This is Louis Nauges's Typepad Profile.
Join Typepad and start following Louis Nauges's activity
Join Now!
Already a member? Sign In
Louis Nauges
Europe
https://www.dhasel.com/
Interests: Cloud Computing, SaaS, Revolution Industrielle Informatique, Moderniser son SI
Recent Activity
@Oupsman Je n'ai jamais dit que les acteurs du Cloud Public pouvaient garantir une sécurité absolue. Ils sont simplement beaucoup, mais beaucoup plus performants que les entreprises qui gèrent en interne leurs infrastructures. Concernant cette "faille" Google pour G Suite, la réalité est la suivante : - Les mots de passe étaient chiffrés, donc pas directement accessibles sans beaucoup de puissance de décodage. - Par contre les mots de passe n'étaient pas "hashés", c'est-à-dire découpés en morceaux pour rendre le déchiffrage encore plus difficile. - Aucun cas d'accès non autorisé à ces comptes n'a été constaté. (J'ai regardé sérieusement les textes relatifs à cette faille avant de vous répondre.) En conclusion : bravo, Google, pour les remarquables performances pour la protection des données des clients.
1 reply
@NFA Cela fait 12 ans que des millions de personnes, dont je fais partie, utilise quotidiennement des outils bureautiques, mail, agenda, texte... dans leur navigateur. Concernant les tableurs, vous n'avez manifestement pas utilisé G Sheets depuis longtemps ; plus de 80% des fonctionnalités d'Excel y sont disponibles. Je l'ai écrit souvent : les tableurs clouds sont largement au niveau des tableurs historiques tels qu'Excel. Concernant les "applications Excel", elles sont néfastes, fausses et dangereuses. Il existe d'excellentes applications Cloud pour les remplacer, tels que AirTable. Libre à vous de continuer dans vos certitudes du début des années 2000. Bientôt, vous vous sentirez bien seul...
1 reply
@Patrice Je respecte votre position, mais elle est hélas totalement déconnectée de la réalité. Rien ne c'est passé depuis 2005 ? A qui peut-on faire croire cela ? L'explosion actuelle des performances de l'IA, du Machine Learning, d'entreprises comme DeepMind est impressionnant. Des millions de personnes utilisent quotidiennement l'IA, des dizaines de milliers de professionnels brillants ajoutent des fonctionnalités, améliorent quotidiennement les performances des solutions existantes. Libre à vous de penser le contraire... Vous êtes bien seul...
1 reply
@Gilles La démarche que je propose consiste à... officialiser la duplication des données pour les rendre indépendantes des applications. Une fois que les données sont "libérées", tous les outils de visualisation sont disponibles pour y accéder et construire des applications spécifiques à chaque métier.
Toggle Commented Apr 29, 2019 on MDM : Modern Data Management at Louis Naugès
1 reply
@Jean-Christophe J'aimerais tant que vous ayez raison ; c'est le scénario optimiste que je propose que vous prévoyez. Cette dimension "cyber risques" est essentielle et devrait accélérer ce basculement vers des solutions "cloud" mieux à même de les gérer, même si ce ne sera jamais parfait. Reste la question de fond, que je pose depuis longtemps : les solutions rationnelles, performantes et sécurisées que vous mettez si bien en œuvre chez Veolia devrait s'imposer partout, très vite ; elles se heurtent, hélas, au conformisme et à la "trouille" du changement qui est très, très forte. L'urgence face à la peur : qui va gagner ? Je serais le plus heureux des hommes si la barre des 50 % pour les solutions innovantes "cloud" était passée avant 2025.
1 reply
Image
Aujourd’hui, choisir ses fournisseurs de solutions numériques, ses partenaires pour une Transformation Numérique réussie, est une décision majeure pour toutes les entreprises. Un combat sans merci à la vie, à la mort se jouera au cours des 5 prochaines années... Continue reading
Posted Apr 23, 2019 at Louis Naugès
@Gilles Réponses simples à vos bonnes questions. Oui, les Datawarehouses internes ont vocation à être remplacés par des solutions dans le cloud, pour des raisons évidentes de coûts, de puissance et de capacité. Oui, les outils de BI font partie de la catégorie SoE.
Toggle Commented Apr 17, 2019 on MDM : Modern Data Management at Louis Naugès
1 reply
@Gilles Vous posez une excellente question et les réponses commencent à arriver. L'expression "référentiel" que j'utilisais dans ce billet était trop réductrice. Ce sont toutes les données, y compris les données dynamiques, qui se trouvent dans cet espace intermédiaire. De nouvelles solutions telles que Attunity permettent maintenant, en permanence, de copier dans des espaces Clouds, indépendants des SOR, toutes les données opérationnelles. Cette "duplication" des données permet de créer cette véritable indépendance entre les SoR et les SoE, SoI. Il y a encore beaucoup de travail pour réussir cette mutation d'architecture, mais je pense que les bénéfices sont tels qu'il faut y aller.
Toggle Commented Apr 16, 2019 on MDM : Modern Data Management at Louis Naugès
1 reply
@Chabane Oui, la situation a évolué en 2019, et dans le sens que j'avais anticipé en 2016. Les solutions et les outils ont fait des progrès spectaculaires en 3 ans et on peut effectivement y rajouter la sécurité et la finance.
