Disparition) Albert Memmi Trois nouveaux épisodes dans le feuilleton de Philippe Grand : (Feuilleton) Appendice(s) de Philippe Grand, 4 (Feuilleton) Appendice(s) de Philippe Grand, 5 (Feuilleton) Appendice(s) de Philippe Grand, 6 Deux notes de lecture : (Note de lecture) Un versant l'autre, d'Esther Tellermann, par Patrick Née (Note de lecture) Serge Núñez Tolin, Près de la goutte d'eau sous une pluie drue, par Marc Wetzel Dans l’anthologie permanente : (Anthologie permanente), Théophile de Viau, par Auxeméry (Anthologie permanente), Christian Bernard (Anthologie permanente), Jean-René Lassalle, Mantraprintemps Hölderlin... Continue reading
Posted 2 days ago at Poezibao
Image
Les livres et revues reçus par Poezibao cette semaine. Lucien Suel, La Justification de l'Abbé Lemire, Faï Fioc, 2020, 11€ Pierre Dhainaut, Une porte après l'autre après l'autre suivi de Quatre éléments plus un, Faï Fioc, 2020, 10€ Pierre Voélin, Les bois calmés, Fata Morgana, 2020 Pierre Voélin, Arches du vent, Fata Morgana, 2020 Sophie Coiffier, Le poète du futur, LansKine, 2020, 13€ Abel(le) Pez, ça bavarde les choses, dessins d'Yves Barré, préface de David Dumortier, Gros Textes, 2020, 10€ Alain Clastres, Eau donné, Unicité, 2020 Suf Marenda, Jours de manif. à L.A., Vanloo, 2020 Traduction : Elena Schwarz, Elégie... Continue reading
Posted 2 days ago at Poezibao
« Des livres m’avaient fait comprendre que ce qui regarde autrui peut aussi me regarder moi, publier m’a implanté l’idée en miroir que ce qui me regarde peut en regarder d’autres. Je n’ai pas su voir qu’en acceptant la possibilité qu’un lecteur puisse devenir moi – et plus encore en promouvant des matières et manières exigeant cette identification – je deviendrais ce lecteur devenant moi et du même coup perdrais toute chance d’accéder à ce qui ne regarde pas, ni moi ni personne. » Poezibao propose dans ce feuilleton, conçu avec Philippe Grand, des extraits de son livre Appendice(s). A... Continue reading
Posted 3 days ago at Poezibao
Image
L'étrange titre de ce recueil résume la finesse de l'œuvre, et la justesse de son auteur. "Sous une pluie drue", ce sont les choses comme elles nous arrivent : leur événement nous surplombe et nous contient. Le réel nous douche. "Près de la goutte d'eau", ce sont les choses comme nous les approchons et observons : leur substance est objet de libre examen et jauge. Nous nous faufilons à loisir dans les structures, les fonctions, les dimensions et les interférences de ce même réel. Le titre dit donc que la présence humaine est toujours simultanément les deux, passive et transie... Continue reading
Posted 3 days ago at Poezibao
Image
Double objectif avec cette parution de « l’anthologie permanente » : attirer l’attention sur un très intéressant travail poétique de Jean-René Lassalle, Mantraprintemps Hölderlin. Et dans le même temps, signaler la parution du numéro 25 de la revue en ligne Catastrophes, que l’on peut consulter en suivant ce lien. Poezibao propose ici l’introduction aux poèmes de Jean-René Lassalle, à découvrir directement sur le site de la revue, en suivant ce lien. Mantraprintemps Hölderlin est un cycle de neuf poèmes multilingues dont chacun a la structure : a' A B C D d' La partie centrale ABCD évoque un quatuor à... Continue reading
Posted 3 days ago at Poezibao
« Des livres m’avaient fait comprendre que ce qui regarde autrui peut aussi me regarder moi, publier m’a implanté l’idée en miroir que ce qui me regarde peut en regarder d’autres. Je n’ai pas su voir qu’en acceptant la possibilité qu’un lecteur puisse devenir moi – et plus encore en promouvant des matières et manières exigeant cette identification – je deviendrais ce lecteur devenant moi et du même coup perdrais toute chance d’accéder à ce qui ne regarde pas, ni moi ni personne. » Poezibao propose dans ce feuilleton, conçu avec Philippe Grand, des extraits de son livre Appendice(s). A... Continue reading
Posted 5 days ago at Poezibao
Image
