This is Florence Trocmé's Typepad Profile.
Join Typepad and start following Florence Trocmé's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
Florence Trocmé
Recent Activity
Image
Hester Knibbe ou la poésie comme exhumation C’est une langue envoûtante, du moins heureusement déstabilisante, que celle d’Hester Knibbe, née en 1946 aux Pays-Bas et aujourd’hui l’une des figures majeures de la poésie de langue néerlandaise. Son dernier recueil, Archaïques les animaux, publié par les éditions Unes dans une belle traduction de Kim Andringa et Daniel Cunin, permet au lecteur d’en goûter toute la saveur. Langue qui, dans une dense économie, mêle le solennel au quotidien, le mythologique au contemporain, l’alliance (la première et la nouvelle) à l’extrême solitude. Langue qui interroge le destin de l’homme, le cherche entre les... Continue reading
Posted 15 hours ago at Poezibao
Image
Évènement éditorial : Les éditions Les Cahiers publient Écrits complets de Laure Les Écrits complets rassemble en un seul volume l’ensemble des écrits de Laure, parus depuis 1978 en différents volumes et dont certains sont désormais épuisés. Il s’agit de rendre à ces textes la place qui est la leur dans le paysage littéraire, en les redonnant à lire dans leur état le plus proche possible de l’original, afin de redonner à Laure la place qui est la sienne : celle d’un écrivain majeur du XXe siècle. Cette édition des Écrits complets de Laure est établie par deux spécialistes de... Continue reading
Posted 15 hours ago at Poezibao
Image
Bramante, poète ? On connaît, sans doute, mieux Bramante pour son œuvre architecturale : le tempietto de San Piero Montorio à Rome, ou, à Milan, Santa Maria presso San Satiro, ou l’église jouxtant le cloître de Santa Maria delle Grazie, là où Vinci peignit la Cène. On le sait, peut-être, aussi peintre par son Christ à la Colonne du musée de la Brera. Mais poète ? L’œuvre est négligeable, semble-t-il, tant elle est mince : 25 sonnets écrits. À peine un livre. Quelque chose comme une distraction de dilettante, un doux loisir, quand Michel-Ange, parmi d’autres, écrira, lui, un vrai... Continue reading
Posted 2 days ago at Poezibao
Image
Joël Baqué publie Ruche aux éditions Eric Pesty (...) le souvenir d’un Messiaen en imperméable notant les intervalles de chants menus Plan d’urbanisme avec vie de quartier copiée- collée, textures empruntées aux bétons vieillis (vus de très près), signalisations provisoires, aussi. Une approche quasi tactile préside au succès de ce pari un peu désespéré, proposer une extrême rigueur sans déchirer le seuil d’acceptation (ex. figer le rictus d’un chat du Cheshire en phase continûment terminale, animal fictionnel conforme aux techniques d’assemblage les plus éprouvées Certains machines d’horlogerie à crans minutieux sollicitent une roideur du geste. Aussi aimons-nous cette liturgie finement... Continue reading
Posted 2 days ago at Poezibao
Image
Tel de nos derniers bardes aujourd’hui nous parle, en douze chapitres, des rapports de la nature du vers à la physique quantique, et de ceux de l’entropie de l’univers à celle de notre langue en son fatal destin, qu’anticipa, à haute époque, l’émergence d’un dodécasyllabe où le « françois » en devenir programmait, nous montre-t-on, une montée en perfection nécessairement appelée à désagrégation, avec celle dudit mètre, aux alentours de 1854. Le poète Jacques Réda n’ignore rien de la cosmologie contemporaine à l’usage des gens cultivés, non plus que des avatars du chat de Schrödinger, ie. de l’indécidabilité quantique de... Continue reading
Posted 4 days ago at Poezibao
Image
