This is Florence Trocmé's Typepad Profile.
Join Typepad and start following Florence Trocmé's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
Florence Trocmé
Recent Activity
Image
Suivre les mises en ligne de Poezibao : Poezibao informe ses lectrices et lecteurs abonnés, parfois depuis longtemps, au service « feedburner » qui leur permet de recevoir par mail chaque nouvelle parution de Poezibao, que Google annonce la fermeture de ce service. Poezibao a déjà averti certains de cette interruption, par un courriel, cette semaine. Depuis ce courrier, un nouveau service équivalent à feedburner a été découvert puis installé sur le site. Il s’appelle « follow.it » Il suffit de se rendre sur Poezibao (ceci est un lien cliquable qui mène directement sur la page d’accueil) et de mettre... Continue reading
Posted 6 hours ago at Poezibao
Image
Les livres reçus par Poezibao cette semaine : Marcel Migozzi, Il restera des étincelles, peintures de Serge Plagnol, texte liminaire de Marilyne Desbiolles, éditions Tipaza, 2021, 30€ Denise Le Dantec, Ô saisons, Editions des instants, 2021, 14€ André Suares, Vues sur Baudelaire, préface de Stéphane Barsacq, Editions des instants, 2021, 15€ Philippe Vigny, Les intempéries, Le Sot l'y laisse, 2021, 13€ Florence Saint-Roch, Rouge peau rouge, Le Castor Astral, 2021, 12€ Jean-Claude Leroy, Tu n'es pas un corps, encres de Gwenn Audic, Le Réalgar, 2021, 13€ Laurence Bourgeois, sacrifice, photographies de Ellie Davies, La tête à l'envers, 2021, 6€ Camille... Continue reading
Posted 7 hours ago at Poezibao
Image
Marc Blanchet et Isabelle Baladine Howald entretien autour du livre Le Pays (Editions La lettre volée) Cours camarade, le nouveau monde est derrière toi ! Le Pays de Marc Blanchet à La Lettre volée est un livre de poésie politique implacable. N’y cherchons pas quoi que ce soit de notre pays en particulier, d’une identité définie. Quoique… toute ressemblance ne serait pas totalement fortuite non plus, mais essayons de voir loin. Il s’agit plutôt de l’état du monde, l’état de l’intérieur du monde et de l’état exsangue des humains. On a dépassé colères et révoltes. L’utopie est derrière. Cours camarade... Continue reading
Posted yesterday at Poezibao
Image
Philippe Denis et les poètes du haï-ku La traduction semble être devenue de règle pour les poètes d’aujourd’hui. Certains d’entre eux ont d’abord publié des traductions — que le passage par elles, lié parfois à l’exil, ait été ou non pour eux la voie de la poésie. Pour d’autres, ce n’est que parvenus à la maturité de leur art qu’ils se sont trouvés dans cette relation des proximités nouvelles. C’est le cas pour Philippe Denis, et les alter ego qu’il s’est découverts en Emily Dickinson et dans les maîtres du haï-ku. Il a pu lire l’une et l’un des autres,... Continue reading
Posted yesterday at Poezibao
Image
Les éditions de l’Attente publient Remerciements de Guy Bennett, dans une traduction de l’américain de Frank Smith et de l’auteur. Attention : le livre sera en librairie le 9 juillet. NDLR : le principe de ces remerciements, listés souvent par les auteurs dans leurs livres, porté à son comble, avec beaucoup d’humour, des vues décapantes sur les usages littéraires, ceux des critiques, des amis, des lecteurs. Et aussi la manifestation de beaucoup de reconnaissance à tous ceux qui portent le travail d’écriture, les autres écrivains, les éditeurs, les amis, les lecteurs, etc. Une lecture jouissive et qui porte à conséquence.... Continue reading
Posted yesterday at Poezibao
Fondement “Was bleibet aber, stiften die Dichter” Hölderlin, Andenken, 1803 On médite le souvenir de la belle Garonne, des activités sur ses rives, on écrit : « Mais ce qui demeure, le fondent les poètes ». Peut-on encore nourrir cette assurance ? Peut-on encore entretenir cette pensée ? Il faut l’éprouver, j’en fais l’expérience lente en deux temps, trois mouvements : 1. Le poète fonde ce qui demeure 2. Le poème fonde le poète Comment cela se fait-il ? Le poème n’est pas un résultat, il n’est pas l’addition de ses mots, la somme de ses matériaux. Avant les lignes,... Continue reading
Posted 3 days ago at Poezibao
Image