1 reply
@David Vous confondez, volontairement ou pas, je vous laisse le bénéfice du doute, les solutions grand public et les solutions professionnelles, dont celle proposée au monde éducatif. G suite chiffre les données, oui. Combien d'universités ou d'école chiffrent les données dans leurs centres de calcul internes, véritables passoires de sécurité ? Vous oubliez aussi de signaler que toutes les entreprises, toutes les écoles ou universités peuvent choisir d'utiliser leurs clefs privées pour chiffrer les données. Je suis probablement l'une des personnes les plus sensibles à la protection de mes données personnelles ; c'est bien pour cela que j'utilise depuis plus de 10 ans les solutions de Google ou AWS. Initiatives universitaires de qualité ? Pourquoi pas, en complément des fondamentaux tels que G Suite. Avec mon ancienne société Revevol, nous avons construit une solution complémentaire, AoDocs, pour proposer des fonctions de gestion documentaire, et avec un grand succès. Désolé, mais votre commentaire, j'en ai connu plusieurs du même style depuis plus de dix ans. Ce sont des combats d'arrière garde, "ligne maginot", qui ne font que ralentir la modernisation urgente et indispensable des solutions numériques au service de nos enfants. Vous comprendrez que je ne peux pas vous suivre...
1 reply
@ Andrè Impossible de répondre à votre question en quelques lignes tant les solutions sont nombreuses ! Depuis que j'ai écrit ce texte, l'offre c'est fortement élargie, tant mieux. Un exemple : lors de la conférence AWS à Paris le 2 avril 2019, ils ont présenté plus de dix solutions, adaptées à chaque type de données : documents, relationnel, temporel,... L'une de mes activités principales en ce moment est d'aider les entreprises courageuses et innovantes à sortir du carcan des "bases de données uniques".
1 reply
@Pierre Vous travaillez pour BlueMind, ce qui explique en grande partie votre réaction ; il aurait été plus honnête de le rappeler dans votre commentaire... Sur le fond de vos remarques, je n'ai pas grand chose à dire, tant c'est truffé d'erreurs. Un exemple parmi d'autres : régie publicitaire n'est pas opérationnel dans les versions professionnelles et éducation. Cela fait plusieurs dizaines d'années que je travaille dans le domaine de la messagerie et de la bureautique : je suis le créateur du mot "Bureautique"....
1 reply
@Michel Même si on diverge sur la vitesse d'évolution vers les solutions Clouds Publics, nous sommes en phase sur l'essentiel. Par contre quand vous parlez de 10 ans pour RedHat, cela me parait très long : regardez ce qui c'est passé avec SUN et Oracle..
1 reply
@Pierre Je ne vois pas ce qui vous autorise à dire que je ne connais pas Office 365; j'ai un compte avec cette solution pour l'une des entreprises où je travaille. Inconvénients majeurs de G Suite : lesquels ? votre commentaire sur ce point apporte zéro information utile. Utiliser Office 365 dans l'éducation : pourquoi pas si toutes les versions avec utilisation d'Office sur le poste de travail sont strictement interdites, comme par exemple la version Business essential. Rappel du message principal de mon billet : préparer les jeunes aux usages Web natifs, collaboratifs natifs pour les préparer pour un futur numérique moderne et pas construit sur des outils antédiluviens.
1 reply
@VDalmeyda Très intéressante votre remarque sur la vitesse, un thème qui n'est pas souvent abordé, merci. Concernant la localisation des données, c'est un débat qui dure depuis les débuts du Cloud,il y a 12 ans !Il n'est pas spécifique au monde de l'éducation. Les données de Google sont stockées en Europe et cela protège aussi bien ou aussi mal que si elles étaient stockées en France...
1 reply
Votre réponse, venant d'un professionnel qui travaille beaucoup dans ce domaine, est très encourageante. Oui, Facebook présente une solution différente de G Suite, mais complémentaire. Votre dernier paragraphe est porteur d'un immense message d'espoir : vous confirmez que ces outils sont porteurs de nouveaux usages innovants et avec des résultats "hallucinants".
1 reply
Un grand merci pour ces informations positives, en particulier la carte qui présente les lieux d'installation. J'ai personnellement été avec Revevol acteur de l'équipement des universités au Maroc, dès 2010. Bravo pour vos actions et votre gestion de la communauté que vous citez.
1 reply
@Melbin Merci d'aborder un sujet que je ne connais pas bien mais qui est essentiel. Vous posez une question de fond, à savoir que la suite Office est encore très présente dans la majorité des organisations comme celles que vous citez. Il faut bien commencer quelque part : si les outils clouds natifs sont rendus obligatoires pour tous les acteurs et clients du MEN, les organismes qui gravitent autour devront s'adapter. En ce que concerne les enfants DYS, je ne pense pas que l'usage des outils G suite leur pose plus de problèmes que celui d'Office, au contraire.
1 reply
@Clemence Réponse simple : oui. Toutes les données d'une organisation, leurs référentiels et le "data catalog" doivent résider dans des clouds publics.