Si décousu serait un livre-miroir que l’on promènerait le long d’un chemin, celui d’un fragment de vie qui s’étendrait sur une trentaine d’années. Un miroir qui réfléchirait les paysages certes, mais aussi le corps et l’esprit — l’âme unifiée, vibrante et consciente, de celui qui tient cet objet réfléchissant. Ce miroir éclairerait des œuvres picturales auxquelles le lecteur n’a pas accès, il saisirait des souvenirs et des images, des sensations et des expériences que la mémoire n’aurait pas tout à fait perdus. Or ce miroir est devenu un livre de papier réunissant différents textes parus en revues ou en plaquettes,... Continue reading
Posted 4 days ago at Poezibao
Image
Virginie Poitrasson publie Une position qui est une position qui en est une autre aux éditions LansKine. Une position qui est une position qui en est une autre Raconter une position c'est un peu la trouver. Une place à prendre, que l'on voudrait acquise. Il y a eu ce rêve. Dans un rêve on a toujours une position plus extraordinaire. Cette fois-ci, je me trouvais en Irlande, dans un petit village portuaire, au milieu d'un brouillard soit léger, mais suffisamment humide. Une petite anse abritée et entourée de maisons de briques colorées donnant toutes sur une mer grise et comme... Continue reading
Posted 4 days ago at Poezibao
Image
Onze nouveaux articles dans Poezibao. On peut lire aussi plusieurs nouveaux articles dans Muzibao et une nouvelle parution du Flotoir, avec notamment Christian Prigent, Herta Müller, Peter Handke, GA Goldschmidt, Akira Mizubayashi, Gemma Salem, Walter Benjamin, etc. Mise en ligne de la revue Nu(e), numéro 70, consacré à Valérie Rouzeau. On peut la lire intégralement sur le site. (Revue) Nu(e), n°70, Valérie Rouzeau Le feuilleton, avec une nouvelle « Enquête » de Siegfried Plümper-Hüttenbrink (Feuilleton) Enquêtes, par Siegfried Plümper-Hüttenbrink, #5, Spectographie Les notes de lecture : (Note de lecture), Giorgio Manganelli, La Crèche, par Marc Blanchet (Note de lecture), Shijing,... Continue reading
Posted 6 days ago at Poezibao
Image
Les vingt livres et revues reçus par Poezibao cette semaine : Laure, Ecrits complets, édition établie et annotée par Marianne Berissi et Anne Roche, postface de Jérôme Peignot, Editions les Cahiers, 2019, 39€ Collectif, Le Système périodique des éléments, Invenit, 2019, 35€ Joël Baqué, Ruche, Eric Pesty éditeur, 2019, 9€ Rémi Bouthonnier, Lire serait voir l'intérieur du déplacement, Eric Pesty éditeur, 2019, 9€ Christine Jeanney, Münri, Abrüpt, 2019, 8,50€ Collectif, Ritournelles, 20 ans de création littéraire transversale, Le Bleu du ciel, 2019, 20€ Flora Souchier, Sortie de route (Prix de la vocation), Cheyne Éditeur, 2019, 16€ Dominique Loreau, Motus, Alentours,... Continue reading
Posted 6 days ago at Poezibao
Posted 7 days ago at L e f l o t o i r
Image
Cette parution est disponible en version PDF, à ouvrir d'un simple clic sur ce lien. Fernando Pessoa Très belle note de lecture d’Isabelle Howald à propos de Poèmes jamais assemblés d’Alberto Caeiro de Pessoa. Sur le site de l’éditeur, je relève cet extrait : J'accepte, c'est mon caractère. Je suis né comme tout le monde, sujet aux erreurs et aux défauts, Mais jamais à l'erreur de vouloir chercher à trop comprendre, Jamais à l'erreur de ne vouloir comprendre que par l'intelligence, Jamais au défaut d'exiger du monde Qu'il soit autre chose que le monde. Bien vu Christian Prigent, la dent... Continue reading
Posted 7 days ago at L e f l o t o i r
Image
Poezibao héberge désormais la revue NU(e). Celle-ci est proposée au format PDF, facile à enregistrer ou à imprimer et à ouvrir d’un simple clic. Le numéro 70, cinquième publication au format électronique, est consacré à Valérie Rouzeau. On peut le télécharger (gratuitement) par un simple clic sur ce lien. (L'ouverture peut prendre un peu de temps). NU(e) Numéro 70 Numéro coordonné par Régis Lefort avec la collaboration de Béatrice Bonhomme et Danielle Pastor Sommaire du numéro Régis Lefort Introduction Valérie Rouzeau Entretien avec Régis Lefort Témoignages Jean-Pascal Dubost L’œuvre pré-Pas revoir de Valérie Rouzeau Louis Dubost Pas revoir, la «... Continue reading
Posted 7 days ago at Poezibao