Le numéro 73 de la revue NU(e) intitulé PoÈt(e)s est composé de huit ensembles poétiques, critiques et artistiques, ainsi que d’une étude plus générale. Ce numéro est le premier tome d’une série. Constituant un panorama de poètes femmes, il sera suivi de 4 autres tomes. Sommaire NU(e) Numéro 73 Numéro coordonné par Aude Préta-de Beaufort Aude Préta-de Beaufort, PoÈt(e)s : un projet Aude Préta-de Beaufort, Préface Dossiers Gabrielle Althen, • Critique : Claude Leroy • Artiste : Philippe Hélénon Marie-Claire Bancquart, • Critiques : Corinne Bayle et Anne Gourio • Artiste : Jean-Marc Chouvel Béatrice Bonhomme, • Critique : Michael... Continue reading
Posted 3 days ago at Poezibao
Image
« De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise mais enivrez-vous ! », écrit Baudelaire dans son Spleen de Paris : « Il faut être toujours ivre, tout est là ; c’est l’unique question. » Et c’est pour l’enivrement des sens que Jean-Pascal Dubost offre un livre à la fois gouteux et gouleyant. Le poème y est un vin succulent qu’il soit tiré du BIB ou d’un « Adhémar ». Il est ample (comme un vin harmonieux), ardent (comme un vin riche en alcool), aromatique (il laisse s’exhaler des arômes pénétrants comme ceux d’un vin fruité), boisé (comme... Continue reading
Posted 3 days ago at Poezibao
Image
Il y a d'abord la voix de Jacques Vincent, celle qui dit en public les textes des autres avec talent et générosité. Des textes lus régulièrement à voix haute avec une attention si singulière qu’elle sert souvent de révélateur pour leurs auteurs contemporains. Chaque semaine, avec la complicité de la librairie de Douarnenez L’ivraie -actif lieu d’accueil et de découverte des poètes et des écrivains-, nous sommes invités à retrouver les lectures de Jacques Vincent sur le site du collectif 30 minutes d'Insomnie. Et c’est cette même voix, alerte et attentive, qu'on retrouve dans "Les passagers", dernier recueil signé par... Continue reading
Posted 4 days ago at Poezibao
Image
Chant d’ouï-dire Voici qu’ils s’amenuisent et je veux les atteindre avant leur départ Non que je sache ce que je pourrais leur dire quand j’y serai Leurs chants ondoyant sous un ciel temporaire Tandis que je m’approche comme je le fais maintenant Bien que je n’arrive nulle part auprès d’où qu’ils soient Tourbillonnant dans la poussière fleurissante rêvant qu’ils ne sont pas Voici qu’ils s’amenuisent et je veux les atteindre avant leur départ Tout comme je voudrais m’atteindre avant qu’aussi je départe En fleur supplémentaire glissant vers le limon Quelles sont ces notes de musique ruisselant dans un ciel flamboyant... Continue reading
Posted 4 days ago at Poezibao
Image
On ne naît pas poète, on le devient Qu’une chose soit difficile doit nous être une raison de plus pour l’entreprendre. Rainer Maria Rilke, Notes sur la mélodie des choses Après les célébrissimes Lettres à un jeune poète, écrites par Rilke en réponse à celles de Franz Xaver Kappus, parues dans de nombreuses et différentes éditions, les Lettres à une jeune poétesse, inédites en français, viennent de paraître chez Bouquins, traduits et présentés par Jeanne Wagner et Alexandre Pateau. Il y a les points communs : deux jeunes gens s’essaient à la poésie et envoient d’eux-mêmes, à une quinzaine d’années... Continue reading
Posted 5 days ago at Poezibao
Image
Ces deux poèmes, extraits de Palabre avec les arbres (Corti, à paraître en novembre 2021) ont ici la forme d'une commémoration. Le premier est dédié au sculpteur Dani Karavan, qui a réalisé le Mémorial à Walter Benjamin (Portbou). Dani Karavan nous a quittés ce 29 mai. Ce poème fut écrit en plusieurs étapes suite à une marche de Banuyls à Portbou en juin1998. Le second marque le soixantième anniversaire de la mort de Carl Gustav Jung, le 6 juin 1961. Le même jour, sa voisine, la poète Hilda Doolittle, perdit la parole. Contrecarrant la volonté de H. D., événements comme... Continue reading
Posted 5 days ago at Poezibao
Image
Les Editions Alidades publient L’œil du cochon du poète irlandais Pat Boran. Au cimetière Une matinée si froide, k sol si complètement gelé, un gamin demande à sa mère comment les fossoyeurs pourront creuser un trou pour son ami. Elle sourit, il y a tout autour d'autres grandes personnes dans des voiles de buée, les fumerolles du soi, qui rappellent combien tout cela est dépourvu de substance : les grilles, les pierres tombales, le cheminement dans la forêt des dates vers cet endroit où le prêtre psalmodie les mains levées sous l'œil attentif d'enfants qui tremblent et d'angelots rondouillards en... Continue reading