Toggle Commented Mar 25, 2019 on MDM : Modern Data Management at Louis Naugès
1 reply
@ Arnaud Vous le dites vous même, c'est un rêve, c'est utopique. Il est trop tard, beaucoup trop tard pour lancer ce combat. J'ai essayé de le faire à la fin des années 2000, quand on aurait pu unir l'Europe sur des réponses communes SaaS universels et Clouds Publics. Cela a été un échec retentissant. Les routes, les aéroports dont vous parlez ce sont construits sur des dizaines ou des centaines d'années. Regardez les dizaines de milliards que nos "amis" Chinois sont prêts à investir sur les "nouvelles routes de la soie". Pour répondre à l'urgence éducative de 2019 à 2022, il n'y a pas d'autres choix réalistes que de basculer sur G Suite, comme je l'ai écrit dans ce billet. J'en suis désolé, mais je suis réaliste et je mets l'avenir de nos enfants devant des réflexes nationalistes ou européens qui n'ont aucune probabilité de réussir.
1 reply
Image
Réussir la Transformation Numérique du monde de l’éducation est une des clefs de la réussite à long terme d’un pays, de tous les pays. En France, l’essentiel de l’effort éducatif, depuis le primaire jusqu’aux universités, est pris en charge par... Continue reading
Posted Mar 24, 2019 at Louis Naugès
17
@arnaud Merci pour votre commentaire sympathique. Oui, j'essaye d'anticiper les grandes tendances numériques et j'y arrive souvent, même s'il m'arrive de me tromper. C'est en général sur le calendrier que je fais des erreurs, en voyant les évolutions se faire plus vite que la réalité. C'est aussi l'une des caractéristiques de mon métier : aider les entreprises à anticiper ces évolutions pour qu'elle s'y prépare.
1 reply
@NFA Réponse simple : le client lourd n'est plus nécessaire et va disparaître, rapidement. Regardez la conférence de lancement de STADIA, la nouvelle plateforme de streaming de jeux vidéos de Google : https://www.youtube.com/watch?v=nUih5C5rOrA&t=3211s Difficile d'imaginer un usage qui demande plus de performance ! Tout sera disponible, en 2020, dans un... navigateur. Autre exemple : les "builders" travaillent de plus en plus en direct dans le Cloud. Autre avantage : en travaillant sur le Cloud, en mode collaboratif natif, et contrairement aux idées reçues, on réduit fortement la consommation de bande passante dans les réseaux car il n'est plus nécessaire de faire circuler des fichiers de dizaines de Mo entre les participants. Ils ont tous, en permanence, accès à la dernière version à jour. Je le rappelle : il ne s'agit pas d'utiliser Excel ou tout autre outil paléontologique dans le cloud, il s'agit d'utiliser des outils "Natifs Clouds". Résumé : hors du navigateur, pas de salut !
1 reply
@EJB Première partie de votre réponse : argument ridicule, ancien, typique des anciens combattants de l'informatique des années 90 qui pensent encore être capables de mieux protéger les données dans leurs centres de calcul internes passoires. Tous les jours, les failles annoncées dans les grandes entreprises confirment cette réalité. Concernant le sujet de mon billet, les applications Excel. Oui, on peut construire des "applications" avec des outils bureautiques propriétaires ; on peut aussi construire un tunnel dans une prison avec une petite cuillère, quand on a le temps et rien d'autre sous la main. La montée en compétences des collaborateurs sur Excel est une fiction dès que l'on s'attaque à des approches développeurs ; de nombreuses études montrent que les taux d'erreurs dans ces "applications" dépassent les 70 %. Concernant vos compétences, que je devine fortes, il est criminel de les gaspiller en utilisant des outils nuls, qui n'ont jamais été prévus pour développer de véritables applications. Je suis persuadé que, en moins d'un mois, vous serez 2 à 3 fois plus performant en utilisant Airtable, que vous construirez des applications de haute qualité, disponibles pour tous sur un navigateur, partageables et pérennes. Ayez le courage, oui le courage d'essayer, et j'espère ensuite un nouveau commentaire sur vos résultats dans 1 ou 2 mois.
1 reply
@Nicolas Je ne savais pas que Typepad était un ERP... Typepad est une solution SaaS "Best of breed" pour blogs. Elle répond à mes besoins, oui Elle évolue en permanence, oui (par exemple pour gestion des images qui est essentielle vu mon style) Il existe des concurrents, oui et je peux changer quand je le souhaite. Typepad fait partie des dizaines de solutions SaaS que j'utilise quotidiennement ; je rajoute en permanence de nouveaux outils à ma panoplie de solutions. Le jour ou Typepad ne répondra plus à mes attentes, je pourrai, immédiatement, le faire. Ce n'est pas aujourd'hui ma priorité et il n'est pas "obligatoire" de changer d'outil si celui que vous utilisez répond bien à vos attentes. Les ERP intégrés n'ont rien à voir avec les outils universels, légers, simples tels que les solutions Web 2.0 blogs ou autres. C'est justement cette démarche "composants" qui fait la force de la logique B I S que je pousse depuis 5 ans.
1 reply