Image
On peut éloigner ce livre pour les mêmes raisons qu’il nous attire. Décédée à vingt-sept ans d’une crise cardiaque, en 1994, Béatrice Douvre était arrivée jusqu’à nous en 2000 par la publication aux éditions Voix d’encre de son Œuvre poétique (préface de Philippe Jaccottet). Les éditions La Coopérative nous proposent de découvrir Journal de Belfort, ouvrage inédit en quatre parties : Belfort, journal, des Poèmes en prose, qui les suivent chronologiquement, comme chaque section, et s’inscrivent dans l’écriture de ce qui les précède, un second journal, Passante du péril, journal d’une anorexique, très différent, enfin Derniers poèmes, l’ensemble se concluant... Continue reading
Posted 7 days ago at Poezibao
Image
L’éditeur François Heusbourg des éditions Unes a eu la bonne idée de confier à plusieurs des auteurs de son catalogue le soin de rédiger une postface à un choix de poèmes d’Emily Dickinson, traduits par Heusbourg lui-même. Après Caroline Sagot Duvauroux et Maxime Hortense Pascal, c’est Flora Bonfanti qui se prête à l’exercice. La sélection de poèmes porte sur l’année 1864 qui s’inscrit dans une séquence abondante (1862-1865) pour la poète mais pendant laquelle sa production marque le pas cette année-là, sans doute parce qu’Emily Dickinson vit alors des conditions peu favorables : un séjour de sept mois à Boston... Continue reading
Posted 7 days ago at Poezibao
Image
Les éditions Unes publient Un ciel étranger d’Emily Dickinson, dans une traduction de François Heusbourg. On peut lire cette note de lecture du livre par Laurent Albarracin. Le vent a commencé à secouer l'Herbe Avec des mélodies sinistres et basses — Il a lancé une Menace à la Terre — Une autre, au Ciel — Les Feuilles se sont détachées des Arbres Et dispersées dans tous les sens — La Poussière s'est rassemblée comme les Mains Et a jeté la Route au loin — Les Chariots ont accéléré dans les rues Le Tonnerre s'est hâté lentement — L'Éclair a révélé... Continue reading
Posted 7 days ago at Poezibao
Image
Les Noces de Figaro par Jérémie Rhorer (direction) et James Gray (mise en scène) au Théâtre des Champs-Élysées du 26 novembre au 8 décembre 2019 « Ma tête et mes mains sont tellement prises par le troisième acte qu’il n’y aurait rien de miraculeux si j’étais moi-même transformé en un... Continue reading
Posted Dec 5, 2019 at Muzibao
Image
Isidore Ducasse ne connaissait pas les Chinois quand il écrivait ce paragraphe des Poésies : « Nous croyons ne pas pouvoir séparer notre intérêt de celui de l’humanité, ne pas médire du genre sans nous commettre nous-mêmes. Cette vanité ridicule a rempli des livres d’hymnes en faveur de la nature ». La sphère culturelle au fondement de la littérature chinoise classique nous demeure étrangère, ou, du moins, difficilement accessible. Pour nous aider à pénétrer cette « sphère », le Shijing édité par le corridor bleu est un excellent vade-mecum. Dans son Introduction, l’intelligent sinologue Ivan Rudivitch nous avertit : «... Continue reading
Posted Dec 4, 2019 at Poezibao
Image
Etre en temps de guerre (extraits) Ne rien dire, rien faire, marquer un temps d’arrêt, ployer, se redresser, se faire un reproche, être debout, aller à la fenêtre, dans le mouvement changer d’avis, retourner à sa chaise, encore être debout, aller à la salle de bain, fermer la porte, ouvrir ensuite la porte, aller à la cuisine, ni manger ni boire, retourner à la table, être lasse, tenter quelques pas sur le tapis, se rapprocher de la cheminée, la regarder, la trouver terne, tourner à gauche jusqu’à la porte principale, revenir à la pièce, hésiter, continuer, juste un peu, un... Continue reading
Posted Dec 4, 2019 at Poezibao
Image