Posted 5 days ago at Poezibao
Chaque semaine, un texte de Pierre le Pillouër, pour le soutenir et l’accompagner dans l’épreuve qu’il traverse. Merci à ceux qui ont envoyé des poèmes pour Pierre, mais ici l’objet c’est de rappeler que Pierre est poète et de publier ses poèmes. (ou autres textes). Dans une enquête sur l'héritage des poètes d'aujourd'hui en France paru dans Zone sensible n°3 (2015), Pierre Le Pillouër répond à Nelly Georges-Picot : Comment concevez-vous la poésie [...] ? Je considère la poésie actuelle d'une façon un peu minimaliste et apophatique, comme procède depuis longtemps le CNL : peut être considéré comme relevant du... Continue reading
Posted 5 days ago at Poezibao
Image
Les 18 articles publiés ces deux dernières semaines dans Poezibao Deux nouvelles disparitions à déplorer : (Disparition) Matthieu Messagier (Disparition) Friederike Mayröcker Un grand dossier d’hommage : (Hommage) à Jean-Jacques Viton (24 mai 1933-14 mars 2021) Une conversation critique autour de Philippe Jaccottet : (Conversation critique) 4. Philippe Jaccottet, par Marc Blanchet et Isabelle Baladine Howald Dans l’anthologie permanente : (Anthologie permanente) Gabrielle Althen, La fête invisible (Anthologie permanente) Claude Royet-Journoud, L'usage et les attributs du coeur (Anthologie permanente) Typhaine Garnier, Configures (Anthologie permanente) Cole Swensen, Poèmes à pied Les notes de lecture : (Note de lecture), Paola Pigani, La... Continue reading
Posted 7 days ago at Poezibao
Les 25 livres et revues reçus par Poezibao cette semaine Emmanuel Laugier, Poèmes du revoir américain et autres séries, Editions Unes, 2021, 16€ Antoine Emaz, Lichen, Lichen (réédition), Rehauts, 2021, 16€ Sylvie Fabre G., Nos voix persistent dans le noir, L'Herbe qui tremble, 2021, 15€ François de Cornière, Quelque chose de ce qui se passe, Le Castor Astral, 2021, 14€ François de Cornière, Boulevard de l'océan, Le Castor Astral, 2021, 9,90€ Geneviève Peigné, Ma mère n'a pas eu d'enfant, Editions des lisières, 2021, 18€ Foucauld Giuliani, Une promesse de lumière, lecture de Philippe Jaccottet, Editions du Club des poètes, 2021,... Continue reading
Posted 7 days ago at Poezibao
Image
L’histoire de l’ouvrage est présentée, de manière très précise, par Renaud Ego, dans la préface. Quand commence ce qu’il faut maintenant appeler le premier confinement en France (annoncé le 16 mars et en vigueur dès le lendemain), Bernard Moninot qui voit son exposition Ensecrètement à la Galerie Fournier se fermer quelques jours après son vernissage, se trouve dans son atelier de Château-Chalon, où il a commencé à dessiner à l’encre de Chine, « sur un papier Arches de 41 x 31 cm », un arbre par jour, d’après un « stock de photos collectées depuis des années, au cours de... Continue reading
Posted Jun 4, 2021 at Poezibao
Image
Poezibao apprend (merci à Laurent Margantin) la disparition de la poète autrichienne Friederike Mayröcker. Née en 1924, elle reçut le prix Büchner en 2001. Elle s'est éteinte vendredi à Vienne à l'âge de 96 ans. Elle a été publiée en France par l'Atelier de l'Agneau. La poète autrichienne esttrès présente sur le site Poezibao : bio-bibliographie, extrait 1, extrait 2, extrait 3 ,extrait 4 , extrait 5 (présentation de L’Asile des saints), brütt ou les jardins soupirants (parution), extrait 6, ext. 7, (Anthologie permanente) Friederike Mayröcker, extraits de "Scardanelli", (Note de lecture), Friederike Mayröcker, "Scardanelli", par Jean-Pascal Dubost Elle a... Continue reading
Posted Jun 4, 2021 at Poezibao
Image
Cole Swensen publie Poèmes à pied, traduction Maïtreyi et Nicolas Pesquès, Corti, 2021. Ce livre semble tisser le thème de la marche et celui du poème. En se plaçant sous l’égide de Borges avec cette étonnante citation en exergue : « Les pas d’une personne depuis sa naissance jusqu’au jour de sa mort tracent un dessin sur le temps qu’on ne peut imaginer. L’intelligence divine voit immédiatement la totalité de ce dessin, comme nous voyons un triangle. Ce dessin pourrait bien avoir une fonction spécifique dans l’économie de l’univers. » Wordsworth « Dorothy marche de Kendal à Grasmere et de... Continue reading