Les éditions Walden n press ont publié les numéros 46, 47, 48 et 49 de « Trémas », tous quatre consacrés à Christian Bernard, respectivement Minute, L’Angle mort, Description d’une image, et Écrans de veille. 3. Ressac de l’âge Si obsolètes ou risibles soient-ils (me) manquent les mots et l’émo tion des choses ces vieilles lunes qui parfumaient l’haleine du papier Sans la splendeur la poésie a pris son deuil reluque les travelos dans le métro et ne s'enivre plus des giboulées de pâmoison Qui a baisé Laura Palmer qui a éteint les prunelles brûlées de curiosité la voie lactée... Continue reading
Posted 5 days ago at Poezibao
Image
Le site en-attendant-nadeau.fr fait savoir le décès d'Albert Memmi : "Albert Memmi, né à Tunis en 1920 et mort ce 22 mai à Paris, aura vécu un siècle de combats anti-coloniaux. L’auteur de Portrait du colonisé, Portrait du colonisateur et de L’Homme dominé a observé son pays natal pendant la guerre puis à son indépendance, dans des carnets lus par Albert Bensoussan. Son journal intime, commencé en 1936 et exploré par le chercheur Guy Dugas, reste à publier." Image : Albert Memmi par Claude Truong-Ngoc (1982) Continue reading
Posted 6 days ago at Poezibao
Image
Patrick Née a proposé à Poezibao cette longue étude, très fouillée, sur le dernier livre d'Esther Tellerman, Un versant l'autre, en avant-première de sa publication en 2021 dans le n° 11 de la revue Place de la Sorbonne. Elle est ici proposée au format PDF à ouvrir d'un simple clic sur ce lien. Esther Tellermann, Un versant l'autre, Flammarion, 2019, 154 p., 18€. Continue reading
Posted 7 days ago at Poezibao
« Des livres m’avaient fait comprendre que ce qui regarde autrui peut aussi me regarder moi, publier m’a implanté l’idée en miroir que ce qui me regarde peut en regarder d’autres. Je n’ai pas su voir qu’en acceptant la possibilité qu’un lecteur puisse devenir moi – et plus encore en promouvant des matières et manières exigeant cette identification – je deviendrais ce lecteur devenant moi et du même coup perdrais toute chance d’accéder à ce qui ne regarde pas, ni moi ni personne. » Poezibao propose dans ce feuilleton, conçu avec Philippe Grand, des extraits de son livre Appendice(s). A... Continue reading
Posted 7 days ago at Poezibao
Image
Auxeméry avait proposé une série de poèmes de tous temps et toutes provenances pendant la période qui vient de s'achever. Quelques propositions seront encore publiées, à raison d'une par semaine environ. Aujourd'hui Théophile de Viau. On peut ouvrir ce dossier par un simple clic sur ce lien. Continue reading
Posted 7 days ago at Poezibao
Image
Les articles parus cette semaine dans Poezibao Un nouveau feuilleton, Appendice(s), de Philippe Grand : (Feuilleton) Appendice(s) de Philippe Grand, 1 (Feuilleton) Appendice(s) de Philippe Grand, 2 (Feuilleton) Appendice(s) de Philippe Grand, 3 Deux « échos », de Siegfried Plümper-Hüttenbrink et Claude Minière : (Echos) Siegfried Plümper-Hüttenbrink, Annotations & Citations, 6, Quelques notes en écho à Hubert Lucot (Echos) Claude Minière, Commentaire, après une lecture de Julien Starck La disparition de Salah Stétié et celle de Gemma Salem : (Disparitions) Salah Stétié et Gemma Salem (Hommage) à Salah Stétié, par Béatrice Bonhomme Dans l’anthologie permanente : (Anthologie permanente), Patrick Beurard-Valdoye,... Continue reading
Posted May 23, 2020 at Poezibao
Image
Les douze livres et revues reçus par Poezibao cette semaine Franck Villain, Saisi par l'hiver, Po&psy, Erès, 2020, 12€ Martine Audet, rêve sur rêve, dessins d'Alexandre Hollan, La tête à l'envers, 2020, 6€ Claude Vercey, Rhône, estampes infographiques de Jean-Cyrille Etourneaud, Cahier des passerelles n° 43, 2020, 5€ Catherine Andrieu, parce que j'ai peint mes vitres en noir, petite anthologie poétique suivie d'un entretiena avec l'auteur, Rafael de Surtis, 2020, 15€ Claire Raphaël, Par nos montages, Encres vives, 2020, 6,10€ Traductions : Susette Gontard, la Diotima de Hölderlin, poèmes, lettres témoignages, édition d'Adolf Beck, traduction, présentation et notes de Thomas... Continue reading
Posted May 23, 2020 at Poezibao
Image
Béatrice Bonhomme a bien connu Salah Stétié, qui vient de disparaître ce 19 mai 2020 à l'âge de 91 ans. Elle rend ici hommage à celui qu'elle a connu dès 1995. Cet hommage est publié ici au format PDF à ouvrir d'un simple clic sur ce lien. On peut lire dans Poezibao le numéro de Nu(e) que Béatrice Bonhomme a consacré à Salah Stétié, il y a peu et auquel elle fait allusion dans le texte de son hommage. Continue reading