Poezibao remercie vivement Philippe Fumery qui lui a proposé ce texte pour les « notes sur la création », à l’occasion du quinzième anniversaire du site. Dans son recueil de nouvelles intitulé « Les volatiles de Fra Angelico », paru chez Gallimard en 2018 dans la traduction de Bernard Comment, Antonio Tabucchi reprend cette réflexion d’un compositeur portugais qui lui est contemporain : « Et à ce propos vous me permettrez de citer une affirmation du compositeur Emmanuel Nunes que j’ai eu la chance d’écouter récemment en Europe : « Sur cette route infinie, qui les unit, furent bâties deux... Continue reading
Posted Dec 2, 2019 at Poezibao
Image
ENQUÊTE (5) SPECTROGRAPHIE Le monde n’a pas d’envers, sauf derrière nos yeux : ce retournement s’appelle la vision. Mais chacun lui préfère la vue, qui remet les choses à l’endroit. Bernard Noël Vision. À l’ère du numérique on a vite fait d’oublier que la photographie fut à son origine un acte funéraire pour se concilier les ombres et reflets de toutes choses. Aux yeux de certains elle s’avérait même un acte impie, attentant au sacro-saint Mystère de l’Incarnation, alors que d’autres prisaient en elle de vagues relents spirites. Et il est vrai qu’une photographie peut nous revenir parfois de fort... Continue reading
Posted Dec 2, 2019 at Poezibao
Image
Degas et l’Opéra Degas (1834-1917) : un « personnage singulier, grand et sévère artiste, essentiellement volontaire, d’intelligence rare, vive, fine, inquiète ; qui cachait sous l’absolu des opinions et la rigueur des jugements, je ne sais quel doute de soi-même et quel désespoir de se satisfaire, sentiments très amers et... Continue reading
Posted Dec 2, 2019 at Muzibao
Image
Une acidité préside à la venue des fêtes de Noël : celle que notre foi a ingérée puis combattue, sinon recrachée, une acidité due à un gavage à la fois consenti et nerveux, au milieu d’une profusion de cadeaux, elle-même enfouie sous les embrassades familiales. Cette angoisse ne saurait se définir comme une manifestation existentielle première, toutefois elle nous rappelle, comme l’inscrit au début de son livre La Crèche l’Italien Giorgio Manganelli, qu’à un certain moment de l’année « Noël est en chemin ». À partir de ce constat en effet amer, et dans la proximité des thèmes terrifiants, ou... Continue reading
Posted Dec 2, 2019 at Poezibao
Image
Les éditions Po&psy (Erès) publient La Lumière d’hier, un recueil de poèmes du grand poète roumain Lucian Blaga (1895-1961). Perspective Nuit. Sous les sphères, sous les mers, dorment les monades. Mondes comprimés, larmes silencieuses dans l'espace, dorment les monades. Leur mouvement - éloge du sommeil. Perspectivà Noapte. Subt sfere, subt marile, monadele dorm. Lumi comprimate, lacrimi fără de sunet în spaţiu, monadele dorm. Mişcarea lor – lauda somnului. Spectres et miroirs Les spectres n'aiment pas notre sphère où tant de bassesses se font sentir. Les spectres ne se sentent pas à leur place là où le hibou terrifiant ulule. Là... Continue reading
Posted Dec 2, 2019 at Poezibao
Image
Les Noces de Figaro par Jérémie Rhorer (direction) et James Gray (mise en scène) au Théâtre des Champs-Élysées du 26 novembre au 8 décembre 2019 L’Ouverture des Noces : l’effervescence faite musique ; c’est une Ouverture sans arrêt et que « n’alourdit aucun forte jusqu’à la coda », rappelle Dominique... Continue reading
Posted Nov 30, 2019 at Muzibao
Image
Les dix-neuf nouveaux articles publiés cette semaine dans Poezibao. On peut aussi lire plusieurs nouveaux articles dans Muzibao. Anniversaire : Poezibao fête aujourd’hui samedi 30 novembre 2019 ses quinze ans d’existence : (Evènements) Les quinze ans de Poezibao Une carte blanche : (Carte blanche) à Claude Minière : La critique de poésie Neuf notes de lecture : (Note de lecture), Pierre Dhainaut, Transferts de souffles, par Sabine Dewulf (Note de lecture), Michele Mari, Toi, sanglante enfance, par Marc Blanchet (Note de lecture), Véronique Daine, Amoureusement la gueule, par Isabelle Lévesque (Note de lecture), Marwan Hoss, Jours, par Frédéric Dieu (Note... Continue reading
Posted Nov 30, 2019 at Poezibao