Posted Jun 4, 2021 at Poezibao
Image
Poezibao apprend la mort de Matthieu Messagier, à l’âge de 71 ans. On peut lire une note bio-bibliographique très complète ici. Il était né le 19 juillet 1949. Le périple de l’immobile a ceci de particulier qu’il dispose sa barque céleste face à son futur tranquille en tournant ostensiblement le dos aux carnets de ses doutes qui croyaient avoir le pouvoir de dresser l’itinéraire C’est comme si j’avais trop vécu ce que j’ai vécu comme si j’avais trop éclusé la moindre seconde qui m’ait été offerte in Renaud Ego, Matthieu Messagier, l’arpent du poème dépasse l’année-lumière, Jean-Michel Place/Poésie, 2002. Continue reading
Posted Jun 2, 2021 at Poezibao
Image
Epurée et tendue à l’extrême du dicible, la poésie de Marcel Migozzi explore, recueil après recueil, à l’orée du silence et avec une grande humilité, le noyau indéfinissable de sentiments et de sensations que les mots, par le recours au poème, ont pouvoir de célébrer pour conserver, légère comme un effleurement, la présence ténue des lieux et des êtres aimés et disparus. Assumant la dimension charnelle dans l’évocation du corps, notamment celui de la femme aimée et désirée, l’écriture n’égrène pas une litanie de souvenirs nostalgiques. Il ne s’agit pas de rendre hommage, comme le ferait une célébration à titre... Continue reading
Posted Jun 2, 2021 at Poezibao
Image
Peut-être que Cédric Le Penven est-il devenu, depuis une vingtaine d’années qu’on le suit, le poète moderne type. Il sait imbriquer dans un même ensemble littéraire les différentes strates qui composent sa vie d’homme. Il peut parler aussi bien de sa famille, sa femme et son fils, de ses activités, professeur et arboriculteur, de son enfance, de son vécu, de son chemin. Ça pourrait faire l’objet d’une biographie, ou d’un journal. Non, ce sont des pages de poésie, en versets somme toute, qui basculent sans cesse entre la narration la plus prosaïque parfois et la langue inspirée, dense et irriguée,... Continue reading
Posted Jun 2, 2021 at Poezibao
Image
Typhaine Garnier publie Configures aux éditions Lurlure. Au balcon arrière silence en barre du mou à la poupe point d’écoute oh la vache de nœud à l’estomac vent fraîchit merci au grain gitons collés en mode nuit coulisse à l’aise grâce au dégrippant miracle pétrole ras la lampe rideaux bout dehors borde louvoie godille choque et enfourne ! Ô l’tangage d’amour force six hissons la couette sept bras en demi-clés huit cuisses prise de ris que nos quilles éclatent ! trois patatras deux nœud à plat une goute de calva chute de centres en ronds sur table zéro cartes partons... Continue reading
Posted Jun 2, 2021 at Poezibao
Image
Conservation critique 4. Philippe Jaccottet Une réflexion à deux voix : voici ce que propose la nouvelle rubrique "Conversation critique". Cet échange permet à chacun de partager sa perception d’un auteur ou d’un livre et de déployer des points de vue personnels, le tout au rythme d’une discussion, avec ses propres perspectives, ses changements de direction – ou ses voltefaces… Marc Blanchet Quatrième invité : Isabelle Baladine Howald au sujet des livres de Philippe Jaccottet, Le dernier livre de Madrigaux et La Clarté Notre-Dame (éditions Gallimard), et Bonjour, Monsieur Courbet, artistes, amis en vrac, 1956-2008 (éditions La Dogana / Le... Continue reading
Posted May 31, 2021 at Poezibao
Image
L’herbe qui tremble a publié récemment un nouveau volume d’œuvres de Pierre Garnier, intitulé Perpetuum mobile dans lequel on trouvera aussi, outre le recueil éponyme, deux ensembles plus petits, Secondes et Santerre. L’éditeur a déjà publié plusieurs ouvrages d’Ilse et Pierre Garnier, surtout connus comme les inventeurs du « spatialisme » au début des années soixante, ou consacrés à leur œuvre. Avec Perpetuum mobile, il offre au lecteur la réédition d’un recueil important d’abord paru chez Gallimard en 1968, qui fait pendant à Spatialisme et poésie concrète, texte théorique publié la même année chez le même éditeur. Issu de deux... Continue reading
Posted May 31, 2021 at Poezibao