Posted May 22, 2020 at Poezibao
Image
A l'occasion de la publication de nouvelles traductions d'un florilège de textes de Katherine Mansfield à retrouver ici*, Luc Arnault a proposé à Poezibao deux poèmes inédits de l’auteur d’origine néo-zélandaise. On peut les découvrir en cliquant sur ce lien. Luc Arnault prépare actuellement une anthologie de poésie néo-zélandaise. *sur le site des éditions Rue Saint Ambroise, cliquer sur "Mansfield". On peut ensuite feuilleter le livre de nouvelles et en écouter certaines en lecture à voix haute. Continue reading
Posted May 22, 2020 at Poezibao
Claude Minière a proposé à Poezibao ces notes en écho au grand texte de Julien Starck autour d’un livre de François Leperlier : Commentaire Nous aurons bientôt plus de définitions de la poésie que de poésies. Revient-on par là à l’époque de l’Idéalisme allemand (les frères Schelling, Novalis) où la philosophie (Hegel) s’imposait comme maîtresse de la poésie ? Revient-on au Surréalisme, pour lequel le poème était principalement création d’images ? La poésie est un fait de langue, qui atteint la langue, un acte dans la langue où celle-ci, par chance, par une « frappe heureuse » est portée à... Continue reading
Posted May 22, 2020 at Poezibao
Image
Annotations et citations* (5). Quelques notes en écho à Hubert Lucot. * Nombre d’écrivains hésitent à faire part de la méthode dont ils usent pour parvenir à écrire. Raymond Roussel s’y est risqué en s’expliquant à lui-même comment il en est venu à écrire certains de ses livres. Mais cela n’a pas fait avancer le Schmilblick, même si Marcel Bénabou a tenté en véritable oulipien de vouloir s’expliquer méthodiquement pourquoi il n’a écrit aucun de ses livres. Et on a tout lieu de supposer que la plupart de ceux qui se mêlent d’écrire, s’abstiennent de vouloir s’improviser en exégète de... Continue reading
Posted May 22, 2020 at Poezibao
« Des livres m’avaient fait comprendre que ce qui regarde autrui peut aussi me regarder moi, publier m’a implanté l’idée en miroir que ce qui me regarde peut en regarder d’autres. Je n’ai pas su voir qu’en acceptant la possibilité qu’un lecteur puisse devenir moi – et plus encore en promouvant des matières et manières exigeant cette identification – je deviendrais ce lecteur devenant moi et du même coup perdrais toute chance d’accéder à ce qui ne regarde pas, ni moi ni personne. » Poezibao propose dans ce feuilleton, conçu avec Philippe Grand, des extraits de son livre Appendice(s). A... Continue reading
Posted May 22, 2020 at Poezibao
Image
Deux disparitions ont été portées à la connaissance de Poezibao, celle du poète franco-libanais Salah Stétié, ce 19 mai 2020 à l'âge de 91 ans et celle de l'écrivain Gemma Salem, écrivaine suisse d'origine vaudoise, à Vienne, ce 20 mai 2020. Concernant Salah Stétié, on peut lire cet article du journal L'Orient le jour. Concernant Gemma Salem, on peut lire cet article de Wikipédia, qui rappelle notamment sa passion pour l'Autriche et pour Thomas Bernhard, qui est au centre du livre publié chez Arléa en 2019, Où sont ceux que ton coeur aime. Lire une note de lecture d'Isabelle Baladine... Continue reading
Posted May 21, 2020 at Poezibao
Auxeméry avait proposé une série de poèmes de tous temps et toutes provenances pendant la période qui vient de s'achever. Quelques propositions seront encore publiées, à raison d'une par semaine environ. Aujourd'hui Baudelaire. Sur le thème "Le joujou du pauvre". On peut ouvrir ce dossier par un simple clic sur ce lien Continue reading
Posted May 20, 2020 at Poezibao
« Des livres m’avaient fait comprendre que ce qui regarde autrui peut aussi me regarder moi, publier m’a implanté l’idée en miroir que ce qui me regarde peut en regarder d’autres. Je n’ai pas su voir qu’en acceptant la possibilité qu’un lecteur puisse devenir moi – et plus encore en promouvant des matières et manières exigeant cette identification – je deviendrais ce lecteur devenant moi et du même coup perdrais toute chance d’accéder à ce qui ne regarde pas, ni moi ni personne. » Poezibao propose dans ce feuilleton, conçu avec Philippe Grand, des extraits de son livre Appendice(s). A... Continue reading
Posted May 20, 2020 at Poezibao